Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 00:28

Alice au pays de la danse et du cinéma.

 

LES-AVENTURES-D-ALICE.JPGGrace au concept inédit de la danse au cinéma, Coté Diffusion et les salles CGR de Bayonne et Tarnos vous présentent « Alice au pays des Merveilles », un ballet en trois actes, sur une musique de Tchaïkovski, arrangée par Carl Davis qui dirige l’orchestre. Ce ballet sera retransmis en direct le jeudi 28 mars à 20h15 depuis le Royal Opera House de Londres. La musique est tablée sur l’orchestration de 24 pièces opus 39 de Tchaïkovski, et en outre, des musiques d’opéras divers, poèmes symphoniques et une valse de la cinquième symphonie qui représente le Jardin des fleurs vivantes. En tout 35 morceaux. Le livret reste fidèle au roman de Lewis Carroll où l’on retrouve tous les personnages d’Alice au pays des Merveilles, en dépit du merveilleux et du fantastique que l’œuvre véhicule, n’avait jusqu’ici que peu inspiré les chorégraphes. D’étonnements en émerveillements. Surprenant, drôle et mirifique ! C’est un enchantement. Wheeldon fait de chaque échange entre Alice et Jack, une heureuse caresse chorégraphique. Une mise en scène à la fois pure, spontanée et créative. Les passages obligés des aventures d’Alice, sont poétiques, expressifs et parlant. La musique de Joby Talbot est très réussie : la variété des thèmes et la finesse de l’orchestration sont remarquables, et la danse sait être tour à tour joyeuse, cocasse, tendre et virtuose. Une relecture en trois actes du conte « Alice au pays des Merveilles » par le danseur et chorégraphe britannique Christopher Wheeldon. Dans cette version très attendue des aventures imaginées par Lewis Carroll, le chorégraphe donne à voir une Alice qui s’ennuie auprès de sa sœur, quand lui apparait un lapin blanc, vêtu d’une redingote… Crée encore un petit tour de piste au Royal Opera House. Sa réussite tient à une collaboration exemplaire entre les différents pupitres créatifs : Christopher Weeldon pour la chorégraphie, Joby Talbot pour la musique, Nicolas Wright pour le livret, Bob Crowley pour les décors. Le récit des aventures d’Alice est doublement associé : dans l’espace et dans le temps. En trois actes (deux à l’origine, mais la structure a été retravaillée en 2012), nous passons d’une réception familiale au centre de la terre via à la poursuite d’un lapin blanc, et accompagnons d’Alice dans toutes ses pérégrinations : les diverses transformations physiques, la rencontre avec de multiples personnages extravagants.

 

Alice au Pays des Merveilles – En direct du Royal Opera House de Londres – Cinémas CGR de Bayonne et Tarnos logo cgr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 22 au 28 mars 2013.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article

commentaires

Taira 30/04/2014 11:47


N'hésitez pas à faire un tour sur Akuentic pour vous procurer les billets de ce ballet
au cinema.

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories