Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 00:56

Curriculum vite fait ! Fraternité, complicité et … rivalité !

 

« Curriculum vite fait » est une comédie enlevée et rythmée, et en cette grisaille hivernale, rien n’est plus chaud que de rire. Une amusante satire qui dénonce les abus en entreprises et qui pique les travers de chacun. Finalement, qui est qui quand les masques tombent ? Un rendez-vous avant celui de la Luna Negra les 18 et 19 février à 20h30, avec le comédien et metteur en scène Thierry Patru qui nous parle de sa joie de transmettre.


curriculum-1.jpg  APP : Bonjour Thierry. Comment avez-vous découvert la pièce de Vincent Delboy « Curriculum vite fait » ?

TP : C’est une deuxième collaboration avec Vincent. La première étant avec sa pièce « Ecoutes-moi quand je te mens ! ». Une belle synergie s’est installée entre nous et j’ai voulu récidiver avec cette comédie gaie « Curriculum vite fait ».

APP : Qu’est-ce qui vous a séduit lors de la première lecture ?

TP : Le rythme vif, l’humour incisif et les situations drôles et surtout j’ai ri en la lisant. J’ai aimé ce pouvoir de parler à tout le monde et d’aborder à peu près tous les sujets du cocasse au plus cruel, et surtout la plume de Vincent Delboy qui respire le vécu. Un bureau déjanté où l’on se tire dans les pattes autant qu’on s’aime… C’est un vrai bonheur pour le metteur en scène que je suis quand tout est écrit et qu’il n’y a plus qu’à orchestrer et transmettre. Chérissant les sitcoms américaines comme « Spin City », j’ai fait le découpage de la pièce en ce sens.

APP : Quels ont été vos critères quant au choix des comédiens ?

TP : Il faut que je vous dise, et c’est un point d’honneur, la pièce a fêté sa 1 000ème représentation à Paris et donc plusieurs comédiens ont fait partie du staff Delapage. Donc ce sera plus sur le caractère des personnages que je m’étendrai. Pour Bayonne, c’est Thibault Martel qui est un JB très classe et séducteur dans l’âme, Armonie Coiffard, une Claudia pleine de fougue et de mordant. Marlène Connan, une Zelka charmeuse et déterminée, et moi-même pour jouer Jean-François, mais il faudra demander aux autres comment je suis ! (rires). Disons que je suis gentil et maladroit. Le critère : un sens évident pour la comédie et une conviction sur scène.

APP : Quel est le sens de cette pièce et que faut-il en retenir ?

TP : C’est du pur divertissement. Une comédie qui égratigne gentiment les travers de l’entreprise avec son lot de patrons flambeurs et fainéants impunis, les efficaces de l’ombre et les sympathiques incompétents. C’est la course au succès et à la reconnaissance, le tout baigné dans un flot de remarques sarcastiques, des situations délicates et des fous rires garantis. Et dans ce CV on découvre bien plus qu’un parcours professionnel.

APP : Quels sont vos projets en 2011 ?

TP : On ne change pas une équipe qui gagne. Cette année, nous allons créer « 3+Moi », la toute dernière pièce du prolifique Vincent Delboy. Une 2ème participation au Festival d’Avignon pour « Qui aime bien, trahit bien ! » toujours du même auteur. Notre vœu : celui d’espérer rencontrer le même succès que l’année dernière tout comme « Curriculum vite fait ». Permettez-moi d’ajouter ceci à l’adresse des spectateurs : il y a tout ce qu’on ne peut pas vous expliquer. Alors courez-vite découvrir ce bureau déjanté !.

 

Curriculum vite fait – 18 et 19 février à 20h30 – Luna Negra à Bayonne

Tarif plein : 14€ Adhérents : 12€ Chômeurs, étudiants, handicapés : 8€

Réservations : 05 59 25 78 05. logo luna

 

Article paru dans ‘la semaine du Pays Basque’ du 18 au 24 février 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories