Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 20:35

Francesca Da Rimini

Un lyrisme exalté et sublime.

 

francesca.jpgL’histoire :

D’une grande beauté, Francesca, fille de Guido da Polenta, un noble de la maison des Polenta de Ravenne. Pour des raisons purement politiques, son père la marie à Giovanni Malatesta, homme de valeur, mais affligé d’un corps difforme, et qu’on appelait « le boiteux ». Le couple eut deux enfants. Mais l’un des frères de Giovanni, Paolo, entretient une liaison avec Francesca. Découvrant son infortune, Giovanni les tue. Toutefois, ce double crime n’affectera guère les relations entre les deux familles.

 

Avec son opéra, le compositeur Riccardo Zandonai fait figure par excellence de l’art nouveau musical en Italie. D’Annunzio offrit au compositeur son livret. Francesca Da Rimini est une tragédie brûlante, un amour tragique, un adultère entre Francesca et le frère de l’époux qu’on lui a imposé. Cet opéra possède une musique d’un lyrisme exalté et sublime, au raffinement sonore et d’une sensualité incomparables et est une œuvre majeure de ce début du XXème siècle, dont vous aurez l’occasion de découvrir ou redécouvrir en direct du Metropolitan Opera de New-York, samedi 16 mars à 17h et d’admirer cette belle œuvre confortablement installés dans votre fauteuil.

L’impérieux opéra de Zandonai, inspiré par un épisode de l’Enfer de Dante, qui sera projeté sur écran est du par la production pleine de promesses de Piero Faggioni, un opéra jamais repris dans ce lieu depuis 1986. La soprano dramatique Eva-Maria Westbroek et le ténor Marcello Giordani jouent les amoureux condamnés. A la baguette, Marco Armiliato. Comme on pourra le constater, le thème est mélo à souhait et l’on pouvait craindre les sanglots véristes, mais le compositeur avait heureusement une fort bonne culture pour s’y complaire. Zandonai aimait et connaissait ses maîtres. L’esprit de Verdi, Puccini, Wagner, Strauss et même Massenet semble planer sur cette œuvre hybride mais captivante, bigarrée, attirante. Et d’un souffle chaud. Francesca Da Rimini est une œuvre fascinante, emblème d’une certaine esthétique « fin de siècle », raffinée, hautement dramatique et poétique. Elle appartient à un courant auquel on peut rattacher une partie de la production lyrique italienne de l’époque.

 

Ciné-Opéra en direct du Metropolitan Opera de New-York – samedi 16 mars à 17h – Gare du Midi Biarritz   gareBiarritz-e751c

Tarifs : 19 et 14€

Réservations : 05 59 22 44 66 et Informations : 05 59 41 57 50

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 8 au 14 mars 2013.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans OPERA
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories