Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 18:58

Ecoutez l'article :

Voir le Fichier : audela_audio.mp3

GROS PLAN SUR... par Alain-Pierre Pereira au-dela-fev2011-copie-1.jpg

Au-Delà

... Un thriller métaphysique

 

San Francisco, George (Matt Damon) ouvrier américain est un médium qui considère son don comme une malédiction, qui décide de cesser tout commerce avec ses pratiques ésotériques. Marie (Cécile de France) est une journaliste française à la télévision, celle qui est allée aux portes de la mort et qui se demande comment elle a pu survivre au Tsunami. Marcus (Frankie McLaren), jeune étudiant londonien qui a perdu son jumeau, ce frère cher et indispensable à sa vie. Trois héros plongés dans un tourbillon de questions, obsédés chacun à leur manière par la mort, recherchant la vérité, finiront par se croiser. Trois êtres transformés à jamais par ce qui pour eux existe ou devrait exister dans l’au-delà. Car « l'après » est différent de l’autre monde, une autre dimension que nous imaginons, pensons et préparons. Mais toujours interrogatifs et nous en avons peur. Une seule personne la connaît : Dieu, car c’est le créateur !

Réalisateur en vogue, Clint Eastwood revient avec son film « AU-DELÀ » dans un terrain où on ne l’attendait pas : sa réflexion sur la vie après la mort. Disons qu’il s’agit là d’une reproduction très personnelle de l’exploration des frontières de la vie, n’en scrutant que superficiellement les arcanes, ce qui désappointe un peu les inconditionnels du cinéaste. Cependant, le film se révèle intéressant à découvrir grâce à l’existentiel, au singulier voyage en territoire inconnu, à son histoire touchante et fascinante, ainsi que ses effets spéciaux probants, surtout celui du tsunami criant de réalisme. Le sujet est assez universel et sincère pour que l’on s’y prête au jeu. Le manque d’intérêt ne nous gagne pas totalement mais on se laisse transporter. A contrario, on attendait mieux de ce réalisateur prolifique dont on conserve en mémoire les fameux « Mystic River », « Un monde parfait », « Sur la route de Madison », « Million Dollar Baby », « Gran Torino »

Certes, le rythme est le point faible du film, mais ne tirons pas sur l’ambulance car il est pavé de bonnes intentions. C’est aussi une méditation sur la mort pour célébrer la vie. Quant à l’interprétation, Matt Damon joue tout en pénétration, gravité et fragilité. Cécile de France (son premier rôle au cinéma américain) plus belle que jamais, nous offre une délicieuse prestation. Et le petit Marcus McLaren parvient à nous faire verser notre petite larme.

En conclusion, « AU-DELÀ », un film qui n’est pas la plus belle pièce d’héritage cinématographique de Clint Eastwood, mais un thriller métaphysique pour d’humbles mortels et… solitaires éternels !

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans CINEMA : GROS PLAN SUR...
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories