Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 22:41

  affiche-les-petits-ruisseaux 1

LES PETITS RUISSEAUX

... joies oubliées, plaisirs retrouvés !

 

Émile, veuf et septuagénaire passe une retraite ordinaire faite d'habitudes et de loisirs paisibles. Ses passions sont la pêche, l'apéro avec ses potes au bistrot et avec son ami Edmond, lui-même retraité. Mais voilà, celui-ci meurt d'une crise cardiaque, laissant Émile désemparé. Notre homme va se reprendre en main pour ne pas sombrer et se redonner une seconde jeunesse. Les joies oubliées feront place aux plaisirs retrouvés et pourquoi pas caresser l'espoir de dénicher... l'âme sœur !

 

Pour sa première fois Pascal Rabaté passe derrière la caméra pour adapter à l'écran sa propre BD "Les petits ruisseaux" et de considérer ce 1er opus "frétillant comme un gardon !" qui porte un regard tendre et poignant sur la déréliction et l'appétit sexuel des séniors sans tomber dans le licencieux ou le grotesque. De savourer pleinement cet appel à l'amour, à la tendresse et à la poésie sans afféterie. Le tour magistral de Rabaté : sa peinture simple, naturaliste, sensible et sans fausse note. Un symbole d'espoir où se greffe la grâce buissonnière. Ce film vous invite à une tendre virée dans un monde placide et élégiaque de ceux pour qui la vie ne promet plus grand chose.

 

Daniel Prévost est tout autre, sans l'once de sa verve rabelaisienne, laissant place à une interprétation beaucoup plus en force et colorée. C'est un comédien convaincant.

Face à lui, Philippe Nahon, Bulle Ogier et Hélène Vincent sont remarquables.

 

C'est sûr, les petits ruisseaux de Pascal Rabaté feront de grandes rivières !

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans CINEMA : GROS PLAN SUR...
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories