Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:58

Amel Bent... Yallah, yallah, l'Amour !

 

 

Fort de sa gentillesse chronique, Amel Bent c'est d'abord la chanteuse française de soul et de R'n'B de son temps.

Com plaisamment, elle a accepté un entretien autour de sa tournée 2010 qui fait halte à la Gare du Midi à Biarritz le 9 décembre à 20h30. Son nouvel opus "Où je vais", plus positif que jamais, est le tournant musical qui marque un retour à fleur de peau pour celle qui se languissait de refaire de la scène.

AB 1
 

APP : En quelques années de métier, quel bilan dresses-tu ?

AB : Je me sens belle, je me sens bien et je veux crier ma joie de vivre, le temps d'un refrain ! (rires) (paroles de "où je vais" titre de son dernier album). Une passionnée, qui se définit tantôt comme une chanteuse, parfois comme une artiste. J'ai 25 ans et je passe par plein de phases en tant que femme qui a mis de côté ses moments les plus chagrins.

APP : À l'écoute de "où je vais", on se dit : "ça me ressemble" ou "ça m'est déjà arrivé". Quel est ton sentiment là-dessus ?

AB : Mes chansons sont nées grâce à la sincérité, à l'amour, à la joie que les gens m'offrent. L'album, je dirai qu'il a été conçu avec mes entrailles et mon cœur, des textes dans lesquels on peut se reconnaître parce que je raconte les choses de la vie. Il s'adresse à tous, sans distinction de classe sociale et d'âge.

APP : Ressens-tu une angoisse lorsque tu entres sur scène ?

AB : Non. Le trac et l'excitation, oui. Sur scène, je partage avec mon public. Pour lui, je veux être belle, vivante, ravie de lui déclarer mes maux d'amour, mes mots de la vie. Attendrie et soulevée quand on crie mon nom. Une liaison se crée quand je lui dis des paroles qui sortent de mon cœur. Sa réaction expansive, ses bravos sont une récompense. Chanter, c'est ma façon de me livrer corps et âme à lui et de le suivre dans sa vie quotidienne. C'est jubilatoire quand mes chansons sont reprises à tue-tête et qu'on y danse sur elles.

APP : Lorsque tu as réalisé ce CD, as-tu eu des exigences sur les textes et les musiques ?

AB : L'essentiel, c'est d'avoir des chansons inattendues, baignées d'amour, d'amitié, de générosité et de goûter ce réconfort autour de moi. Des textes qui parlent de mes amis, de ma famille, des autres. Des musiques qui vous portent et vous transportent. Je suis une enragée de la vie qui taille sa route à petits pas. Non, pas exigeante, mais de la déférence pour cet art.

APP : Ton premier album a connu un véritable succès. Que souhaites-tu pour ce troisième ?

AB : Vendre pour vendre, là n'est pas le but. Ce que j'ambitionne, c'est de séduire et réjouir ceux qui l'écoutent. Ma pensée initiale et fondamentale, c'est la valeur et la légitimité de mes textes. Je veux faire rêver par mon langage, toucher au plus profond de l'être, expliquer le monde, espérant parvenir à l'immersion dans l'univers émotionnel et perceptif.

APP : C'est quoi ton futur ?

AB : Oh l'épineuse question ! Quoi, me projeter si loin? Je ne peux que conserver le mouvement. Je suis avisée et réaliste, je ne fais pas de plans sur la comète, car c'est un métier fragile, mouvant, plein d'incertitudes. Dans le présent, je veux de nouvelles chansons, progresser, m'améliorer, opter pour diverses musicalités. Et pourquoi pas me souhaiter de dénicher l'homme de mon cœur qui serait le papa de mes petits bouts de chou ! (rires).

APP : Qu'est-ce qui te met très en colère ?

AB : Mille choses. Les contraintes, l'intolérance, le dénuement, l’absence de générosité, l'injustice... La liste est longue, je te prie de me croire ! (rires).

APP : Quelle cause défens-tu ?

AB : Toutes celles qui sont à soutenir, pas une plus importante que l'autre. Il est naturel de prêter son image et sa célébrité si cela peut réconforter. Hélas, j'ai besoin de faire encore mes preuves et de me battre dans ce métier, car je n'ai pas une longue carrière derrière moi. Je ne peux pas me permettre de tout lâcher pour aller secourir mon prochain. Mais mon cœur et mon esprit appuient toutes les associations qui viennent en aide aux plus vulnérables et aux plus dénués.

APP : Que peut-on te souhaiter pour 2011 ?

AB : Que le destin me donne les armes et le courage de me défendre (...) j'ai cassé mes chaînes et je reste fidèle à tout ce que je suis, tous ceux que j'aime !(paroles de "où je vais" son dernier album).

 

Amel Bent a le cœur qui déborde d'amour et nous offre toute une gamme d'émotions pour le plus grand bonheur de ses admirateurs !.

AB 2

Prodevents présente Amel Bent en concert le 9 décembre à 20h30 à la Gare du Midi à Biarritz

Tarif unique : 29 € - placement libre

Réservations : 05 47 64 52 09 ou www.prodevents.org et dans tous les points de vente habituels.

 

Hâtez-vous il ne reste que quelques places !.

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 3 au 9 décembre 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories