Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 21:27

Austin Blues Band... ou les Cinq fadas du blues !

 

Jean-Louis Cazenave fait revivre son groupe Austin Blues Band à nouveau sur la scène de la Luna Negra à l'occasion de son 2ème album "White Limousine" les samedi 2 et mercredi 6 janvier 2010 à 21h.

Ce dernier opus rend également hommage à leur ami Alain, batteur du groupe (récemment disparu). J'ai rencontré son leader pour la quasi-interview.

 

APP : Parlez-nous un peu de vous...

J-LC : je suis médecin spécialiste à Biarritz, et passionné de musique blues, rock et folk dès mon adolescence, grattant sur une guitare, j'ai découvert l'univers musical des Clapton, Hendrix, Rolling Stones, et des pionners tel que Robert Johnson et Big Bill Broonzy. Et Neil Young, c'est ma référence pour le folk.

APP : D'où vous vient cette passion pour ce métissage musical ?

J-LC : Tout simplement parce qu'il est porteur d'une intense vibration, une musique qui joue le registre de l'émotion, et cela me convient parfaitement. En un mot, c'est le plus efficace des médicaments ! (rires).

ABB 1APP : Quand est né le groupe ?

J-LC : Au début des années 90, grâce à des artistes comme Clapton, Vaughan. Ils m'ont injecté la blueseuphonie dans les veines (rires) et l'envie de créer un groupe et de me produire sur scène. Il y a eu le regretté Alain à la batterie, Jackson l'harmoniciste et Miguel le bassiste. Et moi, chanteur. Plus tard, Bernard l'a intégré en tant que chanteur, un vrai show man. Et plus tard, Serge guitariste et multi-instrumentiste.

APP : Le récent décès d'Alain le batteur vous a beaucoup marqué ?

J-LC : Absolument, car en plus d'être un ami, il avait la complainte du folklore noir américain dans le sang. Malgré l'épuisement, il a lutté avec courage lors de l'enregistrement de "White Limousine", parce qu'il tenait absolument à le faire. C'était là son testament musical, puisqu'il décédait dix jours après celui-ci, sans avoir eu la joie de l'écouter fini. Nelson, batteur de 17 ans, a pris la relève. C'est un doué et a une sacrée virtuosité dans les mains !

APP : C'est aussi le fidèle rendez-vous avec votre public bayonnais ?

J-LC : Oui, il est très constant, très chaleureux et ce, depuis des années. Notre lieu de rendez-vous est à la Luna Negra, une salle magique, qui a une âme, située au coeur de la ville et nous partagerons ensemble, l'espace de deux soirées, toute la musique qu'on aime.

 

Alors préparez-vous à la secousse bluesmania et dans votre coeur, faites une petite place pour l'ami Alain, qui est juste parti un peu plus loin, dans un Eden merveilleux, et pensez à son solo drums, histoire de vous scier !.

 

Samedi 2 et mercredi 6 janvier 2010 à 21h - Luna Blue

Tarifs : 8€/7€

Réservations : 05 59 25 78 05 ou en ligne sur : www.lunanegra.infologo luna

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 24 décembre 2009 au 7 janvier 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories