Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 22:01

Pottoroak : accroche ce Chœur sur le Cœur !

 

Pottoroak.jpgAu-delà des chants classiques et religieux, le Chœur d’Hommes du Club Pottoroak s’évertue à mettre en valeur des auteurs et des airs de tous temps et de toutes origines. Amateurs passionnés, ils offrent au public un répertoire aux multiples facettes, avec des pièces a cappella qui voyage à travers les styles musicaux et les époques. En parallèle de l’aventure musicale, les 35 chanteurs hommes forment une grande famille qui vit, grandit, aime à la folie, rit à gorge déployée, mais fait pleurer aussi. Chanter, c’est rencontrer l’autre, c’est vibrer ensemble, c’est aussi pour quelques minutes rejeter la cacophonie d’un monde fou. Chanter, c’est exister ailleurs et autrement que dans une société de consommation et d’individualisme. J’ai rencontré son chef de chœur, dynamique et innovateur, André Lassus, reconnu pour le travail qu’il mène à réitérer l’esprit et la forme du chant choral et Philippe Placé.

Pottoroak sera en concert au Théâtre de Bayonne le dimanche 29 septembre à 18h, avec en première partie le groupe Egungoak.

Interview.

 

APP : Pourquoi ce concert au Théâtre de Bayonne ?

AL : Le chœur du club des Pottoroak comprend 35 chanteurs, qui se sont produit à Anglet, Biarritz récemment. C’est donc légitime que ce chœur ait envie de se produire à Bayonne qui est la ville de leur club, et de plus, dans ce théâtre de la scène nationale qui invite des artistes confirmés.

APP : Quel sera le programme ?

AL : Le concert se déroulera en trois parties. Egungoak, groupe de chanteurs et musiciens basques assurera la première partie et accompagnera également la chanteuse Magali Zubillaga à la voix reconnue et appréciée. La deuxième, le chœur d’homme chantera ensuite a capella son répertoire traditionnel et des chants avec des solistes. La troisième, sera consacrée à la musique d’Abel Moreno, compositeur célèbre de musiques taurines auquel Bayonne vient de rendre hommage dans les arènes le 9 août dernier. Le chœur et l’orchestre interprèteront : Lloran los clarines et la Madruga. L’orchestre, une douzaine de musiciens, créé pour la circonstance, accompagnera le chœur pour chanter l’hymne du XVIème Mondial de Pelote écrit par Jacques Ballue « Pilota ». En final de ce concert, le chœur d’hommes et Egungoak chanteront avec le public comme ils aiment le faire.

APP : Quand est né le groupe basque Egungoak ? Et qui sont ceux qui le composent ?

PP : De l’éclatement des ballets basques Etorki. Né voici 23 ans, il y avait à l’origine huit musiciens-chanteurs masculins qui perpétuaient la culture festive basque. Le temps verra l’ensemble changer, face aux vicissitudes de la vie et se réduire à 5 membres. L’accordéon appuyé par une guitare et un clavier, de 4 chanteurs dont le souci principal s’attache à perpétuer le même état d’esprit à travers un répertoire divers et de qualité (chansons basques contemporaines ou anciennes). Egalement le répertoire festif espagnol et ceux tirés du répertoire français pour satisfaire à l’occasion le touriste en vacances dans notre région. Cette vocation musicale trouve toute sa place dans l’animation de soirée (associations, fêtes de village, séminaires, des concerts publics ou privés réunissant les amoureux du chant et de la convivialité). Nous nous considérons comme une formation musicale dont tous les membres prennent part à la constitution du répertoire et à l’organisation de la formation. Les musiciens ont un parcours classique ou viennent du Conservatoire de Bayonne.

APP : Voudrais-tu me dire qui est Magali Zubillaga ?

PP : Une chanteuse à la voix chaude et sensuelle qui a participé à de nombreux concerts dans le Pays basque, et non des moindres. Son répertoire n’est pas sélectif, mais elle aime interpréter des auteurs compositeurs interprètes comme Imanol, Pantxoa Carrère, Peyo Ospital, Manech Pagola, Jojo Bordagarai et le plus surprenant, la chanteuse Argentine Mercedes Sosa, dont la notoriété musicale reste encore dans toutes les mémoires des initiés. Pour le concert du 29, nous serons rejoints par deux anciens membres du groupe sur la scène du Théâtre de Bayonne.

APP : Egungoak a-t-il un type de lieu de prédilection pour se produire ?

PP : Nous nous produisons le plus souvent dans le département, mais nous ne refusons pas de participer à la Fête du Rugby à Lombez Samatan, la Nuit Basque à Sainte Foix la Grande et la Cidrerie à Astigarraga Espagne.

 

Chœur Pottoroak et groupe Egungoak – dimanche 29 septembre à 18h – Théâtre de Bayonne

Tarifs : 10€ et gratuit pour les moins de 12 ans

Réservations et informations : 06 08 48 32 66

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 au 26 septembre 2013.


2D7D2AC6-531E-45BD-B225-48AA9717A9CC[3]

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories