Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 16:06

Synchronicity : fragments d’une vie.

 

synchronicity.jpgLa dernière création de Carolyn Carlson « Synchronicity » est un ballet de l’accident, des parcours ou fragments d’une vie. De ces hasards qui, mit bout à bout, façonnent le cours d’une existence. Entrelaçant la grâce des corps à la force de l’image, la chorégraphe propose une nouvelle fois une œuvre magnifique et fragmentaire sur la Scène Nationale Théâtre de Bayonne les 23 et 27 février à 15h et 17h. On y voit évoluer des corps qui vibrent, qui se jettent, qui soufflent et qui respirent. Et projection sur grand écran, des enchaînements au ralenti qui leur écho, et qui évoquent le départ, l’amour ou la folie. Habitée d’une philosophie bouddhiste, la chorégraphe a un style unique de la danse contemporaine, reflet de l’art moderne de notre époque. Ses créations originales la rendent vite célèbre par cette fraîcheur qu’elle apporte à la danse. Une chorégraphe qui laisse son empreinte tant sur la scène française qu’européenne et mondiale. Avec son expérience sensorielle unique en son genre, elle crée, enseigne et performe avec une poésie qui fusionne aux corps des danseurs. Chacune de ses œuvres électrise le public comme personne, apportant une belle maîtrise à chaque mouvement, et qui fait se mouvoir avec une sensualité et une grâce parfaites. Toutes les émotions se dévoilent dans sa gestuelle. L’ancienne étoile a fait appel à des danseurs chevronnés, leur laissant une grande liberté d’expression selon leur propre sensibilité et leurs expériences. On ne peut que souhaite à « Synchonicity » et à « Tigers in the tea house » une fort belle destinée.

 

APP : Hello chère Carolyn Carlson. Qu’espérez-vous de votre pièce chorégraphique « Synchronicity » créée au printemps 2012 ? -Un ballet qui se veut éphémère, entre le réel et le rêve, que vous présenterez sur la scène du Théâtre de Bayonne les 25 et 26 février-  Qu’attendez-vous de vos interprètes ?

CC : « Synchronicity » est inspirée de Jung. Elle évoque les coïncidences particulières qui marquent un bouleversement décisif dans une vie. Ma rencontre avec Alwin Nikolaïs en est une par exemple. J’ai demandé aux danseurs de penser à un évènement qui avait marqué pour eux un tournant décisif. Ils se sont appropriés le thème et ont improvisé dessus. Une singularité qui resurgit énormément dans la pièce.

APP : Comment définiriez-vous cette œuvre dansée sur des musiques de Léonard Cohen et Bruce Springsteen ? Est-ce une poésie visuelle ? Quelles sont les émotions dégagées ? Que dire de votre re-création « Tigers in the tea house » ?

CC : Je conçois toutes mes pièces comme des poésies visuelles, qui sont des tableaux peints dans l’espace. Quand j’ai créé « Synchronicity », j’y ai incorporé bien sûr mes propres émotions, et celles des interprètes également. Mais une fois la pièce créée elle appartient au public. Chacun aura son propre ressenti en la voyant, chaque personne y verra quelque chose de différent, selon son vécu. « Tigers in the tea house » est une œuvre qui représente le parfait aboutissement de ma passion pour les cultures d’Orient et le bouddhisme zen. Un poème visuel d’une beauté graphique saisissante qui alterne méditation et fulgurances. La maîtrise du mouvement dans l’espace et le temps confère à cette pièce dansée, calme et puissance. Les tigres sont de retour, à la recherche du geste absolu et pour notre plus grand bonheur.

carlson.jpgAPP : Que diriez-vous au public pour qu’il vienne voir votre spectacle ?

CC : D’être assez curieux et ouvert pour tenter l’expérience !

APP : Que peut-on vous souhaiter pour 2013 ?

CC : Je souhaite d’une manière générale que les consciences évoluent pour que chacun ait plus de compassion pour l’humanité.

 

Carolyn Carlson et le Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas-de-Calais présentent : « Synchronicity » et « Tigers in the tea house » - 25 et 26 février à 20h30 – Théâtre de Bayonne

Tarifs : 30, 27 et 20€

Réservations : 05 59 59 07 27 et www.snbsa.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 22 au 28 février 2013.   

2D7D2AC6-531E-45BD-B225-48AA9717A9CC[3]

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories