Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 00:29

Festival La Dame des Aulnes – 15 ans de musique classique en partage.

 

2012-affiche-carree6-rnwsjl.jpgPour sa 15ème édition, le Festival La Dame des Aulnes à Halsou reste une grande manifestation populaire de la musique classique qui a lieu dans la magnifique petite église Notre-Dame datant du XVIe siècle. Un festival à nul autre pareil où se croisent tous publics, mélomanes avertis, aficionados et profanes, jeunes et moins jeunes. Quinze ans déjà de musique classique en partage ! Plus continuel que jamais, ce rendez-vous musical est devenu incontournable et qui fait la joie des musiciens invités. Denise Fontaine, mélomane dans l’âme, a bien voulu nous faire partager sa passion. Entretien.

 

APP : Bonjour Denise Fontaine. Vous êtes la directrice artistique du Festival de la musique classique « La Dame des Aulnes » depuis l’an 2000, et faites partie aussi de l’association Kliho qui chapeaute ledit festival. Parlez-nous un peu de vous…

DF : Bonjour. Tout d’abord, petite précision : je ne suis pas la directrice artistique du festival, même si la présidente de l’association Kilho, Christine Popovic m’attribue ce titre bien ronflant. Ma tâche consiste à faire participer des musiciens via leurs agents artistiques et à les sélectionner. Pour cela, je suis entourée d’une équipe de bénévoles qui assurent l’intendance, tels des « Don Quichotte » qui luttent contre des moulins à vent, mais qui nous font partager leur passion et nous font découvrir les innombrables merveilles de la musique classique. Les membres ont chacun un « titre » qui correspond aux statuts officiels de l’association. Ensemble, nous tâchons d’offrir des programmes divers et attractifs, mais toutefois, les musiciens restent maîtres des œuvres qu’ils interprètent. Mon but est de toujours être présente et utile aux autres. Nous sommes une belle équipe animée par une volonté de développer la vie culturelle d’Halsou et de ses environs.

APP : Aujourd’hui il y a une kyrielle de festivals de musique classique, alors qu’est-ce qui fait la spécificité de « La Dame des Aulnes » ? S’adresse-t-il uniquement aux mélomanes avertis ?

DF : Certes, en particulier l’été. Mais ils ne sont pas nombreux au Pays basque. Pour nous, il s’agissait de combler un vide. Nous avons la chance de posséder avec l’église d’Halsou, un lieu qui offre non seulement un décor superbe, mais une acoustique parfaite. Nous pouvons également, grâce à la commune, accueillir artistes et public après les concerts. Ces moments de rencontre et de dialogue sont très appréciés. Les artistes affectionnent ce festival très convivial et festif. Notre objectif premier est de faire connaître la musique classique non pas uniquement pour une certaine élite, mais pour tous. Et plus pour les jeunes de moins de 25 ans en leur proposant des places à 5€. Depuis l’an 2000, nous organisons avec le concours des musiciens, des séances d’éveil à la musique classique, où les enfants ont également leur place et bénéficient de la gratuité. Beaucoup viennent pour la première fois.

Image1-copie-3.jpgAPP : Quelle en sera la programmation et quels sont les musiciens invités ?

DF : Ce 15ème anniversaire fait la part belle à la musique de chambre : deux trios, un quatuor. Un récital de piano qui ne s’en éloigne guère. Comme d’habitude, nous faisons appel à la fois à des artistes confirmés et à de jeunes musiciens. Le programme de cette édition peut sembler conventionnel, mais il ne l’est pas. D’abord, il permettra de découvrir des compositeurs oubliés ou méconnus avec Fanny Mendelssohn au programme du Quatuor Johannes, mais aussi des transcriptions pour quatuor à cordes de pièces pour piano de Mendelssohn. Lili Boulanger et Mel Bonis pour le Trio George Sand mais également la version originale du Trio de Ravel, Glinka, Juon, Bruch pour le Trio Ciocarlie. Philippe Bianconi a construit un programme autour de Chopin et Debussy, qui donnera l’occasion aux auditeurs de confronter les deux compositeurs et de mieux les découvrir et apprécier. Il y aura bien sûr des œuvres plus connues avec le trio clarinette de Brahms, le dernier quatuor de Félix Mendelssohn. Nous souhaitons que le public soit curieux, qu’il ait envie de connaître des artistes peu connus de lui, des œuvres qui sortent des sentiers battus. Qu’il constate que la musique classique n’est pas un fatras d’airs ressassés.

APP : Dans quel état d’esprit êtes-vous avant le jour J ?

DF : Un trac monstre, tout comme les musiciens. De se poser la question : le public viendra-t-il nombreux ? Nous sera-t-il fidèle ? Une chose est sûre, c’est que ceux qui viendront ne seront pas déçus. En tout cas nous l’espérons.

APP : Quel bilan artistique dressez-vous de ce festival depuis sa création ?

DF : Oh ! Une succession de merveilleux souvenirs ! (rires). Pour ne vous en citer que quelques-uns : une éblouissante Sonate à Kreutzer par Tedi Papavrami et Philippe Bianconi, un Récital de Brahms et Bartok impressionnant de Cédric Tiberghien, la découverte d’un Quatuor de Rachmaninov par le Quatuor Elysée, l’ovation déchaînée du Quinquette Moraguès, la folle démonstration de cymbalum de Cyril Dupuy, l’interprétation bouleversante de Tchaïkovski par le Sextuor à cordes réuni autour de Valérie Aimard. Et tant d’autres !

APP : Avez-vous un message particulier à adresser à nos lecteurs ?

DF : Leur dire que depuis 2003, l’association Kliho organise un concert le dimanche de la première semaine du festival : le concert du Prix de la Dame des Aulnes. Celui qui offre l’opportunité aux jeunes musiciens diplômés du Conservatoire National de Région Bayonne Côte Basque de se produire face à un public. Celui-ci a permis de révéler les qualités prometteuses de plusieurs pianistes et violoncellistes, d’une violoniste, d’un saxophoniste et d’une clarinettiste. En 2011, il a été décerné à Alice Ricochon, percussionniste qui avait demandé à Jeanne Larrouturou, ancienne élève du Conservatoire de Bayonne, actuellement au Conservatoire de Genève, de venir se joindre à elle pour un concert novateur et original.

 

Festival de musique classique « La Dame des Aulnes » - Eglise Notre-Dame d’Halsou – 13, 14, 20 et 21 juillet à 21h et le 15 juillet à 18h

Tarifs : 20€ et 5€ tarif réduit

Réservations : 05 59 93 23 37 et 05 59 29 74 59

Vendredi 13 à 15h séance d’éveil à la musique classique avec le trio Ciocarlie et vendredi 20 à 15h avec le Quatuor Johannes. 2602376.jpg

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 13 au 19 juillet 2012.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories