Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 20:59

La France en chansons… Le tout cœur, atout talent !

 

La Compagnie Le Cœur en Fête avec à sa tête Didier Dulout et Sandrine Boé, c’est la référence qui maque l’atmosphère musicale avec des musiciens talentueux, des chanteurs et danseurs charismatiques, aux Références artistiques majeures. Une compagnie qui possède une forte identité artistique, tant sur le plan musical que visuel. Un style de spectacle de variété qui offre la garantie d’un véritable contact avec le public, qui favorise l’échange et qui crée l’émotion. La troupe sera le 9 novembre à 21h à la Gare du Midi où son talent et son dynamisme seront le tout cœur et atout talent qui sauront à coup sûr mettre le feu à la soirée. J’ai rencontré le coach artistique Didier Dulout.

 

APP : En quelques mots, voudrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

DD : Comme on dit, je suis un homme-orchestre (rires) pianiste, arrangeur compositeur, chef de chœur, professeur de chant et de piano. Après avoir fait des études musicales à Alger, Bordeaux et Abidjan (Côte d’Ivoire). Mais sache que j’ai l’amour et la passion pour la belle chanson française.

APP : Qui est Sandrine Boé ?

DD : Sandrine est la codirectrice artistique de la compagnie d’Aquitaine Le Cœur en Fête. Elle est également chanteuse depuis une quinzaine d’années. Elle dirige également les mises en scène et les chorégraphies, ainsi que la direction des chœurs. Elle aussi, une femme-orchestre !

APP : Ce sera quelle ambiance avec ton spectacle La France en Chansons que tu présentes avec ta compagnie le 9 novembre à la Gare du Midi ?

DD : Ah ! Il y aura du monde sur la scène de la Gare du Midi avec la compagnie, qui comprend un ensemble vocal d’une quarantaine d’artistes accompagnés en live par un orchestre de sept musiciens et des danseurs. Le spectacle La France en Chansons retracera un siècle de chansons françaises sous la forme d’une comédie musicale avec plus de 350 costumes ! Ce sera très festif et qui s’adressera aux 7/99 ans, avec son répertoire allant de Piaf, Brel, Trenet et Montand, à Yannick Noah, Johnny, Jean-Jacques Goldman ou encore Christophe Maé, en passant bien entendu par l’incontournable époque des yéyés. Et ce pour deux heures de chant, musique et danse !

APP : Eprouves-tu une certaine nostalgie des orchestres célèbres des années 40/50 comme ceux de Ray Ventura et ses Collégiens, Jacques Hélian, Aimé Barelli, Franck Pourcel ?

DD : Comment ne pas avoir la nostalgie pour ces grands orchestres qui ont fait le bonheur de nos grands-parents et parents ? Il y avait une réelle passion et ça se sentait dans leurs musiques et interprétations. N’oublions pas que dans ces formations il y avait pour l’orchestre Ray Ventura le grand Henri Salvador, les compositeurs Loulou Gasté et Paul Misraki, l’acteur Coco Aslan et plus proche de nous, le neveu de Ray, Sacha Distel. Quant à Jacques Hélian, il était le beau-frère du chef d’orchestre Raymond Legrand et oncle du talentueux Michel Legrand. Aimé Barelli était marié à la divine chanteuse Lucienne Delyle, l’inoubliable interprète de Mon amant de Saint-Jean. Ils eurent une fille la regrettée Minouche Barelli qui s’illustra à l’Eurovision de la Chanson en 1967, en représentant Monaco avec une chanson de Serge Gainsbourg. Elle fut aussi animatrice sur TF1.

APP : Des souvenirs en tant que directeur du centre artistique Amadeus Musique à Bordeaux ?

DD : Le plus beau, celui d’avoir eu 1500 élèves et artistes en vingt ans, dont certains ont une belle réussite nationale, comme Jessica Flores qui fait une carrière internationale en tant qu’actrice et chanteuse. C’est qui chante le générique de la célèbre série sur FR3 « Plus belle la vie ». Manon Taris qui est actuellement dans la comédie musicale « Sister Act » à Paris et Julien Loko qui est en tournée avec « Dracula » de Kamel Ouali. Et quelle fierté de les avoir eus pour élèves.

APP : Ton spectacle coécrit avec William Mercy continue-t-il à sillonner la France ?

DD : Toujours et quel bonheur de jouer avec William. Sache que cet autodidacte venait d’un tout autre univers, et que je lui ai enseigné l’art du chant et de la scène. Il est une autre de mes fiertés.

APP : As-tu des projets pour 2013 ?

DD : Chance, je n’en manque pas ! (rires). Toujours avec la compagnie Le Cœur en Fête, avec plusieurs spectacles dont deux représentations à l’Olympia en 2013. Un projet également avec le ténor Roberto Galbès et plusieurs représentations à l’Alhambra à Paris et dans toute la France, et toujours le spectacle Du Rêve à la Réalité… J’y suis avec William Mercy.

 

La Compagnie Le Cœur en Fête et Biarritz Evènement présentent : La France en Chansons – 9 novembre à 21h – Gare du Midi à Biarritz

Tarifs : 10€ gareBiarritz-e751c

Réservations : 05 59 22 44 66 – Info Biarritz Evènement : 05 59 22 50 50 et www.biarritz-evenement.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 9 au 15 novembre 2012.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories