Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 20:49

La pastorale René Cassin, sur fond de guerre.

 

318-.JPGLes deux associations bayonnaises qui font venir la Pastoral René Cassin, jouée par les habitants du village de Chéraute (près de Mauléon en Soule), s’appellent Buhaminak et Tuntuna. Buhaminak est un chœur féminin qui a onze années d’existence, pour un grand nombre, d’origine souletin avec un répertoire de chants basques (et notamment des chants de pastorale) mais aussi aragonais, espagnol, latino. La Pastorale René Cassin promènera le public à bord d’un véritable voyage dans le temps : les deux guerres mondiales, pour une dernière représentation le dimanche 15 septembre à 15h30 à la Salle Lauga à Bayonne.

Pour en savoir plus, je suis allé à la rencontre de Guillaume Irigoyen de l’Association Tuntuna. Entretien.

 

APP : Guillaume, présente-nous l’Association Tuntuna, dont tu es à la fois le trésorier et l’organisateur de spectacles…

GI : L’Association Tuntuna comprend des chanteurs mixtes et des musiciens, qui organisent tous les 4èmes samedi du mois, l’animation Baionan Kantuz, en offrant des chansons basques sur la place Lacarre, la galerie des Halles, au cloître de la Cathédrale, ou à la place Jacques Porte, lors du Karrikaldi des fêtes de Bayonne. Comme le chœur féminin Buhaminak avec qui nous faisons venir la pastorale René Cassin, nous avons des chants de pastorale dans notre répertoire et nous sommes très attachés à la pratique populaire de la culture basque.

APP : Ce qui m’amène à te poser la question suivante : dans quel contexte as-tu organisé le concert de la pastorale Réné Cassin à la Salle Lauga à Bayonne le 15 septembre prochain ?

GI : Après deux représentations au lieu de création, la pastorale ne sort pas de sa province de Soule, sauf si ce n’est à la ville ou village où le héros a eu des attaches. René Cassin a des origines bayonnaises et c’était pour nous une magnifique occasion de faire connaître celle-ci, et vivre une journée de culture basque dans notre ville. Ce genre de manifestation très rare, nous nous en serions voulu de ne pas l’avoir proposée.

342-.JPGAPP : Une petite présentation donc de cette pastorale…

GI : La pastorale a été écrite par l’Académicien Jean-Louis Davant, qui vit à Arrast Larrebieu (proche de Chéraute), et qui relate la vie de René Cassin, ses attaches bayonnaises, son engagement pour les Droits de l’Homme aux Nations-Unies, les deux guerres mondiales où il prit part, notamment la seconde avec le rôle important qu’il tint à Londres auprès du Génréral De Gaulle. Outre De Gaulle, Winston Churchill, Goebbles, Mme Roosevelt et des bayonnais comme Piarres Charritton apparaissent d’ailleurs dans la pastorale. Elle a été très appréciée lors des deux représentations faites en Soule, pour la vivacité de sa mise en scène, ses chants et danses, et particulièrement pour son « sujet » c’est-à-dire, pour celui qui tient le rôle de René Cassin, Dominique Pinque que pour sa présence et sa voix magnifique.

APP : Aimerais-tu rajouter quelque chose ? Un mot par exemple pour le public ?

GI : Ce dimanche-là, la pastorale René Cassin, sera jouée par 98 acteurs de 7 à 77 ans et 17 musiciens pour la dernière fois à la Salle Lauga de Bayonne. Ce sera une occasion de vivre un pan d’histoire proche, servi par un spectacle vivant qui ne laissera pas indifférent. Le texte chanté en vers est aisément compréhensible grâce au livret bilingue. J’ajouterai que le vendredi 6 septembre à 18h30 au Musée Basque, l’auteur Jean-Louis Davant fera une conférence qui permettra de mieux appréhender cette pastorale.

 

394-.JPGLa Pastorale René Cassin – dimanche 15 septembre à 15h30 – Salle Lauga Bayonne

Tarif unique : 14€

Réservations : Office de Tourisme de Mauléon, Maison de la Presse à Saint-Jean-Pied-de-Port, Librairie Louis XIV à Saint-Jean-de-Luz, ainsi qu’à l’Office du Tourisme et à la Librairie Elkar de Bayonne

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 30 aout au 5 septembre 2013.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories