Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 17:38

Anagallis : que le swing soit avec vous !

 

Anagallis-Quintet-copie-1.jpgLe 1er mars à 21h au Caveau des Augustins, le Quintet Anagallis offrira un univers musical « swingant » et un son des plus originaux, aux accents manouches, latino, afro et pop, portée par la voix de Sapphô Marlhiac qui fera revivre la musique et le chant inoubliables de l’ère du swing. Très à l’aise, la chanteuse à la voix ravageuse, embrasera le public présent. Une nature incendiaire qui a hérité des « grandes anciennes » du balancement rythmique, vivant et souple, de la musique de jazz.

Entretien avec Laurent Meyer et Sapphô Marlhiac

 

APP : Bonjour Laurent. Je voudrais savoir comment s’est formé le Quintet Anagallis… Et puis une présentation de toi et de tes musiciens qui t’accompagneront sur scène…

LM : Anagallis est le fruit d’une rencontre ou plutôt d’une retrouvaille. Treize années de Mystère Trio, Cyril Salvagnac avait envie de multiplier les expériences, et il y a trois ans, il a retravaillé la création avec des mots. Tout naturellement il reprend contact avec la parolière et talentueuse chanteuse Sapphô Marlhiac qu’il connait bien. Tout s’est enchaîné pour le meilleur des mondes. Tous deux décident de réunir la même équipe qui entame un travail de composition avec une version plus électrique. Plus tard, la version définitive très acoustique prend forme avec les instruments comme le clavier Rhodes de Xavier Faro, la contrebasse de Fabrice Camboulive, la guitare manouche de Cyril Salvagnac, Sapphô Marlhiac au chant, et moi-même à la Tipijâze et percussion.

APP : Qu’est-ce qui caractérise l’univers musical du Quintet Anagallis ?

LM : L’univers très swing et les capacités vocales de Sapphô dans un registre mélodique alternant douceur et intervalles acrobatiques. Les rythmiques aux sonorités multiples sont plus modernes, harmonies plus ouvertes, plus pop. Rapidement, les couleurs latines et afro jazz viennent se mêler à l’histoire, les textes s’ouvrent sur le monde, parlent des hommes, de leurs travers, parfois de façon ironique.

APP : Quelques mots sur la couleur musicale pour le concert du 1er mars au Caveau des Augustins ?

LM : Des facettes swing, pop et world. Sapphô respire les mélodies, se nourrit d’harmonies pour donner le meilleur d’elle-même. Elle possède une belle présence scénique qui surprend.

APP : Si tu me parlais du nouvel album « Au début » sorti dans les bacs le 18 février dernier…

LM : C’est un road movie musical, qui mêle swing et pop. Il y a de l’énergie et la fusion des sons organiques de guitare manouche, de contrebasse et de Tipijâze, avec ceux très seventies du clavier Rodes. Le tout dans une belle harmonie qui accompagne la voix de Sapphô. Des textes drôles, ou engagés, mais toujours empreints de poésie. Réaliste, léger avec « Je l’aime » où l’on apprend que la chanteuse parle de son lit, du swing avec « Nyctalope » une vision différente du monde de la nuit, « C’est un bon jour » invite la bossa sur le périph un joyeux lundi. « Dogma » une introduction flamenco qui dénonce la condition des femmes afghanes, « Wall Street », traders et pouvoir de l’argent dans un rock bien balancé, maladie et les pseudo guérisseurs avec « Marabout » sur fond de reggae dub façon Gainsbourg. La route défile, à chaque virage un nouveau paysage musical s’invite : un swing haletant fait place à une balade aux couleurs latines, parfois arabo-andalouses. On ne compte plus les km et l’on écoute une bossa placidement sur le périph, ou on décide d’aller faire une virée pour une soirée rock en live.

 

APP : Qui est Sapphô Marlhiac, Mademoiselle Swing ? J’aimerais connaître ta définition du swing ainsi que tes inspirations lorsque tu écris…

SM : De formation de comédienne, j’ai chanté dans le cadre théâtral, comme choriste et soliste. Quelquefois les musiciens me proposent un thème et je me laisse guider par ma première émotion, sensation, une atmosphère rythmique et harmonique. Je cherche ensuite à raconter une histoire, créer un personnage. S’il y a un texte préexistant je fais adapter une musique. Les textes sont inspirés de ce que je vis, j’observe, ce qui me touche, comme les histoires d’amour, la condition des femmes, du quotidien. Des choses universelles que je retranscris sous forme poétique ou en simples images, et je travaille, chose bizarre, avec trois dictionnaires ouverts (rires). J’aime beaucoup la phrase de Lao Tseu qui dit que : « le pesant est la racine du léger ». Je trouve que cela s’applique assez à ma vision du swing. Un bon ancrage qui encourage les plus belles envolées.

 

APP : Avant de nous séparer Laurent, trois raisons pour venir écouter le concert…

LM : L’album c’est bien, mais un concert en live, c’est encore mieux. Il y a la magie de l’instant, et de l’énergie sur scène ! C’est la première fois que nous nous produisons à Bayonne, alors il faut que vous puissiez dire : Anagallis, j’y étais et je ne l’ai pas regretté ! (rires).

 

La Luna Negra présente Quintet Anagallis – 1er mars à 21h – Caveau des Augustins Bayonne  logo luna

Tarifs : 12 et 8€

Réservations : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 22 au 28 février 2013.

logo-caveau

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories