Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 22:00

Margaux met le showbiz K.O. !

 

P1000476.JPGUn spectacle entre la frontière du chant et de la comédie, où la reine Margaux vous dévoilera les dessous d’une chanteuse populaire qui a connu sa marche vers la gloire et sa traversée du désert ! Les grandes scènes parisiennes, une vie vallonnée et mouvementée, le tout émaillé, de vérités crues. Une décennie plus tard, elle nous dévoile les « dessous pas chics » du showbiz. Sans complexe, elle déballe tout dans « Comment éviter les pièges du showbiz » du 12 au 14 décembre à la Luna Negra, et surtout le mettre K.O. !

 

APP : Une chanson à succès « Et toute la ville en parle » écrite par Barbelivien qui t’a fait toucher les étoiles et l’amertume d’avoir été mise sur le bas-côté de la route…

M : Au départ, elle a été écrite pour Michelle Torr qui avait du mal à percer, à avoir une popularité avec ce titre. Lorsqu’elle entrait en scène, ses premiers mots étaient que je lui avais piqué la chanson, alors que Barbelivien m’avait proposé de la chanter !

APP : Sans langue de bois, quelle est ta vision réelle sur le showbiz ?

M : Magnifique métier, lorsque ton public t’aime. Mais si tu as le malheur de t’absenter longtemps, comme je l’ai fait en partant pour le Canada, tu es morte ! Pas de langue de bois, le showbiz, c’est le panier de crabes, où l’on va te faire des salamalecs, en te serrant jusqu’à t’étouffer, te disant « ma chérie, comme tu as été magnifique », mais penser dans sa tête « quelle conne celle-là d’avoir tant de succès ! ».

APP : A t’entendre, on n’a vraiment pas d’amis dans le showbiz. Donc, tu balances, car on a bien savonné la planche, mit peau de banane sous ton talon aiguille !

M : Ta question est judicieuse, pour moi, c’est plutôt chafouin, on ternit ton image, on diffame, voire même te détester. Je ne suis pas aigrie, mais beaucoup d’artistes de variétés ne s’aiment pas. C’est moche cette jalousie du succès de l’autre. Le Resto du Cœur, c’est vraiment la « chapelle », on fait travailler les potes. Pour moi, c’est le méga concert des « M’as-tu vu ». Donnent-ils vraiment le grand sac de victuailles, comme le cœur du généreux Coluche.

APP : Qu’est-ce qui t’exaspère dans le showbiz actuel ?

M : Ces « artistes d’un jury » d’émissions à forte écoute, qui découvrent les talents de demain, alors que la seule chose qui compte vraiment, c’est le montant du chèque !

APP : Donc, il y a vraiment des pièges à éviter dans le showbiz, comme coucher, les excès en tous genres, se faire « dévierger » par le producteur…

M : Oui, il y en a tant, d’ailleurs, j’écris ma propre histoire, dont le titre est « Ton cul… sinon rien ! » J’adore ton expression « se faire dévierger ». Ben non, je ne suis pas tombée dans le piège, c’est d’ailleurs pour cela qu’on ne m’a pas vue pendant dix ans m’expatriant au Canada.

APP : Alors qui est la Margaux 2013/2014 ?

M : Une nana bien dans sa tête et ses baskets, qui arrive sur scène avec 15 ans de plus et 15 kg de trop. Je suis moi-même, vraie et sensible. Je ne fais pas partie de cette famille du showbèze ! (rires).

 

Je suis sous le charme de la fantaisiste et populaire Margaux, car c’est une belle séductrice qui s’ignore !

 

Comment éviter les pièges du showbiz ? par Margaux – du 12 au 14 décembre à 20h30 – Luna Negra Bayonne

Tarifs : 15, 12 et 8€

Réservations : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 6 au 12 décembre 2013.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories