Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 21:37

Daguerre… Sentiments au goût du réel et poésie guerrière.

 

DAGUERRE.jpgFort de son nouvel opus « Mandragore », Daguerre offre des chansons pleines d’émotion et de poésie guerrière qui témoignent d’une liberté trouvée et assumée. Sa voix chaude, volontaire et pleine de lumière maîtrise bien l’art qui est le sien. Un chanteur qui a toujours l’envie de greffer légèreté et fluidité à sa palette, piochant ses influences dans diverses directions musicales. Son répertoire se singularise par une certaine pratique de la poésie, de la tendresse, de l’outrageuse énergie. Un plongeur d’émotion qui utilise des mots qui laissent libre cours à ses rêveries poétiques, teintés de spleen et de fêlures sur fond de musique rock. Il écrit comme on parle, sans fioriture, sans effet de style, ne sacrifiant pas une idée à une tournure de phrase plus poétique. Découvrez son univers le 15 novembre aux Ecuries de Baroja à Anglet.

 

APP : Bonjour Olivier. En quelques mots, comment définirais-tu le chanteur musicien Daguerre ?

OD : C’est toujours très délicat de se définir… mais pour répondre à ta question, une passion toujours vraie et pure.

APP : « Mandragore » est ton 4ème album. Y-a-t-il un grand changement d’univers par rapport à ton 1er  « Ici Je » et le 2ème « O désirs » de 2006 signé sous le label de Francis Cabrel ? Toujours la même cohérence dans ton univers musical ?

OD : Au fur et à mesure des années, des albums, c’est surtout au niveau des arrangements musicaux, de la production, que les choses évoluent. Avec peut-être aussi une exigence plus marquée concernant les textes.

APP : Autre univers, autres chansons, donc de quoi parle ton dernier opus, produit par ton pote Cali et parrainé par Francis Cabrel, que tu présenteras en concert aux Ecuries de Baroja le 15 novembre prochain ?

OD : Mes nouvelles chansons sont comme des éclaboussures d’amour…

APP : Dans tes chansons, le cri d’espoir, la poésie subtile, la tendresse, l’amour, sont omniprésents. Pourquoi un univers moins rock ?

OD : Ma façon de m’exprimer musicalement est moins radicale qu’à l’âge de 20 ans, mais je pense qu’il subsiste encore, une identité rock dans mes chansons.

APP : Parle-nous de ton super bassiste Michel Moussel. Quels sont les musiciens qui seront à tes côtés pour ton concert ?

OD : Michel Moussel est un bassiste extraordinaire, et il est surtout mon ami, avec lequel je joue depuis vingt années. Jusque là nous n’étions que tous les deux sur scène. Mais pour défendre le nouvel album, nous ont rejoint le merveilleux batteur Rémy Devert et la sublime violoniste Bertille Fraisse. Donc à présent, c’est le groupe des quatre qui se produira aux Ecuries de Baroja à Anglet.

APP : Te souviens-tu du moment où tu as eu envie de chanter ?

OD : Je me souviens de la première fois où mes parents m’ont demandé ce que je voulais faire comme métier plus tard, j’avais huit ans et j’ai répondu : « Je veux faire chanteur ». Du coup, ils n’étaient pas vraiment rassurés (ils ne le sont toujours pas !) et ils ont pensé que cela allait me passer, eh bien non ! (rires).

APP : Pourquoi avoir quitté Paris pour venir t’installer dans la région basque ? N’est-ce pas un peu dangereux pour ta carrière d’être éloigné de la capitale ?

OD : J’ai vécu dix années à Paris où je chantais avec un groupe de rock. Après plusieurs albums et tournées, je sentais qu’il fallait que je passe à autre chose, et puis, je venais d’être papa. J’ai alors décidé de quitter Paris, quitter le groupe, afin de privilégier ma vie de famille, et retrouver le Pays basque de mon enfance. Je me suis installé à Biarritz, et c’est là que « Daguerre » a démarré. C’était vraiment un choix de vie, une liberté de vivre sa musique comme on l’entend, sans pression ni plan de carrière, et franchement, je n’ai aucun regret !

APP : Quels sont tes projets musicaux pour 2013 ?

OD : En dehors de ma tournée, je travaille sur l’écriture d’un spectacle musical jeune public avec un ami et artiste Bruno Garcia.

 

Daguerre, ce sont les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. Il a ce sens indéniable de la composition musicale qu’il choisit comme une aventure humaine !

 

Daguerre – Concert aux Ecuries de Baroja à Anglet – 15 novembre à 20h30 baroja

Tarifs : 8€

Réservations : 05 59 58 35 60

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 9 au 15 novembre 2012.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories