Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 22:22

Image1-copie-4.jpg

Gala d'Etoiles, une soirée exceptionnelle de ballets classiques et contemporains. © Gérard Uféras/Eric Lefeuvre/Christian Lartillot/Lucien Sanchez/Anne Deniau/Félicia Sisco.

 

GALA D’ETOILES – Je suis allé à la rencontre du danseur Pierre-Arthur Raveau de l’Opéra de Paris. Promu sujet en 2011, il a à son répertoire de nombreux rôles comme La Fille Mal Gardée, Dances at a Gathering, Sérénade, ou encore Soir de Fête, Napoli, Péchés de Jeunesse. Il se produit également dans de nombreux galas qui le conduisent partout, de Singapour à Washington en passant par Moscou.

 

APP : Pierre-Arthur, qu’interpréteras-tu au Gala d’Etoiles ?

PAR : Je vais danser le Pas de deux du 3ème acte de « Don Quichotte », ballet dont j’ai eu la chance d’interpréter le rôle principal dans son intégralité en décembre 2012 à l’Opéra de Paris. Je danserai également le Pas de deux du 3ème acte du « Lac des Cygnes », un ballet mythique qui m’a toujours fait rêver et que j’espère un jour pouvoir interpréter. Je danserai avec Sae Eun Park. Elle est une de mes partenaires attitrée, une danseuse que j’apprécie énormément, car elle me porte toujours vers le haut. Ensemble, nous avons une fort belle complicité, c’est pourquoi, je suis très heureux de participer à ce gala avec elle.

APP : Pur danseur classique, quel regard portes-tu sur la danse contemporaine ?

PAR : Pour moi, la différence entre classique et contemporain, c’est surtout une question de forme. Je pense que le fond reste le même. La différence n’est certainement qu’une histoire de langage et de style. J’ai une morphologie qui convient peut-etre aux répertoires classiques et néo-classiques que j’aime, mais je suis ouvert à toute œuvre contemporaine qui pourrait être pour moi.

APP : Quel est ton ballet préféré ?

PAR : Je n’ai pas vraiment de ballet préféré. Mais si je devais n’en citer qu’un, ce serait « Le Lac des Cygnes », sûrement pour la musique de Tchaichovski qui me transporte particulièrement. La musique est aussi une grande passion pour moi, jouant du piano en amateur, et je pense que s’il n’y avait pas eu la danse, je serais devenu pianiste.

APP : Des projets pour 2013/2014 ?

PAR : J’ai la chance d’être très bien distribué à l’Opéra, donc de belles opportunités à évoluer artistiquement.

 

Gala d’Etoiles, une soirée exceptionnelle de la danse proposée par le Casino Barrière. Direction artistique : Alexandra Cardinale – Dimanche 31 mars à 20h30 – Casino Municipal Théâtre Biarritz

Tarifs : 37, 32 et 27€

Réservations : 05 59 22 44 66

 

Les artistes se produisent dans cette formation à leur propre titre, avec l’aimable autorisation de Madame Brigitte Lefèvre, directrice de la danse de l’Opéra National de Paris, et sous le haut patronage de Madame Aurélie Philippetti, Ministre de la Culture et de la Communication.

 

Article paru dans ‘La Semaine du Pays Basque’ du 29 mars au 4 avril 2013.


Danse Biarritz

Dimanche 31 mars 20h30

 

Comme disait Oscar Wilde : « En art, ce n’est pas la vérité qui compte, c’est le style ». Et cette phrase peut s’adapter au spectacle de danse de prestige et de haute volée, organisé et produit par Alexandra Cardinale, directrice artistique du « Gala d’Etoiles » 2ème édition, qui se déroulera au Casino Municipal Théâtre le dimanche 31 mars à 20h30. Une soirée exceptionnelle qui réunira Etoiles et Solistes internationaux et de l’Opéra de Paris. La perfection et la virtuosité des danseurs donneront le ton et offriront au public, la promesse d’un programme varié et chargé en émotion, où les ballets s’enchaineront les uns aux autres comme autant d’épisodes distincts. Et l’occasion de découvrir la plus grande tradition des ballets classiques et contemporains afin de passer un merveilleux moment de rêve et de romantisme. Derrière une apparence fragile et douce et son regard bleu intense, Alexandra Cardinale est une femme déterminée. Cette artiste à la silhouette gracile, révolutionne à chacune des éditions le Gala d’Etoiles, en révélant une très belle dimension de la danse classique et contemporaine. La danse est une suite de quelques minutes qui fraternise tous les aficionados du moment. Elle se caractérise par un langage poétique du corps. C’est le lieu de l’imagination et de la symbolisation. Evocateur de sens et d’émotion pour le danseur et le spectateur. Regarder les danseurs, c’est s’envoler. Une mosaïque en apesanteur. Moment de grâce en perspective ou découvrir, redécouvrir, s’émerveiller et vibrer sont les maitres mots du Gala d’Etoiles. Que vous aimiez la danse ou que vous souhaitiez la (re)découvrir, ce gala est l’opportunité de vivre des moments d’émotion uniques et intenses, avec des artistes d’exception.

Voici le programme :

·         Somewhere – Chorégraphie de Julien Lestel sur une musique de Philip Glass

·         Gisèle – Pas de deux du 2ème acte – Chorégraphie de Jean Coralli et Jules Perrot sur une musique d’Adolphe Adam

·         Prélude de la 1ère suite de Bach au violoncelle Miwa Rosso

·         Corps et âmes – Chorégraphie de Julien Lestel sur une musique de Léon Minkus

·         Les Armes Frères – Chorégraphie de Julien Lestel sur une musique de Philip Glass

·         Erase Otra Vez (il était une autre fois) – Chorégraphie Isabel Aguirre – Sarabande et menuet de la 1ère suite de Bach – violoncelliste Miwa Rosso

·         Tristan et Iseult (mort d’Iseult) – Chorégraphie Arnaud Dreyfus sur une musique de Richard Wagner

·         Fragments – Chorégraphie de Julien Lestel sur une musique de Tchaïkovski

·         For Me Formidable – Chorégraphie de Vincent Chaillet sur une musique de Charles Aznavour

 

 A revoir : Interview vidéo de Julien Lestel et Alexandra Cardinale.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories