Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 20:25

Andromaque

Etonnamment barock pour une tragédie classique !

 

Image2.jpgIls en rêvaient, Pierre Lericq, le chef de file et les comédiens de la Cie Les Epis Noirs, (qui jouent aussi bien qu’ils chantent) l’ont fait ! C’est une farce homérique pour une tragédie classique, interprétée en comédie musicale, étonnamment barock. C’est une déraison exquise et d’une énergie déchaînée. L’unique représentation sera donnée au Chapiteau-Spectacle de Baroja à Anglet, le 9 mars à 20h30. Une succulente vision qui modernise le mythe et la pièce de Racine. L’auteur Pierre Lericq emploie une fois de plus, sa plume avec une maestria flagrante, passant par tous les registres du verbe, pour dé…Raciner cette Andromaque !

Entretien avec l’auteur et interprète.

 

APP : Qui est Pierre Lericq ?

PL : J’ai suivi la formation d’élève comédien au Cours Simon à Paris dans la classe de Claude Brécourt (actuel directeur du Théâtre de Fontainebleau et père du comédien David Brécourt, « Sous le soleil » d’AB Production et actuellement avec la pièce de Philippe Lelouche « Boire, fumer et conduire vite » avec l’auteur, Vanessa Demouy et Christian Vadim), puis mes débuts au Théâtre du Lucernaire, engagé par sa directrice Luce Barthomé, une école de la rigueur et rencontre fondamentale dans mon parcours de créateur. En 1987, je fonde ma Cie Les Epis Noirs. Et je continue à me former en parallèle au théâtre avec Victor Haïm (le père de la talentueuse Mathilda May), et à la chanson avec Marianne James. J’y ai trouvé mon style, où j’ai développé un univers où s’entremêlent théâtre, chanson et danse. Je suis également auteur, compositeur et metteur en scène. Un touche à tout dans l’art. (rires).

APP : En quelques mots parle-moi de ton spectacle « Andromaque-Fantaisie barock » que tu joueras le 1er mars au Chapiteau-Spectacle de Baroja à Anglet…

PL : C’est une fantaisie tragique électrisée où les sentiments de haine et d’amour vont et viennent comme des vagues dans une tempête.

APP : Pas trop téméraire et casse-cou de dé-Raciner Andromaque, car ton texte mêle le burlesque et la tragédie, où s’entrelacent des chants du Chœur ?

PL : Ce qui aurait été casse-cou, c’était de monter la tragédie de Racine… Non, cela ne l’est pas, car j’aime profondément le dramaturge et poète qu’il est. Donc, je ne pouvais pas aller dans le pastiche tout en m’amusant avec la démesure des sentiments et des enjeux.

APP : Quels sont les trois comédiens qui seront à tes côtés ?

PL : Il y a Muriel Gaudin et Fabrice Lebert qui viennent de l’ENSATT, et Anaïs Ancel qui vient d’un cours privé parisien. Les deux demoiselles travaillent depuis quatre ans avec moi, quant à Fabrice, il est arrivé pour ce spectacle.

APP : Toujours très important pour toi le chant et la musique ? Quelle couleur musicale accompagne ta fantaisie barock ?

PL : La réponse est dans ta question. Pyrrhus veut changer le monde… Je me suis donc inspiré des couleurs beatniks et de toutes ces musiques, ces groupes de rock et ces chansons écoutées pendant le festival de Woodstock.

APP : Prépares-tu une nouvelle création pour 2014 ?

PL : Oui… Mais chut ! C’est un secret… et qui va faire beaucoup de bruit (rires).

 

Pierre Lericq et la Cie Les Epis Noirs présentent Andromaque, fantaisie barock – 9 mars à 20h30 – Chapiteau-Spectacle de Baroja à Anglet

Tarifs : de 10 à 13€

Réservations : 05 59 03 77 01 ou à l’entrée du Chapiteau-Spectacle une demie heure avant le début de la représentation.

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 1er au 7 mars 2013.

chapiteau baroja

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans OPERA
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories