Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 21:23

Silence dans les rangs ! passage en revue de l'Education Nationale !

 

Silence-dans-les-rangs-1.JPGC’est un humoriste qui vous parlera de l’univers impitoyable de l’école, des élèves, de la rentrée, des vacances scolaires, des collègues, des parents, des carnets de notes, le tout revu et corrigé sans l’once d’un ressentiment ni d’inimitié. Lui, c’est le comédien belge Pierre Mathues, qui sera à Bayonne pour quatre soirées cocasses et récréatives à la Luna Negra du 8 janvier au 11 janvier à 20h30. Si vous voulez savoir ce qu’il y a dans le cartable de cet ancien enseignant, dépêchez-vous d’y aller avant que les portes ne se ferment ou de recevoir un coup de baguette sur les doigts ! J'ai interviewé cet homme qui passe en revue à la moulinette l’Education Nationale, version distrayante… je vous l’assure !

APP : Pierre comment définirais-tu ton one man show "Silence dans les rangs !" ?
Pierre Mathues : Dans “Silence dans les rangs“, dont j’ai écrit le texte, je suis seul en scène, mais dirigé par Jean-Louis Danvoye, et qui passe l’école au crible du rire. Je le promène depuis cinq ans dans mon cartable en Europe. C’est l’histoire de la vie d’un prof et de son année scolaire. De la rentrée aux vacances d’été. Tout passe avec arlequinade : les collègues, la salle des profs, les notes, les mots d’excuses bidon... C’est cocasse, plein d’empathie envers les profs et les  élèves… Une gentille p’tite guerre des boutons avec l’école ! (rires).
APP : Mais qui est dans la vie ce prof et conférencier un peu toqué ? Qui est-il vraiment dans celle de tous les jours ?
PM : Un vrai conférencier, qui donne de vraies conférences pédagogiques un peu partout. Le problème, c’est que ma pseudo-conférence a presque plus de succès que les vraies. Alors, évidemment, à la sortie, les spectateurs me disent : « ce n’est pas possible, tu as été prof pour dire tout ça, pour connaître le monde de l’école si bien ? ». Oui, j’ai été prof pendant 20 ans. J’ai écrit ce spectacle pour dire tout ce que je n’osais pas dire ce que les autres pensaient tout bas. Car tout le monde a son avis sur l’école et serait bien ministre à la place du ministre. Un peu toqué quoi ! (rires)
APP : Tu dis vouloir défendre l’école… Un bel enthousiasme en somme ?
PM : Je crois en l’école qui émancipe, qui donne des chances égales à tous. C’est l’ambition de tous les enseignants qui y croient. Je veux y croire, même si les défis sont immenses et de plus en plus complexes dans le monde d’aujourd’hui. C’est peut-être banal de dire ça, mais être prof aujourd’hui est plus difficile qu’il y a 20 ou 30 ans. Moi, et en toute modestie, j’apporte des solutions avec le rire et l’enthousiasme. Quand on rit ensemble de ce qui ne va pas, c’est déjà ça.
APP : Aurais-tu l’antidote contre la violence, le désintérêt, la désertion à l’école ? Va-t-elle vraiment mal ?
PM : Je n’ai pas de recette miracle.  Je dis dans le dernier texte de mon spectacle : « pour que l’école aille mieux, il faut des profs ambitieux. Pour que l’école décolle, il faut des idées folles ». Je le pense vraiment.  Il faut plus de liberté pédagogique, plus d’audace. La liberté est souvent là. Il faut oser s’en saisir. L’école va mal que si l’on veut qu’elle aille mal !
APP : Avec ce spectacle, on perçoit un certain optimisme. C’est réellement la passion qui t’anime ?
PM : Oui, c’est de la passion. J’en suis à la 250e, fêtée il y a deux semaines à Toulouse. Et le chemin vers l’école continue ! Je suis ravi de jouer quatre soirs à La Luna Negra. Jean-Michel Dupont-Garcia est venu me voir à Avignon l’été dernier, il a aimé et me voilà à Bayonne dans cette petite salle incontournable. Ce spectacle est aussi proposé dans les lycées, collèges et universités. Il suffit de m’appeler, j’arrive (rires). C’est un bonheur de jouer pour des profs en journée pédagogique ou en prérentrée. Avec même parfois un débat après le spectacle. Qu’on se rassure, à Bayonne, il n’y aura pas de débat, mais pourquoi pas un échange avec les spectateurs.
APP : As-tu des projets dans ton cartable pour 2014 ?
PM : Dans mon cartable, “Silence dans les rangs“ continue.  Il y aura aussi “Gourou“, une conférence sur le bonheur. Je promets le bonheur en une heure, mais bon, ça foire un peu... Je serais également l’été prochain à Avignon pour la sixième fois avec “La Belgique expliquée aux Français“, à la Tache d’Encre (rue des Teinturiers) tous les jours du 4 au 28 juillet à 16h. Je terminerais par cette pensée : « moi je ne veux pas vieillir quand on a fini d’apprendre !»

Silence dans les rangs ! De et avec Pierre Mathues - Luna Negra Bayonne - du 8 au 11 janvier à 20h30  logo luna

Tarifs : 17,12 et 8€

Réservations au : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 3 au 9 janvier 2014.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories