Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 14:21


REMY BOIRON INTERVIEW - LA DANSE DES MYTHES

 

Rémy Boiron Un embarquement du rire à l’émotion.

 

« La Danse des Mythes », un voyage odysséen sur les origines du monde, avec ses mythes et ses croyances que nous narre le talentueux Rémy Boiron. Un comédien qui fait valser ses mots avec brio, sur les tons récréatifs et graves. Un interprète généreux. Une ronde des mots accompagnée par les envolées musicales et sonores insolites d’Alain Larribet. C’est l’embarquement du rire à l’émotion. Je suis allé à la rencontre de celui qui nous offre un spectacle débordant d’humanité et de drôlerie.

 

APP : Ta définition de « La Danse des Mythes »… Qu’est-ce qui t’a inspiré à t’intéresser à un tel sujet ?

RB : Une intuition et des questions. Je me demandais pourquoi nos ancêtres se fondaient sur des reliques, des mythes fondateurs pour éclairer leur présent. Et pourquoi nous nous fondions aujourd’hui sur des croyances futures mythiques (la croissance, le plein emploi) pour supporter le présent. Pourquoi les indiens sont-ils toujours restés indiens, comme les inuits, les aborigènes, les amazoniens avec les mêmes mythes fondateurs, transmis de génération en génération. Et pourquoi sommes-nous passés du silex au laser, des cavernes au plan d’épargne logement, des habits en peau de bête à la veste en Kevlar Goretex made in China ? Voilà ma définition et mon inspiration.

APP : Travailles-tu seul à l’écriture, assures-tu la mise en scène ?

RB : L’écriture est un passage obligé de solitude, c’est ma pensée. C’est l’occasion de plonger dans son désarroi profond, d’oser le voir, le nommer, puis d’en rire. Le tout est de trouver les points d’universalité dans les secousses de son égo. En ce qui concerne la mise en scène, je demande toujours un coup de main plus ou moins appuyé, selon le spectacle proposé. Pour « La Danse des Mythes », c’est une suite de rencontres avec des amis, des collègues, des spectateurs qui fait ce qu’il est devenu aujourd’hui.

APP : Qu’est-ce qui t’as donné envie de faire du one man show : un brin égocentrique, ^être l’homme orchestre, de se dire « Mais qui va jouer avec moi ? », le plaisir de montrer seul ses gammes, ou seul, en s’imaginant  être au bistrot avec ses potes (le public) ou bien ne pas vouloir partager les applaudissements ?

RB : Mon envie de faire du « seul en scène », si c’était juste une question d’égo, je ne serais peut-être pas celui que je suis aujourd’hui. Mon nom n’est célèbre qu’en homonymie de pharmacie, à dose homéopathique ! (rires). Je suis là où la vie m’a invitée à ^être, en partage de mots concoctés, au service de ceux qui n’ont pas le temps de les cuisiner. Je n’oublie jamais les boulangers qui se lèvent avant l’aube pour fabriquer le pain, les garagistes qui réparent les moteurs, les maçons qui montent les murs, les enseignants qui éduquent nos enfants. Ils sont seuls à le faire. Le « seul en scène », c’est loin d’être une blague. Il cache toujours quelques exigences.

 

Rémy Boiron – La Danse des Mythes – 24 et 25 mai à 20h30 – Luna Negra Bayonne  logo luna

Tarifs : 15, 12 et 8€

Réservations : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 24 au 30 mai 2013.

 

 

2013-PHOTOS-3752.jpg

2013-PHOTOS-3757.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories