Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 20:57

Les Kag, déflagrante drôlerie et performance musicale !


img.jpgV’là le retour des Kag à Bayonne, ou ce duo de filles qui flirt entre drôlerie et performance musicale, s’installera sur la petite scène de la Luna Negra les 13,14 et 15 décembre à 20h30. Des chanteuses homologuées qui présenteront leur deuxième show « Téléchargez-nous gratuitement ». Un duo qui se modernise dans ses chansons, entrainant le public dans un tour du monde des styles musicaux à la manière d’un Bobby Lapointe ou Magma, en passant par Les Cramps ou le chanteur Arno. Du Heavy Metal au chant lyrique, tout y passe. Agnès Tihov et Karine Vergès (la bayonnaise), deux saltimbanques qui osent les choses, et qui possèdent ce côté décomplexé dans leur écriture, se donneront à fond pour nous faire partager ce plaisir si communicatif. Entretien délire avec deux déjantées qui hachent menu tous les styles musicaux !

APP : Une petite présentation de vous les Miss ?
K : Bonjour, nous sommes les Kag. Un duo qui investit les scènes de France et d’Europe (Suisse, Belgique) depuis 13 années. Donc, en faisant bien le calcul, nous sommes ni l’une et  l’autre depuis 1999. Mais on passe pas à la télé, c’est pas notre truc… Au compteur : trois spectacles, plus les petits bobos de la vie, opération des ligaments croisés, des tendinites à répétitions, foie gras, couperose, dents cassées, deux bridges, cals aux doigts, quelques crampes et gueules de bois !
APP : Intéressante présentation ! On ne me l’avait jamais faite celle-là ! Donc, vous formez ce fameux duo fantasque de filles à la fois déjantées, dont le glamour est loin d’une Angélina Jolie ou d’une Monica Bellucci ! Alors pour compenser, vous vous êtes dit, pourquoi pas être des comiques ?
K : (en chœur) Mouai ! Ben on va voir quand on viendra jouer à la Luna Negra, la tronche qui se cache derrière cette question extravagante et caricaturale ! Ok ? De toute façon, ce type de féminité ne nous intéresse pas. Ces références nous fatiguent. Tout ça c’est de la branlette ! Sache que l’on avait en nous de bons ingrédients d’humour et de plus, des musiciennes et chanteuses qui font oublier la grisaille ambiante du quotidien. Des ingrédients réunis pour faire passer une bonne soirée, on l’espère tout du moins !
APP : Quelles sont vos principaux atouts pour faire rire mes petites vamps ?
K : Avant tout, c’est l’autodérision, comme ça, on flippe pas de se péter un ongle ou d’avoir le rimmel qui coule. Chez nous, ça vole, ça postillonne, ça dégringole. A défaut d’être des bimbos, nous sommes la rafale du rire et le coup de tonnerre d’humour. On fait en sorte que notre duo de femmes ariégeoises soit une déflagration comique.
App : Peut-on connaître l’univers de votre show «Téléchargez-nous gratuitement» que vous allez jouer sur la petite scène de la Luna Negra les 13,14 et 15 décembre à 20h30 mes tornades blanches ?
K : On pense que c’est très intestinal, ça vient du fond des tripes, même si le support peut paraitre superficiel (musiques commerciales). On chante à pleine voix, on déconne à plein ‘’tube’’, dans la profondeur et en toute légèreté, pas comme certains spectacles qui présentent mieux mais... Bref une sorte de show théâtro-musicalo-energétique. En fait, au départ on faisait ou de la musique ou du théâtre. On aimait chanter, mais on s’est vite rendu compte que dans le milieu de la musique, le côté sérieux, musicien de tel ou tel style, solfège ou pas, avec leaders de groupe ou pas, avec guitariste solo ou pas, avec maison de disque ou pas, avec producteur ou pas, ça nous faisait chier et ça ne nous intéressait pas. C’est peut-être pour ça que nous avons penché vers l’humour, et l’autodérision qui manque cruellement dans ces milieux là. D’ailleurs, on ne s’est pas plantées, parce que l’ambiance d’une loge de festival de spectacle de rue est bien plus délire que celle d’une salle de concert S.M.A.C, d’une scène nationale ou d’un studio télé. Bref, y’a pas de moment précis qui nous vient à l’esprit, c’est naturel. C’est du comique bio, mon chou.
APP : Y en a qui nage dans le potage… vous, c’est un style particulier, celui de l’opérato variéto, pop-punk yaourtique… un drôle de régime mannequin que vous vous imposez là ?
K : Pff !  Tu parles du premier spectacle, là (Zick’n’tchatche) ? Bah, niveau régime, moi ça va (Agnès) par contre Karine… Ceci dit à Bayonne, nous présentons notre second spectacle, « téléchargez-nous gratuitement ». Y’a pas de yaourt, que de la musique commerciale. Mais Karine est toujours aussi lourde ! ! !
APP : Une question embrouille : C’est la castagne verbale entre vous mes tigresses ? C’est quoi le grand défaut de l’autre ?
K : (en chœur) Ben c’est quoi cette question embrouille ? Toi tu cherches réellement la castagne ! Il est évident que nous n’avons aucun défaut, que des qualités ! Bon je te l’accorde allez, il est clair que Karine a tendance à bien trop picoler, ce qui n’arrange pas son côté impulsif, ni son complexe de grosse… Eh, oh Agnès, toi tu as une tendance Prozaquienne inquiétante, heureusement que socialement ça passe bien, grâce à ton toubib qui te prescrit les  médocs. Si tu continues, tu vas l’avoir ta dérouillée, non mais !
APP : Mes bichettes, parlons mode. Hum !!! pas terrible votre look sur scène… rassurez-moi, à la ville c’est tenue vintage j’espère ?
K : Eh oh, le pisse-copie, tu la cherches vraiment la castagne ! Ben non, on n’a pas de style défini. La mode ne nous intéresse pas. On prend ce qui vient, et ça nous va très bien, O.K. ? La mode, le sujet typique de conversation qui nous gonfle et en général ceux qui nous en parlent trop, on finit par les éviter. N’est-ce pas mon coco ? Tu comprends le message mon loup ou mon chaton ? Donc, on brode, on brode, mais pas pour s’habiller !
APP : Pour finir cette interview délire et pour détendre l’atmosphère mes louloutes, que diriez-vous au public pour qu’il vienne voir votre spectacle ?
K : C’est un spectacle où l’on ne s’endort pas, ou la beauté des comédiennes est bien au-delà de ces piètres modèles de bimbos actuelles, avec des voix si puissantes qu’elles vous font vibrer les entrailles, des mélodies intestinales, bref de l’amour, du vrai, merde ! En deux mots, un spectacle musical professionnel, une mise en scène carrée, des costumes propres, des chanteuses homologuées pour une meilleure compréhension des musiques à but lucratif.

Les Kag - 13,14 et 15 décembre à 20h30 - Luna Negra Bayonne logo luna
Tarifs : 15,12, 8 €
Réservations : 05 59 25 78 05 et lunanegra.fr

Article paru dans ‘ la Semaine du Pays Basque’ du 7 au 13 décembre 2012.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories