Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 21:17

L'Harmonie Bayonnaise... La quintessence musicale !

harmonie-2.jpg

L'Harmonie Bayonnaise : une écoute classique et populaire, la quintessence musicale ! Le cachet d'un souffle, d'une force moderne où l'on perçoit l'éclat d'un corpus, l'eurythmie de style qui recouvre un mélodieux mélange.

Le concert du 11 décembre à 21h à la Maison des Associations de Glain concède d'en saisir les aspects essentiels. J'ai rencontré le chef d'orchestre François Gonzalez.

 

APP : Bonjour François. Comment est née ton inclination pour la direction musicale ?

FG : Élève à l’École de Musique de Bayonne, classe de Mrs Rouyer et Lassus, j'ai intégré très jeune les rangs de l'Harmonie Bayonnaise au pupitre de trombone. Puis j'ai suivi une formation "direction d'orchestre" avec ce plaisir absolu autour d'une œuvre, entre notes, rythmes et nuances. Cela en a été le moteur principal. Je peux t'assurer que lorsqu'on monte sur l'estrade et qu'on conduit, ça brûle ! (rires).

APP :L'orchestre s'enorgueillit de 130 ans d'existence. Qu'est-ce qui fait la force de celui-ci ?

FG : S'affirmer musicalement en différentes époques. Rappeler que l'orchestre est entre le compositeur et le public. Qu'il doit en saisir l'esprit, repérer l'intérêt et la séduction. Sa force, c'est d'extérioriser tout cela en musique, partager avec les mélomanes. Voilà plus d'un siècle qu'il a pu se charpenter et s'acclimater en gardant continûment ses traditions et visitant d'autres registres.

APP : Le contemporain coexiste avec le classicisme, que dirais-tu à ceux qui décrient celui-ci par rapport aux grands classiques d'autrefois ?

FG : La musique contemporaine a toujours été discutée et plus tard aimée. Pour moi, la musique ne doit être ni traditionnelle, ni élective. On devrait l’appeler "musique transcrite". Avoir également ses convictions et ses couleurs musicales. Certes, quelques puristes considèrent le contemporain comme impénétrable à l'écoute. Àchacun son terrain personnel et didactique.

APP : Le programme de la soirée ?

FG :

  1. l'ouverture de "London Proms" François Glorieux

  2. "Una Furtiva Lagrima" Donizetti, solo de Péio Etcheverry à l'Euphonium

  3. ouverture de l'opérette "La Bella Galathéa" Franz Von Suppé.

Puis l'Harmonie de Morcenx et ses soixante musiciens dirigés par Laurent Labaigt sur des œuvres de :

  1. Fucik

  2. Abel Moreno

  3. Montanes

  4. Monti et sa célèbre Czardas, soliste Simon Lacouture

  5. John Williams

  6. Ross Roy

  7. Jacob de Haan

  8. Michel Kamem

  9. "Orphée aux enfers" d'Offenbach.

Ànoter que je partage la soirée avec le chef d'orchestre Francis Merlin associé au Big Band Côte Basque et Salsa Berde.

APP : Qui est l'invité Juan Manuel Aloson Gascon ? Qu'interprètera-t-il ?

FG : C'est un ancien élève du Conservatoire de Bayonne, classe André Lassus. Musicien complet, il sera professeur de trombone au Conservatoire de Victoria, puis compositeur, chef de musique de différentes formations et soliste réputé dans toute l'Espagne. Il interprètera le "Concerto de Ferdinand David", une œuvre majeure dans le répertoire du trombone.

APP : Avant de nous séparer, quel message adresses-tu à nos lecteurs ?

FG : Vous enthousiasmer, mélomanes classiques et contemporains, avec la ferme intention de briser les a-priori, en vous offrant un programme vivant et imagé qui exprime la beauté du son et la virtuosité des musiciens le soir du concert. Et merci à toi pour cet agréable entretien.

 

L'Harmonie Bayonnaise et l'Harmonie de Morcenx - 11 décembre à 21h - Maison des Associations de Glain à Bayonne

Tarif unique : 10€ - gratuité pour les moins de 14 ans sur justificatif - placement libre

Réservations/billetterie : 05 59 55 82 78 ou harmonie.bayonnaise@free.fr et sur place une demi-heure avant le concert.

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 10 au 16 décembre 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories