Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 23:36

Tout le plaisir est pour nous !... une comédie en 3 D

 

Pièce de Ray Cooney et John Chapman

tout-plaisir-prns-2.jpg

Artiste picturale, Virginie Lemoine s'est muée en actrice de théâtre qui parcourt les routes de France avec "Tout le plaisir est pour moi". Une comédie qui ne ménage pas ses effets, quiproquos, comparable à un fildefériste sur sa corde d'humour ! Une question entre autres que j'ai posée à la délicieuse boulevardière qui était à bord d'un TGV, destination Paris.

 

APP : Qu'est-ce qui vous a plu à la lecture de "Tout le plaisir est pour nous !" que vous avez créée en 2009 en Suisse ?

VL : Son style très cocasse, sa superposition de dominos fortuits où se dressent des malentendus ad hoc. À la relecture et aux répétitions, j'étais poilée et amusée.

APP : Comment vous êtes-vous insufflée du rôle de Marie-Catherine ?

VL : Avec rondeur, car spirituel et plaisant à jouer. Dans ce rôle, je m'amuse beaucoup, mais je l'aborde aussi avec stoïcisme. Je suis une épouse fidèle prise au piège des confusions, tentant de tempérer la zone de turbulences conjugales et immobilière. Je me dois avec mon personnage d'être attentive au jeu de mes partenaires.

APP : Et la mise en scène de Rodolphe Sand ?

VL : De la bel ouvrage et un réel bonheur. Rodolphe a une mise en scène brillamment relevée. C'est aussi un homme rationnel et décontracté qui a su faire un travail constructif sur les personnages et s'est beaucoup encordé à notre vitalité et notre énergie.

APP : On note l'absence de Laurence Badie et Thierry Redler. Qui sont les comédiens qui vous entourent ?

VL : Pris par d'autres engagements. Geneviève Fontanel, étonnante, douée et drôle, Sébastien Castro (adaptée par Sébastien Castro), Pauline Klaus, Steve Riccard, Gaëlle Lebert, Jean-Marie Rollin, et celui qui joue mon mari, Darius Khetari. Une famille de théâtre talentueuse !

APP : Darius Khetari est l'homme avec lequel vous conjuguez le verbe "aimer" depuis quelques années et que vous dirigerez dans votre deuxième pièce "Brigitte directrice d'agence" (sa première pièce : "Une diva à Sarcelles") ?

VL : On ne peut rien vous cacher, cher journaliste ! (rires). Oui, Darius sera de la distribution dans cette pièce à quatre personnages et qui sera jouée prochainement. Mon homme est un comédien lausannois bourré de talent, au charme et charisme fous, dont on remarque aussi le physique séduisant. J'aime sa fantaisie et sa poésie. Avec lui, je suis dans le confort sentimental et nous partageons le même intérêt pour le théâtre.

APP : Les représentations sont-elles pour vous des actes de jubilation ?

VL : Oh que oui ! On se marre bien ! Nous sommes littéralement portés par l'écriture bien rythmée. On peut dire que tout le plaisir est pour nous ! Sans fausse modestie, ce spectacle est drôle, désopilant et divertissant (ndlr:en somme une comédie en 3 D). Quoiqu'un début en douceur, le mouvement va crescendo et le public a son stock de fou rire !tout-plaisir-prns-1.jpg

APP : Quels sont les principaux ingrédients pour faire rire ?

VL : Un peu de sel, poivre, ketchup et farine (rires). Tout simplement le rire est instinctif. Faire rire, c'est comme retrouver des émotions optimales et métaphysiques. Le rire n'est-il pas le propre de l'homme ?

APP : Votre métier vous permet-il un exercice d'introspection ?

VL : C'est toujours la remise en question. Je ne sais pas pas ce qui peut se libérer de moi lorsque je joue sur scène. Je m'évertue, gauchement parfois, à faire de mon mieux, dans le but de m'améliorer. Je m'autocritique souvent, mais je fonctionne au plaisir !

APP : Que peut-on vous souhaiter pour 2011 ?

VL : Outre ma prochaine pièce, celui d'acquérir les droits d'une nouvelle qui s'adressera aux adolescents. Je parlerai aussi de son auteur et de sa vie, adjoignant un débat sur l'antisémitisme, vu que son spectre reflue actuellement ! Je ne peux révéler son nom pour l'instant, mais sachez qu'il est français et de confession juive.

 

Tout le plaisir est pour nous - Gare du Midi à Biarritz - 15 novembre à 20h30

Tarifs : 42 et 38€

Réservations : 05 59 22 44 66 ou www.entractes-organisations.com

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 12 au 18 novembre 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories