Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 23:20

Higelin : on a retrouvé grand Jacques le magnifique.

 

Le grand Jacques ou l’irremplaçable Higelin est un passeur, un voyageur, un conteur. Celui qui sait faire aller et venir le fluide entre les musiciens, la parole, la musique, les sons et le frissonnement dans la salle. Un thaumaturge audacieux des mots et de l’inattendu. On retrouvera le grand Jacques magnifique avec son dernier opus « Beau Repaire » au Théâtre du Casino Municipal à Biarritz le 31 octobre à 21h. Lui, l’artiste rebelle, qui accroche sa poésie comme un vrai virtuose, qui ne renie pas ses failles, ses incertitudes, ses doutes, son désir d’aimer, de vivre, de bafouer l’ordre établi, ne veut surtout pas tout jeter dans la « poubelle de la vie ». Celui qui, à l’automne de sa vie, possède encore de vrais sentiments, veut partager ses passions sans aucune friction, avec les batards et les mutants ! Malgré ce lourd poids de l’existence et ses nombreux fardeaux, l’homme veut une liberté sans formulaire, maintenant et ce jusqu’à son tombeau. Entretenant toujours son âme insoumise, il ne veut ni règles, ni lois, ni commandements, mais une vie sans frontière et abattre les barricades. Il se veut et se donne sans limite ! Comme dans « Tu m’as manqué » : « Tu m’as manqué, je t’ai manqué, c’est fou. Et tout le monde est en manque de caresses et de coups. Visé droit au cœur de la cible trop sensible que je suis ». Ou sa « Balade au bord de l’eau » : « Il danse dans la dérive, pareil qu’un bateau ivre, mais où sont passés les commandants de bord ? C’est la course contre la montre, entre les plus faibles et les plus forts. ». Mais il garde toujours « La joie de vivre » : « Je serais bien parti faire le tour de la planète entière, découvrir les continents, balayer les frontières. Parcourir les états de grâce, les mille façons de se jeter dans les bras de la joie de vivre. »

1374245_536105016474127_700150005_n.jpgToujours mordant, impétueux et en voix, son regard toujours inédit sur la vie et les hommes. Une voix tendance bluesman, plus profonde qu’elle n’a jamais été. La vie qui vient, celle qui s’en va, il s’adresse à Barbara, avec « Etre là, Etre en vie » : « Par amour, libérer ses proies, elle avait la grâce et la démarche altières. Un ange en civil tombé sur terre. La voix qui vous envoie des bas-fonds sans effort jusqu’au ciel. Sur le chemin qui va et qui vient. » Ou bien croise le fer amoureux avec l’actrice Sandrine Bonnaire « Duo d’anges heureux » : « On tremble, à distance un mur de silence nous renvoie dos à dos, chacun dans son égo. Je t’agace, je te lâche, tu me lasses, je te fâche, je te quitte, tu me quittes, on se quitte, on est quittes. Bye ! ». L’utopie rêveuse avec « Château de sable » : « Bâtisseur de cathédrales, rêve de lumière, de poussière et de tourbillon d’étoiles ». L’éternel voyageur de l’âme et du cœur avec « Rendez-vous en gare d’Angoulême » : « Correspondance entre deux inconnus, moi je descends, toi tu continues. Des trains de voyage, des trains de passage dans les sillons de voies ferrées, des envolées dans le sillage des vallées ». Jacques Higelin, c’est avant tout sa poésie engagée, la beauté mélodique de ses compositions et la profondeur de l’émotion que dégage sa voix et qui lui assure un public fidèle depuis quarante ans ! Artiste de scène impressionnant, fantasque, attachant et toujours créatif. Assurément, avec « Beau Repaire », c’est de l’exquise et vraie chanson française !

 

Concert Jacques Higelin – 31 octobre à 21h - Théatre du Casino Municipal Biarritz

Tarifs : 25 et 35€

Réservations : 05 59 22 44 66

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 18 au 24 octobre 2013.


casino-barriere-de-biarritz-1.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories