Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 22:30

Jazz sur l’herbe ... des réjouissances jazzy !

jazz-sur-lherbe.jpg

Arcad et la ville d’Anglet s’associent pour cette 4ème édition de « Jazz sur l’herbe » qui campe sur le Domaine de Baroja, dimanche 18 septembre de 12h30 à 19h. Une journée consacrée aux fervents et néophytes du jazz. Qu’ils soient en famille, en couple ou entre amis, ils pourront assister à une série de concerts gratuits pendant quelques heures avec les acteurs de l’impulsion du swing !

Jazz sur l’herbe se veut un appel à s’enivrer des saveurs jazzy, de sensibiliser le public pour cette discipline musicale authentique, et généreuse et d’en faire apprécier le langage. Et pourquoi pas l’inciter à la curiosité et découvrir de nouveaux talents. C’est ici une belle conception des rapports entre le musicien et son instrument. Une musique à l’émotion pure qui s’inscrit dans la circulation générale des idées, des créations de l’esprit, un art de l’expression bon pour la délectation. Jazz sur l’herbe, c’est une organisation de premier ordre, un programme soigné et un enthousiasme de grand calibre. Il est également l’étonnante rencontre artistique avec des créateurs issus d’univers différents et qui font la belle expérience de se réunir sur un même site champêtre. Et sa particularité, celle d’inviter un artiste de renommée internationale. Tous sont des fildeféristes sur des notes qui jonglent avec les accords improvisés ou écrits.

Jazz sur l’herbe se veut une programmation variée et se refuse à confiner le jazz sur une période courte, limitée à quelques esthétiques. Il a donc invité Giovanni Mirabassi Trio qui présentera le répertoire du Live in Tokyo et quelques nouveaux titres de son futur album. Son jazz reflète la liberté où l’on savoure un répertoire recherché, composé aux deux tiers par le pianiste Giovanni Mirabassi, avec la complicité de Gianluca Renzi et Lukmil Perez Herrera. Autre invité le Quatuor Kairos et Philippe de Ezcurra qui rendront hommage à Astor Piazzola et au tango argentin. Un répertoire large et éclectique allant d’Haendel à Debussy, de Gerschwinn à Beethoven, de Purcell à des compositeurs actuels. Ces quatre musiciennes sont originaires du Pays basque, de Toulouse et de Bordeaux. Quant à Philippe de Ezcurra, interprète, compositeur et arrangeur, c’est l’artiste aux multiples facettes. Un excellent musicien sorti de l’ombre qui occupe de plus en plus la scène en solo.

Ensuite le Swong Sextet l’une des plus intéressantes formation du Sud-Ouest qui réunit en son sein six talentueux musiciens de la scène actuelle, tous acteurs du jazz en Aquitaine, et du cheminement musical montant de son leader, le saxophoniste Stéphane Barbier. La musique de ce sextet est riche et dense, d’une énergie communicative qui laisse l’auditeur nourri d’ondes positives. Enfin le Wab and The Funky Machine nous délivre son opus qui transpire le groove par tous les pores. Leurs notes aphrodisiaques donnent envie de bouger ! Musique et photographie sont souvent complices, et cette année pour immortaliser cette manifestation, jazz sur l’herbe a donné carte blanche à Marie et Delphine Tambourindeguy pour son visuel 2011. N’oublions pas aussi la formule « pique-nique musical » dans ce lieu hors du temps. En somme, c’est une fort belle invitation sur l’herbe !

 

En savoir plus sur la programmation et plan : http://www.arcad64.net/jazzseptembre2011.html ou 06 99 62 89 34

 

Article paru dans la ‘Semaine du Pays Basque’ du 16 au 22 septembre 2011.baroja.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories