Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 21:07

Il barbiere di Siviglia... du Rossini inattendu et cocasse !

 

Le barbier de Séville de Beaumarchais est mis en musique par Rossini dans le registre "Opéra-bouffe" entre 1815 et 1816, et présenté pour la première fois à Rome le 20 février 1816. Cette œuvre fut considérée comme l'excellence de l'opéra comique italien d'un Rossini inattendu et cocasse.

barbier 1L'action se déroule à au XVIIIème à Séville. Le barbier Figaro aide le Comte Almaviva à gagner le cœur de la belle Rosine promise à son vieux barbon de tuteur Bartholo.

Avec cet opéra, nous quittons ce siècle pour pénétrer dans le chant romantique. Les voix sont soutenues, la vitalité musicale est bien présente et la virtuosité est parfaite. Mais il est un autre cachet de cet ouvrage littéraire qu'il ne faut pas négliger : un livret concédé par l'un des esprits les plus "modernes" de cette époque, un texte acide d'une satire sociale, trempée dans l'encre de la diatribe aiguë de l'iniquité et de l'hégémonie. Ce bel esprit, c'est Beaumarchais qui s'engage pour une variation de l'opéra dit sérieux. Rossini et Mozart (qui composa le Mariage de Figaro) ne s'y sont pas trompés en adaptant les thèmes du polémiste, s'inscrivant d'emblée dans la voie du renouveau musical. Génie de la scène, Rossini couronne l'œuvre réconciliatrice, entre poésie et musique souhaitée par l'écrivain. Sa faconde et son doigté s'accordent au factum.

Juan Diego Florez est Almaviva, un des ténors bel-cantiste les plus demandés. Maria Bayo est Rosine, diva d'exception qui apporte une exigence musicale et dramatique. Pietro Spagnoli est Figaro, possède des compétences techniques à chanter Rossini. Bruno Pratico est un Bartholo à souhait.

 

Le Barbier de Séville en différé de l'Opéra de Madrid - Cinémas CGR de Bayonne et Tarnos sur grand écran en H.D.

Durée : 3h - les 18 novembre à 14h/18h et 19 novembre à 16h/20h

Tarif : 18€

Ainsi qu'au cinéma le Sélect à Saint-Jean-de-Luz - Tarif : 16/12€ pour les moins de 26 ans.

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 12 au 18 novembre 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans OPERA
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories