Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 22:21

Le Temps d’Aimer la Danse : magistral et dynamisant.

 

Le Temps d’Aimer la Danse, c’est un moment plein d’émotion, d’échange et de passion grâce à la danse. C’est aussi l’envie de vibrer au rythme des pas de danse et d’apprécier la diversité des programmes proposés. FMAAQU064FS01J07MEDIA_10d8d67d-ede6-4844-9040-f5957ce5ea8a.jpgC’est également faire battre le cœur de Biarritz avec cet art. Que de talents qui font aimer la danse et toutes les danses. Le Temps d’Aimer la Danse, c’est chaque fois, et ce depuis 22 années, une merveilleuse parenthèse au cœur de l’été pour la danse. C’est une réelle poésie « balleresque » qui nous donne du mal à retourner dans le vrai monde !

 

A propos de Lings – Affari Esteri

Après une première collaboration à l’écriture du duo « Stuttering » pièce créée en 2003, Edmond Russo et Shiomi Tuizer créent ensemble l’association Affari Esteri en 2004. Et en 2010, ils continuent avec la pièce « Lings » dont la première a eu lieu au Havre, dans le cadre du Festival Météors. Lings est un ballet pour six interprètes qui questionne l’espace existant entre les surfaces des corps. Une chorégraphie qui conçoit des sculptures humaines et explore le rapport entre le corps et l’espace. L’espace qui rassemble, refoule, qui s’encaisse et se distend… Un espace qui nous simule et nous démontre. Des corps inconnus, lourds, habillés, se heurtent et se perdent, reliés par une seule peau commune comme surface d’échange. Du plaisir de la découverte, des élans d’énergie aux conversions allégoriques, le groupe est pénétré par des états variables, qui se construit, se fidélise et se bâtit dans un espace de partage et qui se promène dans des espaces mouvants. Interprétés comme une œuvre musicale, les actes orchestrent un réseau de relations. La dialectique des corps tend vers une dissemblance, l’entrelacement des gestes s’analyse comme une interprétation instrumentale qui rappelle la respiration, l’onde, le battement. « Le vivre ensemble », au cours de ce voyage interprétatif et au travers de ces peaux désormais articulées et expressives, devient le support dynamique d’un espace d’incarnation. Une réflexion sur l’existence de soi à travers l’autre. Un désir commun à explorer et défendre un univers créatif partagé est à l’origine de la création d’Affari Esteri. Et d’inscrire à nouveau le corps et sa réflexion dans des nouvelles proportions de recherche est un besoin constant.

 

A propos de Le Vergini – Balletto Teatro di Torino – Matteo Levaggi/Corpicrudi

« Le Vergini » continue la saison de la danse du Ballet Théâtre de Turin avec la nouvelle création du chorégraphe Matteo Levaggi, et consolide sa collaboration avec les danseurs contemporains Corpicrudi. Ce ballet naît comme une permutation chorégraphique du projet homonyme signé Corpicrudi et qui serpente sur la musique de Tchaikovsky. Une réflexion sur la valeur de la beauté et sur sa condamnation possible. Matteo Levaggi signe là une chorégraphie drastique et attrayante. Le mouvement créée un dessin lumineux, pénétré par une énergie forte, enveloppé par les corps des danseurs dans la pureté du blanc, voluptueusement pour nous jeter poétiquement et passionnément dans un monde des contours féeriques. Le Vergini est un hommage à la beauté pour une danse d’aujourd’hui. Matteo Levaggi est un chorégraphe inconnu en France, mais l’un des artistes les plus connus de sa génération en Italie. Formé à l’école du Balletto Theatro di Torino, il s’illustre très vite dans des concours, et se fait vite remarquer en tant que soliste, pour sa personnalité artistique et sa qualité de mouvement. Après avoir dansé dans plusieurs productions, il est engagé comme chorégraphe résident dans ladite compagnie. Son intérêt pour l’invention chorégraphique pur l’éloigne de ses contemporains italiens pour le rapprocher d’une danse contemporaine plus formelle, à l’image de certains courants de la danse américaine.

 

Lings à 17h au Colisée

Tarifs : de 16 à 12€

Réservations à l’Office du Tourisme de Biarritz : 05 59 22 44 66  et Bayonne ou billetterie sur place à la caisse du Colisée.

Le Vergini à 21h Gare du midi

Tarifs : de 36 à 12€

Réservations à l’Office du Tourisme de Biarritz : 05 59 22 44 66  et Bayonne ou billetterie sur place à la caisse de la Gare du Midi.

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 14 au 20 septembre 2012.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories