Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 23:25

Poésie Gainsbourg, univers Gainsbarre !

 

Quatre musiciens en « ballades » dans une atmosphère « comédie » nous dédient les mots de Gainsbourg le poète et la folie de Gainsbarre ! Ces artistes, les Gevrey Chambertin, seront à la Luna Negra les 1er et 2 avril à 20h40. Verve, bons mots et émotion, des ingrédients qui m’ont tenté d’aller à la rencontre de son leader Zoon Besse. Entretien sur quelques notes de musique et des paroles sincères.

 

gevrey-chambertin-zoon-besse1.jpg

 

APP : Qui es-tu Zoon Besse ?

ZB : Un saltimbanque qui chante et qui joue la comédie. Mais aussi un amoureux des beaux mots et un jouisseur de la vie.

APP : Qu’est-ce qui t’a motivé à mettre ce spectacle, baptisé « Gainsbourg moi non plus », sur scène ?

ZB : Une certaine folie, le défi de faire passer avant tout les textes d’un véritable poète avant le personnage provoc que l’on connaît. Nous reprenons en grande partie ses chansons peu connues malgré quelques incontournables. Pour cela, nous avons réarrangé et réorchestré les musiques pour guider et faire voyager les spectateurs dans cet univers sensible et généreux.

APP : Quels sont les artistes qui t’accompagnent ?

ZB : Pem Braye-Weppe, violoniste, guitariste, contrebassiste et arrangeur musical. Il a été l’élève de Didier Lockwood. Je l’en remercie d’avoir construit ses musiques d’une manière fort riche. Gaétan Pantanella, guitariste, passionné de musiques des Balkans et du jazz. Son jeu de guitare est superbe et plurivalent. Dany Rizo, dit le « chipiron volant », contrebassiste, mais il ne joue pas de la contrebasse comme tout le monde… À découvrir lors du spectacle. Et puis Guillaume Barbot, comédien professionnel, qui a marié poésie avec l’humour et le jazz. C’est lui qui nous a mis en scène.

APP : Y aura-t-il du reggae, du hip-hop, du funk ? De la provoc, du désenchantement, du sardonique ?

ZB : Rien de tout ça, mais en revanche, de la sensualité, de l’humour, du classieux. Oui, je le concède, parfois le petit brin provoc.

APP : Comme lui, tu es un trublion, un fumeur de gitanes, un « bois-sans-soif » ?

ZB : Oouuuiiii ! (rires).

APP : Toi qui aimes ses citations, je t’en propose deux autres. Dis-moi ce que cela évoque pour toi ? « Quand on a comme moi l’âme pliée en fœtus, on a besoin de provoquer pour la dégourdir » ; « L’amour physique est sans issue » (paroles de la chanson : ‘Je t’aime moi non plus).

ZB : Je te réponds par une autre de ses citations : « Rien. Et mieux vaut ne penser à rien que ne pas penser du tout… ! »

APP : Quelques mots sur Docteur Gainsbourg et Mister Gainsbarre…

ZB : Poésie, provoc, souffle, esprit, délire, talent et séduction. Un très grand poète à la belle âme d’écorché vif.

APP : Quels sont tes projets ?

ZB : Un cabaret de chansons surréalistes et excentriques, du rock, du déjanté. « En vrac », c’est ce que nous préparons pour le prochain Avignon au Théâtre des Béliers. Ce sera du Gainsbourg for ever.

APP : Un petit message pour les spectateurs ?

ZB : Même si vous n’aimez pas Gainsbourg, venez ! Ce n’est pas un hommage, c’est un spectacle de chansons, d’humour et d’impertinence.logo luna

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque du 1er au 7 avril 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories