Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 18:06

Répétition générale et publique pour « Magifique » !

magifique-1.jpg

Dans le cadre de son projet transfrontalier, Malandain Ballet Biarritz présentera son ballet « Magifique » conduit par l’Orchestre Symphonique d’Euskadi les 127 et 18 février au Kursaal à Saint-Sébastien, le 20 février à l’Auditorio Baluarte à Pampelune et le 24 février au Palacio Euskalduna à Bilbao.

En préparation de ces représentations, Malandain Ballet Biarritz fera sa générale mercredi 16 février à la Gare du Midi à 19h avec l’Orchestre Symphonique d’Euskadi.

Afin de partager ce moment chorégraphique et musical exceptionnel, cette soirée sera ouverte aux Amis du Malandain Ballet Biarritz et au public dans la limite des places disponibles.

Thierry Malandain associe à « Magifique » à quelques souvenirs personnels de « Casse-Noisette » « La Belle au Bois Dormant » et « Le Lac des Cygnes ». Un spectacle qui mêle l’humour, le pittoresque et le féerique. Ces ballets seront la passerelle entre le réel et l’infini que prolongera la divine musique de Tchaïkovski. La danse s’expose placide et méthodique, et l’on ressent combien le Maître de ballet a su affiner son propos.

Une chorégraphie où chacun devra se souvenir de sa propre histoire afin de soutenir ce qu’il voit, ce qu’il imagine. Magie produite ou matière brute recyclée pour la vie en formes expressives et poétiques. Le chorégraphe s’amuse, transmet la joie de danser, détourne ports de bras, arabesques ou attitudes dans les enchaînements complexes qui semblent si simples tant ils sont naturels et partagés. L’humour, la complicité, chaque relation particulière trouve ici dans la danse une part de poésie, ainsi que de multiples sentiments et sensations. Le chorégraphe artisan de la beauté, ouvert à toutes les expressions, nous promet encore une fois une belle soirée particulièrement propice à mettre en valeur ses danseurs concentrés et déterminés dans leurs mouvements.

Un programme très équilibré qui nous offrira de délicieux et irréprochables solos, pas de deux, petits pas courus, jetés, sauts et entrechats dont Malandain met en avant l’éventail infini du langage corporel.


Renseignements : Malandain Ballet Biarritz : 05 59 24 67 19


Article paru dans ‘la semaine du Pays Basque’ du 11 au 17 février 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article

commentaires

jean michel dupont-garcia 24/02/2011 16:22



Jeune homme


Comme quoi tout arrive!


Je viens de parcourir ton blog avec le plus grand des plaisirs


Beau et gros boulot de mise en fond et en forme.


Juste te dire que ta curiosité, ton sérieux, ta sensibilité, ta gentillesse et ton petit grain de folie, font partie des "repaires vivifiants" de cette région.


Le meilleurs reste encore et toujours à "écrire"....et à vivre.


Amicalement


Jean-Michel


PS: il faudra bien que l'on prenne un petit moment pour te permettre d'immortaliser les coulisses de La Luna!



alain-pierre-pereira 24/02/2011 22:05



Celle qui fait "beau et gros boulot de mise en fond et en forme" vous
remercie beaucoup pour ce commentaire. Alicia Snicker alias Duster.


et laisse la parole à Alain-Pierre Pereira.


Très touché par ton commentaire mais je te retourne le compliment à toi le directeur de salle  qui aime les artistes et qui apprécie leur travail. Je
suis heureux de notre étroite collaboration.


Sans oublier d'embrasser ton assistante Nathalie, bien amicalement à toi,


Alain-Pierre.



L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories