Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 16:08

Pastora

Savant mélange d’avant-garde de tradition.

 

pastora galvanPastora Galvan aura l’occasion de montrer son talent sur la Scène Nationale du Théâtre de Bayonne le 28 janvier à 20 h 30 avec son ballet, qui porte le même prénom qu’elle « Pastora». Du flamenco d’un savant mélange d’avant-garde et de tradition. Cette superbe danseuse représente l’immortel flamenco au féminin sur scène où ses pas sont indomptables, innovants et sensuels. Tout en elle est puissant, ensorcelant et fougueux à la fois. La tonicité artistique de Pastora la place parmi les grandes danseuses de la scène flamenco actuelle. Elle absorbe tout l’espace et la vie de son propre univers. Sa robe est suffisamment discrète pour que le regard soit frappé par la frappe de ses pieds, par la gestuelle de ses mains et par les oscillations de son corps. Cette danseuse native de Séville et la fille de José Galvan, maître incontesté d’un grand nombre de danseurs de flamenco et d’Eugenia de los Reyes, est considérée comme la danseuse la plus douée. Elle surprend par l’authenticité et la maturité propre à ceux qui vivent le plus profond de cet art. Son expression dramatique, sa maestria du rythme et sa technique bouleversent avec assurance et audace les confins du flamenco traditionnel et actuel. Elle bat la mesure de ses talons sur le sol, prenant la liberté d’accompagner ou pas la musique. Elle impose avec intelligence un style à l’aisance et la fraîcheur attirantes. Quand la musique rencontre la danse, l’essence charnelle du flamenco prend soudain vie ! Une généreuse part entre fougue et sensualité fait de sa danse le grand instant d’une beauté propre aux nuits andalouses. Sensations soutenues déclarées ! Elle fait la passerelle entre tradition et modernité en restituant l’âme du flamenco. On apprécie l’authenticité du spectacle et l’atmosphère intimiste qui s’en dégage. Avec « Pastora », la ballerina Galvan symbolise l’image contemporaine d’un flamenco en une continuelle évolution sans pour autant enfreindre les codes qui le gouvernent. Attentive à toutes formes d’expression, elle cherche à travers le langage du flamenco, de tout nous dire, de tout nous dévoiler, en dépassant les formes et recueillant la poésie de sa gestuelle dans l’émoi. Pastora Galven est dotée d’une grande qualité artistique, d’une composition dramatique, d’un bon tour de main du « rythme» et d’une belle connaissance vocale. Sa virtuosité innée lui permet d’accomplir une danse même la plus complexe avec une prestesse naturelle. On peut dire que le flamenco et sa moelle épinière. Ceux qui l’ont vu danser lui concèdent un talent et un charisme qui illuminent la scène. Elle palpite au rythme de sa passion et son ballet est, à son image, à la fois intérieur et volontaire, subtil mélange de force et de grâce. C’est à jamais dans le flamenco que Pastora Galven se ressource, entraînant le spectateur dans les brisées de sa sensibilité.

 

Pastora Galvan - Scène Nationale Théâtre de Bayonne – le 28 janvier à 20 h 30   2D7D2AC6-531E-45BD-B225-48AA9717A9CC[3]

Tarifs : 25, 22 et 18 euros

Réservations : 05 59 59 07 27 et www.snbsa.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 25 au 31 janvier 2013.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories