Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 18:30

Entre imitations de confidences

Le retour de Patrick Sébastien en solo !

 

15473.jpg

 

Revoilou le grand canaillou, qui, 40 ans plus tard, après une brillante carrière d’animateur, Patrick Sébastien a décidé d’imiter de nouveau, pour un dernier tour de piste. Ainsi, quelle joie qu’on lui donne reflirter avec ses premières amours de la « contrefaçon vocale » et ces mots d’esprit, habituels et de nouvelles créations, qui rendent hommage avec tendresse à quelques artistes disparus et présents, mais toujours avec cette pointe acidulée d’humour. Un dernier pitch de la « grande gueule » et « soupe au lait », qui se consacrera à l’imitation toute une soirée pour parachever sa brillante carrière « d’imposteur vocal » avec « Imitations et Confidences », à la Gare du Midi à Biarritz le 17 janvier à 20 h 30. Patrick Sébastien a fait ses premières armes d’imitateur en amateur au début des années 70, avant de devenir une  référence en la matière. Il a donc décidé d’y revenir pour le bonheur des nostalgiques et la découverte et l’étonnement des plus jeunes qui ne l’ont pas connu dans son talent le plus personnel. Entouré de cinq musiciens, il dira un au revoir définitif à cet art qui l’a rendu célèbre. Entre rire, affection, réminiscences, événements chauds, l’homme aux cent visages  offrira sa dernière voltige prestige.

« Un message d’humanisme à faire passer. Les gens ont besoin de considération au-delà des problèmes économiques. Il faut changer l’état d’esprit de ce pays pessimiste pour ne pas en laisser au bord de la route. Politiquement, les élites qui nous méprisent vont avoir le retour de bâton. Il faudrait remettre l’éducation parmi les priorités. Mois, je voulais être prof de philo. J’ai choisi la légèreté mais ça ne veut pas dire seulement monter sur la table et faire tourner les serviettes.»

La marque de fabrique de notre histrion on le sait, ce sont ces masques et accessoires. Très aisément, il entre dans le corps des « imités» dans son spectacle «Imitations et Confidences ». Et pour plusieurs soirs de sa tournée, la star sur scène, ce sera lui ! Patrick Sébastien,  on aime ou on déteste, mais rendons à César ce qui appartient à César, par son talent d’imitateur, il prouve qu’il est une véritable bête de scène, un show man hors-pair. Ses intonations de voix et son mimétisme sont extrêmement naturels. Avec lui on est en compagnie de Bedos, Lucchini, Bourvil, Signoret, Montand ou encore Poelvoorde. Même notre Jojo national sera là. Les rosseries sont parfois triviales. « Je suis désolé d’avoir commencé avec Strauss-Kahn. Vous êtes comme la femme de ménage, devait en avoir plein le cul.», lance l’imitateur. Et le public aime ça et il affectionne même. Alternant chansons et sketches, l’imitateur et ses musiciens font la nique à l’ennui. Le rythme est appuyé, les personnages défilent dans un train d’enfer. Petit plus : il gardera une petite place pour ses chansons les plus connues comme « Le petit bonhomme en mousse » ou « Ah si tu pouvais fermer ta gueule ». Le public est toujours conquis par la bonne humeur qui émane de ce bonhomme, qui a le sens de la répartie et de son amour pour l’autodérision. Il est en tournée partout en France et les réactions sont chaleureuses.

 

Patrick Sébastien « imitation et confidence » - 17 janvier à 20 h 30 – Gare du Midi Biarritz  gareBiarritz-e751c

Tarifs : 39 et 35 €

Réservations : 05 59 22 44 66

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 11 au 17 janvier 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans THEATRE
commenter cet article

commentaires

Patrick LAFFITTE 16/01/2013 10:38


Félicitations pour votre article qui reflète particulièremment bien l'hommre et l'artiste qu'est Patrick SEBASTIEN, talentueux et attachant et son spectacle IMITATIONS et CONFIDENCES, véritable
miroir drolalique d'une belle  galerie de personnages.


A très bientot


Patrick LAFFITTE

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories