Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:45

Magnifique face à face avec la danse.

 

"Regards Croisés" – Les 26, 27 et 28 février, Malandain Ballet Biarritz accueille « Regard Croisés » pour sa deuxième édition.

 

p011_ph02.jpgCette année, deux compagnies Olatz Andres et Leire Ituarte, originaires de Bilbao sont invitées et seront accueillies par le Laboratoire Chorégraphique de Recherches sans frontières, de Malandain Ballet Biarritz, Ballet T et la Fundiciόn de Bilbao. A l’occasion de ces trois jours, spectacles, répétitions publiques, projections, ateliers, seront proposés. Place donc à la deuxième édition de Regards Croisés. Et avec lui, son lot de découvertes et de rencontres. Bref, un festival qui propose une programmation toujours plus étoffée et éclectique, dans l’international comme dans l’ancrage territorial.

 

Mardi 26 février :

 

·         19h Répétitions publiques Grand Studio – Gare du Midi – Cie Olatz de Andrés, Bilbao et Cie Mizel Théret Biarritz. Entrée libre sur réservation.

·        20h Atelier Grand Studio – Gare du Midi – Cie Olatz de Andrés pour les membres du Laboratoire de recherches chorégraphiques sans frontière et la Cie Traversée-Johanna Etcheverry.

 

Mercredi 27 février :

 

·         18h Atelier Grand Studio – Gare du Midi – Cie Leire Ituarte. Les élèves de Sandra Marty et l’INSA.

·      20h30 Représentation Théâtre du Colisée – Cie Olaz de Andrés – Privola. La représentation sera suivie d’un échange avec les artistes.

 

Jeudi 28 février :

 

·         18h Projection Médiathèque de Biarritz. Projection du documentaire de Caroline de Otero et Catherine Guillaud sur la création de Oroitzen Naiz… je me souviens de Mizel Théret. Entrée libre sur réservation.

·         20h30 Représentation au Colisée de Aleph par la Cie Leire Ituarte. La représentation sera suivie d’un échange avec les artistes. Leire Ituarte propose une vision personnelle du mythe de Aleph avec une écriture chorégraphique minimaliste qui trouve ses racines dans la danse hip hop. Un voyage virtuel et solitaire, une simulation d’individus, de rencontres, de réalité, de labyrinthes et de miroirs qui se dédoublent.

 

curieux.jpgTrois jours ouverts au public avec des ouvertures chorégraphiques, des rencontres avec les artistes, des répétitions publiques, des soirées partagées sous des formes chorégraphiques courtes et des actions artistiques en direction du public amateur et féru.

Ces « regards croisés » d’artistes aux frontières de différentes conceptions artistiques permettent de traverser des différents espaces de création d’essais, et d’expansions. Les projets multiples forment un lieu continu de recherches de traditions et artistiques. C’est à travers la relation spectateurs-danse et de la manière la plus large que le public, face à ce qu’il voit, est captivé par l’intériorité de la gestuelle chorégraphique.

Ces trois jours de « Regards Croisés » viennent sur l’apport novateur et révolutionnaire dans le domaine longtemps compartimenté de la danse. « Regards Croisés » est un évènement de danse transfrontalier, dans le but d’échanger sur la pratique de la danse de Biarritz à Bilbao.

 

Plein tarif 2 spectacles : 20€

Plein tarif 1 spectacle   : 12€

Réservation Office du Tourisme de Biarritz : 05 59 22 44 66  ou www.biarritz.fr

Renseignements : Malandain Ballet Biarritz au 05 59 24 67 19.

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 22 au 28 février 2013. concupiscents.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories