Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 21:10

Tango Pasiόn

Toute la flamme de la volupté.

 

Image2-copie-1.jpgLe rideau s’ouvre sur un « cafetin » de Buenos Aires des années 40… Une ambiance friponne et enfumée, où des couples de tangueros s’enlacent et se donnent des frissons à n’en plus finir, dans un tourbillon de séduction. Ces danseurs envahiront la scène du Jaï Alaï à Saint-Jean-de-Luz, vendredi 8 mars à 20h30 avec « Tango Pasiόn ». Un spectacle qui propose une manifestation de l’esprit moderne, expression sensuelle, miroir des sens. Le tango renferme une histoire des trottoirs de Buenos Aires, laissant sur son passage brûler toute la flamme de la volupté. Cheveux brillantinés, costumes élégants, robes fendues et volantes, le tout saupoudré d’une pointe d’humour et d’un zest d’audace : c’est l’ambiance friponne des clubs de tango argentins que l’on découvre. Les danseurs s’échangent les cavalières ou se battent pour garder la même, les filles se jalousent et se toisent. C’est avec agilité et fougue que les pas se déplacent sur la scène rivalisant de souplesse et d’allure, et l’on tombe très vite sous le charme. La musique est entraînante et l’ambiance est audacieuse. On sent presque l’odeur du tabac planant dans les lieux. Les couples s’enlacent, se cherchent, se fuient et se retrouvent. Jeu de jambes, lancés, déhanchements, corps qui vibrionnent, c’est difficile de fixer son regard ! Près d’un siècle que dure l’histoire d’amour entre le tango argentin et l’Europe. Après tout ce temps, le tango très souvent controversé, n’aurait-il pas pris quelques rides ? L’univers commun de cette danse demeure celui de l’image de la masculinité et de la féminité. « Magique » pour résumer en un mot le spectacle « Tango Pasiόn », c’est le seul terme qui vient en bouche. Du début jusqu’à la fin de la représentation, on est happé par l’atmosphère de ce vieux café de Buenos Aires où la passion sulfureuse envahit. Pour ceux qui n’ont pas vu ce show, ce sont des danseurs talentueux qui laissent sans voix accompagnés d’une chanteuse et de sept musiciens sans qui, c’est certain, le spectacle chorégraphié par Oswaldo Ciliento et Hector Zaraspe, n’aurait pas la même saveur. On sait tous plus ou moins que le tango est une danse pleine de sensualité, de sexualité, mais là, l’émotion est à son comble, du début jusqu’à la fin du spectacle, riche, original, coloré et moins convenu.

 

Le Théâtre de Bayonne présente « Tango Pasiόn » - vendredi 8 mars à 20h30 – Jaï Alaï de Saint-Jean-de-Luz

Tarifs : 32, 29 et 20€

Réservations : 05 59 59 07 27 et sur www.snbsa.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 1er au 7 mars 2013.

2D7D2AC6-531E-45BD-B225-48AA9717A9CC[3]

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories