Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 11:22

Le voyage des Lamin Djinn Tippi.


Les Lamin Djinn Tippi multiplient les initiatives pour concrétiser leur projet de voyage musical au Maroc en avril 2014. La somme nécessaire est importante, mais le temps et l'énergie sont avec eux.

Voici la pochette de la maquette (8 titres) qu'ils viennent de réaliser. N'hésitez pas à partager leur univers et à les accompagner dans leurs aventures.

Lorsque la culture basque et la culture orientale se croisent dans les voix d'enfants, cela donne ça :

 


LAMIN DJINN TIPPI


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 11:09

Tambyeff et Barret : Duo d'harmonie entre chant et orgue.

orgue.jpgChaque été, et ce depuis de nombreuses années, le baryton Bordelais Philippe Barret et l'organiste Biarot Raphaël Tambyeff donnent des concerts de chant et orgue dans les Pyrénnées-Atlantiques. Des musiciens qui connaissent bien la région puisqu'ils y ont passé leur jeunesse. Philippe Barret chante dans le choeur de Radio France et Raphaël Tambyeff, après avoir été longtemps titulaire de l'orgue de Notre-Dame de Grâce de Passy (Paris), depuis 1979, est titulaire des Grandes Orgues du Crématorium du Père Lachaise. Les deux artistes joueront à Biarritz, à l'église Saint Charles, le 26 juillet, à 21h et y interprèteront des grandes pages de la musique sacrées extraites des oeuvres de Francesco Durante Verginn tuttor amor, Albinoni Adagio en sol mineur, Bach cantate N°84, aria N°1, Tocata et fugue en ré mineur, Aria (suite en ré) Haendel Why do the nations (Messie), Ombra mai fu (Serse), Sarabande en ré mineur, The trumpet shall sound (Messie), Vladimir Vavilov Ave Maria de Caccini, Verdi evocation, Ennio Morricone, Le haut bois de Gabriel.

Ce concert propose au public de vivre en un seul programme, une présentation de l'histoire de la musique, à travers les compositeurs les plus représentatifs de la France, Italie, Russie, Allemagne. Et comme à l'accoutumée, les deux artistes ont pris soin de nouer, autour de leur programme, un fil solide, lequel s'enroule cette fois autour de la musique chorale sacrée, avec orgue.

Le duo Raphaël Tambyeff et Philippe Barret aborde un répertoire allant du XVIIe siècle à la musique contemporaine et permet de faire entendre une vaste palette de couleurs sonores tout à la fois virtuoses et émouvantes. Ils nous invitent à partager des oeuvres mêlant les élans de l'art lyrique à la ferveur du son de l'orgue. Nul doute que ce moment musical devrait attirer nombreux mélomanes admiratifs du son de l'orgue. Un concert alliant chant et orgue où chacun vient vibrer aux sons des musiques anciennes. Leurs expériences individuelles se rencontrent donc au coeur d'un répertoire inépuisable qu'ils entendent parcourir tous les horizons. Et le succès de leurs concerts en témoigne déjà, au service d'un programme original et varié, où leur complicité se nourrit de la rigueur et de la sensibilité dont ils ont toujours fait preuve. Un duo magnétique où l'orgue et la voix sont en intense communion ! Donc un programme séduisant.

 

Vendredi 26 juillet, concert à 21h à l'église Saint Charles de Biarritz

Tarif unique : 11 € - Gratuit pour les enfants

Réservation : 05.59.22.37.10.

 

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 03:48
Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans THEATRE
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 01:34

Springsteen and I  Plus que jamais le Boss !

Voilà quatre décennies que Bruce Springsteen dit le Boss a fait son apparition sur la scène rock internationale avec son premier album Greetings From Asbury Park  et son album rock fondamental Born in the USA. Grâce à sa musique, il draine toute une génération et même d’incroyables annales de fans. Grâce aux salles de cinéma CGR de Bayonne et de Tarnos, vous allez découvrir cet incroyable documentaire/concert Springsteen & I , en projection mondiale, sur grand écran, promené dans 50 pays et 80 cinémas, d’Angoulême à Auxerre, passant par Rennes, Paris, Mérignac, le 22 juillet à 20h. Riche en sons musicaux, il est unique et ambitieux, imaginé par les fans et pour les fans, et produit par Ridley Scott Associates. Projet qui a vu le jour en novembre 2012. 51ddaa3a666c9.jpgGrâce à la chaîne des aficionados de la première heure du Boss, vous verrez des images d’archives des prestations les plus légendaires de la carrière du rockeur. Des témoignages de groupies qui racontent leur présence sur scène aux côtés du Boss, la sensation qu’ils ont éprouvé en découvrant sa musique, les moments privilégiés et humains avec Springsteen et redécouvrir un Bruce aux muscles saillants et fougueuse jeunesse, le Boss qui rugit, harangue, bouge devant une foule enthousiaste, survoltée et admirative. L’ensemble de ce documentaire couvrira sa carrière des années 70 à nos jours, mais également composé d’images inédites et d’archives. Il retrace aussi les prestations scéniques les plus légendaires du musicien aux 120 millions d’albums vendus sur une carrière de 40 ans. Plus que jamais, il restera le Boss !

Springsteen and I

Cinémas CGR de Bayonne et Tarnos le 22 juillet à 20h.

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 12 au 18 juillet 2013.  logo cgr


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 01:20

Les vendredis aux Remparts  Belle ouverture à la culture basque


51ddc62ea00e6.jpgPhoto : Begiz Begi.

 

La tradition musicale basque tient une place très importante pour cette 1ère édition des Vendredis aux Remparts, même si elle conçoit de nombreuses caractéristiques plus ou moins anciennes, qui s’entremêlent aux éléments extérieurs résultant de l’histoire du pays, aujourd’hui intégrés par les habitants dans leurs propres expressions musicales et artistiques. Promouvoir la culture basque, les Vendredis aux Remparts ambitionnent d'être l’espace du dialogue et de l’expression qui entre dans une stratégie globale établie par la ville de Bayonne pour dynamiser la culture. Certes, ce n’est que le premier pas d’une belle aventure, qui promet d’animer comme il se doit, une région considérée comme le carrefour des rencontres historiques. Entretien avec Laure Harosteguy, responsable animation à l’Office de Tourisme de Bayonne.

APP : Qui est Laure Harosteguy ?
LH : Je suis responsable animation à l’Office de Tourisme de Bayonne, et en charge de différentes manifestations, comme la Fête de la Musique, et à présent Les Vendredis aux Remparts.
APP : Quelle a été ta motivation première d’accepter « Les Vendredis aux Remparts », dont il faut le préciser, c’est la 1ère édition ?
LH : Tout simplement de faire découvrir tour à tour, dans le Grand et Petit Bayonne, 1500 ans d’invention et de recherche dans l’art de défendre les villes. Deux parcours de visites pour découvrir, avant le concert, les Remparts « sans dessus dessous ». Châteaux, anciennes douves, passages dérobés, casemates, tours, bastions, autant de lieux, autant de périodes pour une visite en fin d’après-midi. Quant aux concerts, c’est l’occasion de faire découvrir la culture basque à travers différentes formations musicales issues du Pays basque Sud et Nord. Cette série de concerts éclectiques prolongent les visites sur différents sites fortifiés de la ville.
APP : Pour poursuivre ce qui est des concerts, quels sont les groupes invités ?


Le 12 juillet à la Poterne Patxi eta Kompania, danses traditionnelles du Pays basque

Le 19 juillet à Mousserolles Alboka Tropik, musiques traditionnelles et actuelles

Le 2 août à Porte d’Espagne, Zeze, musiques Electro Folk

Le 9 août à Mail Pelletier, Juan Mari Beltran, musiques et instruments traditionnels du Pays basque

Le 16 août à la Poterne, Begiz Begi, chansons traditionnelles et actuelles

Le 23 août à la Poterne, Concert de jazz avec une formation de Pampelune

Le 30 août à la Tour de Sault, Hinka, chansons traditionnelles et actuelles


APP : Quelles sont les 3 raisons qui pourraient inciter le public à faire les visites et assister aux concerts ?
LH : Tout d’abord le cadre qui est proposé à chaque visite. L’horaire qui n’est pas à dédaigné puisque cela se passe en fin de journée (19h), donc après le travail. Et le travail énorme déployé par l’association Patrimoine et Musique qui vise un public plus large.
APP : Que peut-on souhaiter aux Vendredis aux Remparts ?
LH : Faire connaître des groupes de musiques natifs du Pays basque et qu’ils attirent un public nombreux et de tous ages.

Les Vendredis aux Remparts proposés par Bayonne Tourisme les 12/19 juilletet les 2/9/16/23/30 août de 19h à 20h30

Tarif pour les visites : 6 € gratuité pour les – de 12 ans - Les Concerts sont gratuits

Informations et réservations : 05 59 46 09 00 et www.bayonne-tourisme.com


Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 12 au 18 juillet 2013.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 01:07

Les incontournables jeudis de Bidache


PHOTOS-2013-2 4121© Benat Sabaté.


Le procès de la femme adultère, Louise de Roquelaure.


Flâner dans les rues du petit village de Bidache, à la frontière du Pays basque, à la limite des Pyrénées Atlantique, c’est une véritable joie de vivre. Riche de son passé et des ses vestiges architecturaux, les bidachots se font un plaisir de partager les richesses humaines, historiques et patrimoniales. Et de faire découvrir les Jeudis de Bidache sous l’égide de l’association Mosaïque, représentés par Patrick Baylou, son président et Michèle Dellisola, responsable du secteur artistique. Ces jeudis attendus chaque année font le charme des soirées Bidachottes, dans ce petit village du Pays basque aux 1 000 âmes, qui est à 20 minutes de Bayonne. Voilà maintenant 7 ans que les Jeudis de Bidache investissent le village au gré de nombreuses animations et manifestations en tous genres et le succès se confirme chaque année. Ces « jeudis » sont l'occasion de découvrir de nouveaux thèmes historiques (se restaurer et boire un verre en musique). Le 15 août dernier, 1200 visiteurs sont venus découvrir cette manifestation. Une invitation hebdomadaire au farniente et une façon originale de penser musique, théâtre et danse. Rencontre avec Michèle Dellisola, responsable des spectacles, animations et comédiens pour le compte de l’association Mosaïque.

APP : Michèle, en quoi consiste ton rôle au sein de l’association Mosaïque ? Les joyeuses comères de Bidache.PHOTOS-2013-2-4165.jpg
Michèle Dellisola : Je suis responsable du secteur artistique « Spectacles-Animations-Comédiens » Mon rôle consiste à dénicher de bons spectacles amateurs ou professionnels, des animations toujours originales et à recruter des comédiens bénévoles pour les saynètes de théâtre de rue. Tout ceci s’articule dans un souci de présenter des spectacles variés, afin d’offrir un horizon culturel toujours plus diversifié. C’est du mélange que naissent les plus belles aventures et rencontres humaines ! Comme ces spectacles sont gratuits, le challenge considère également à faire cadrer « spectacles » et « budget ».
APP : Une belle programmation pour la 7ème édition des Jeudis de Bidache….
MD : 25 juillet : Danses Orientales avec les danseuses de Malika Abidallah du Studio Danse Harmonia de Bayonne avec « Féminité », où les femmes seront à l’honneur pour cette soirée pleine de charme oriental, d’émotions et dévoilant ainsi, l’essence poétique de la féminité.
8 août : Musiques Tziganes par la troupe Maminka : de complaintes tziganes en tarentelle débridée, de romance russe en danse grecque, c’est un véritable voyage musical à travers l’Europe et l’Orient que nous proposeront les cinq musiciens.
22 août : Music-Hall Cabaret par la troupe Sueno de Bayonne. Du rire, des plumes, strass, paillettes, de la danse et des surprises… pour clôturer la saison 2013 avec chanteurs, danseurs et transformistes.
PHOTOS-2013-2-4159.jpg

 

La garde du comte Antoine II de Gramont.

 

APP : Pour le petit scoop, tu seras sur le devant de la scène, puisque tu seras Louise de Roquelaure, femme du Comte Antoine II de Gramont, souverain de Bidache, qui a commis l’adultère avec son écuyer Marsilien. Pas trop le trac ?
MD : C’est une première pour moi ! A vrai dire, peu de comédiennes se sont manifestées pour ce rôle. Mais, entourée des autres camarades bénévoles, je me sens bien soutenue, car c’est avant tout l’esprit de convivialité et d’entraide qui nous animent. Je vais relever ce défi de « nouvelle comédienne » (rires)
APP : Un souhait, un appel, une déclaration pour cette édition 2013 ?
MD : Pour le souhait, je demande du beau temps pour ces quatre soirées en extérieur, indispensable pour que tout se déroule correctement, car c’est un très lourd investissement de toute une année. Une déclaration : Pour les "balades théâtrales" dans les rues du village, c'est un défi plus grand que celui de 2012  : 2 fois plus de comédiens bénévoles(soit 31) et davantage de saynètes de rue pour répondre à la demande du public enthousiasmé en 2012 - Donc plus d'écriture de textes, plus de mise en scène, plus de costumes historiques, plus d'accessoires, plus de moyens humains..., ce qui m'amène à lancer un appel à tous ceux qui voudraient se lancer à nos côtés dans l'aventure 2014 comme bénévoles pour consolider nos "piliers" organisateurs. Ce sera, sans nul doute, une nouvelle belle aventure d'humour et culture pour faire découvrir l'histoire de notre village et ses environs.
APP : L’objectif de l’association Mosaïque ?
MD : Créer de la vie dans le village. Permettre de découvrir la richesse de l'histoire et du patrimoine Bidachot.

L’association Mosaïque présente Les Jeudis de Bidache les 25 juillet et 8 et 22 août

Toutes les soirées sont entièrement offertes par l’association (excepté la restauration)
Informations : 06 10 19 01 38 et http://mosaique.moonfruit.fr

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 12 au 18 juillet 2013.

PHOTOS-2013-2 4101


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 01:35


3eme NUIT BLANCHE ARTISTIQUE BIARRITZ 2013  

 

© Alicia Snicker.

PHOTOS-2013-2-3980.jpg 

PHOTOS-2013-2-4015.jpg PHOTOS-2013-2-3993.jpg


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 14:20
Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 00:21

Pourquoi pas nous ? Le spectacle rafraîchissant de l’été

 

430337_305969159467522_432537785_n.jpg©Fabien Maigrat.

 

Deux frères qui n’ont qu’un seul point commun : leur mère ! L’un étudiant en médecine, raffiné, distingué, mais en proie au doute suite à une rupture amoureuse (Farid Amziane) ; l’autre, chômeur et parasite, grande gueule, de mauvaise foi et égocentrique (Benoît Joubert)… Mais ne déflorons pas l’histoire, il faut venir les voir du 17 au 19 juillet à 20h30 à la Luna Negra. Dans cette loufoquerie moderne et animée, nos deux lascars, dès leur entrée, emballent par leur brin de folie, leur vitalité et leur sens du rythme et de l’à-propos. Ils sont sidérants d’énergie. D’entrée de jeu, ils accrochent par leurs exercices d’échauffement verbaux. On sent qu’ils se font entièrement confiance, parce qu’ils se tendent la main et se renvoient la balle au bon moment. Un match de ping-pong fort réussi et divertissant. Un excellent jeu de comédiens sans filet. Ces deux-là pourraient s’inscrire dans la lignée des duos comiques français parce qu’ils se complètent. La couverture n’est jamais tirée vers soi. Et le public les remercie spontanément, parce qu’ils émanent tour à tour, humour, générosité, sympathie et talent. Quatre mamelles brillantissimes de ces frères… tendrement ennemis ! Des duettistes qui fonctionnent parfaitement. A mon avis, deux frères qui continueront à grandir ensemble ! Car chacun a sa belle et propre personnalité et son registre. Pourquoi pas nous ? Le spectacle rafraîchissant de l’été !

432069_506608926070210_899825079.jpgPourquoi pas nous ? - Farid Amziane et Benoît Joubert - du 17 au 19 juillet à 20h30 - Luna Negra Bayonne  logo luna

Tarifs : 15, 12 et 8 €

Réservations : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 5 au 11 juillet 2013.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans THEATRE
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 00:13

Rock The Ballet 2 - Ça secoue et ça déchire !

 

51d435b5c4b79.jpgRock the ballet 2, c’est une chorégraphie associant tous les modes de la danse, de la gestuelle du jazz, au latino, passant par le contemporain, le disco et même les arts martiaux. Rasta Thomas est un chorégraphe qui secoue et arrache l’assistance par ses mouvements d’ensemble d’une chorégraphie tour à tour débridée, sensuelle, suave, sexuelle qui fusionne dans une célébration du corps qui bouscule joyeusement et impudiquement les conventions. Une chorégraphie qui dépoussière la danse classique et moderne du temps passé. C’est sûr qu’il survoltera les spectateurs qui viendront le voir évoluer avec ces bad boys et pretty girl of dance à la Gare du Midi à Biarritz le 12 juillet à 21h. Des grands jetés parfaits sur de la musique rocket, les figures acrobatiques sont à vous couper le souffle. Des chorégraphies pulpeuses d’une sensualité et d’une efficacité remarquables. Et l’atout majeur de cette compagnie de danse : danseurs exceptionnels et galvanisants, ces chippendales qui ont le diable au corps, un corps désirable et tant désiré aux… fesses d’enfer ! Qu’on est presque à deux doigts du péché de luxure ! Véritables stars de la danse à Broadway, Rasta Thomas et sa compagne, la danseuse Adrienne Canterna-Thomas, y mêlent les mouvements hip hop, claquettes et figures acrobatiques dans une chorégraphie à vous couper le souffle ! Attention ! La joie et la passion de danser de cette compagnie sont contagieuses.

Rock the ballet 2 - Gare du Midi Biarritz - 12 juillet à 21h  gareBiarritz-e751c

Tarifs : 50 et 45 €

Réservations : 05 59 22 44 66 et www.entractes-organisation.com

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 5 au 11 juillet 2013.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories