Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 22:59

1505340_276930042458421_169525719_n.jpg

  IL SORT LE 20 JANVIER , ET IL SUFFIT DE PASSER COMMANDE AUPRES DE ROLL PIGNAULT SUR FACEBOOK.

IL Y A 12 TITRES, LA DURÉE 50 MN ET LE CONTENU C'EST DE LA BOMBE !!

15 EUROS


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 01:28

BONNE ANNEE 2014 A TOUS !!!

champagne.jpg


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 01:01

Aladin : « le rêve bleu » en famille.

 

ALADIN-3-G--nie-Aladin.jpgNoel est bientôt là et les comédies musicales foisonnent. L’histoire d’Aladin ou la Lampe merveilleuse est un conte traditionnel arabo-perse, qui saura vous ravir. Le plus célèbre conte est ici réadapté dans une version résolument moderne et musicale par Jean-Philippe Daguerre et Igor de Chaille. Petits et grands pourront assister le 27 décembre à 16h à la Gare du Midi à l’incroyable rencontre d’un garçon simple, fils des rues, voleur et roublard, et de la belle Princesse Jasmine, celle qui refuse d’épouser l’homme qu’on lui destine. Ils feront la connaissance du génial Génie, curieux et prodigieux, et du terrible Vizir Jaffar, obscur et fourbe. Il y aura des tours de magie formidables, truffés de poursuites, de chansons, de rires et d’émotion qui feront tous les composants d’une comédie musicale amusante et touchante. De se poser la question : l’Amour sera-t-il plus fort que le Pouvoir ? Aladin est vraiment un conte revisité sur un ton actuel et galvanisant. Dès les premières minutes, on rêve et on saisit le conte, les yeux brillants par la richesse des costumes, du fameux tapis volant, et la mise en scène où les enfants saisissent bien l’histoire qui se déroule devant leurs yeux, sous le regard admiratif de leurs parents. Les répliques sont drôles et surtout l’on se laisse bercer par ce refrain songeur « Ce rêve bleu » : « Mon rêve bleu, ton rêve bleu / c’est un nouveau monde en couleurs / une nouvelle vie / un paradis aux mille nuits sans sommeil / ce rêve bleu / sous le soleil de cristal ». Courez-y vite ! C’est féérique et savoureux !

 

Aladin – la comédie musicale – Gare du Midi Biarritz – 27 décembre à 16h

Tarifs : 44 et 42€

Réservations : 05 59 22 44 66 et www.entractes-organisations.com

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 décembre au 2 janvier 2013.

ALADIN-5-Sultan-Aladin-Jasmine.jpg ALADIN-2-Aladin-Jasmine.jpg

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 00:45

Soy de Cuba 2 : sens en éveil sous les tropiques.

 

SOY-DE-CUBA-2-371---453303--5-.jpgAvec Soy de Cuba 2, ce sera là une soirée placée sous le signe de la musique cubaine pour une comédie musicale frénétique, allègre et joyeuse ! C’est absolument époustouflant de maitrise, de couleur et de rythme. On se laisse emporter par le talent des musiciens, des chanteurs, des danseurs. Rien ne manque à cette soirée cubaine. Ca vous réchauffe tout le corps, le cœur et l’esprit, et c’est super, surtout en cette période hivernale. De la vraie magie cubaine ! Soy de Cuba 2 qui sera sur la scène de la Gare du Midi à Biarritz le 28 décembre à 20h30, c’est un spectacle mis en danses, en chants, en costumes, de l’histoire d’une  ile enchanteresse, dont les racines composent un fascinant conte de fées à la cubaine. 100% un Cuba enfumé de plaisir, un Cuba jadis et actuel, d’après l’idée originale d’Alain Ammar, sous la direction musicale de Rembert Egues, également compositeur du show. C’est aussi un Cuba mélancolique, emplie toutefois de joie de vivre, de souffrance, mais aussi d’optimisme, avec sa pointe de soumission et de rébellion ! Tous les ingrédients sont réunis pour vous faire passer une soirée « chaude bouillante », mais également pimentée, entre danses, musiques et chants latinos. « Les sens en éveil sous les tropiques » seront au rendez-vous ! Alors qui refuserait un voyage dans cette ile en plein mois de décembre, et qui ne voudrait pas rencontrer la jeune, belle et sensuelle Ayala qui a la danse au corps et dans le sang ainsi que des rêves plein la tête ? En 2013, Soy de Cuba 2 c’est le meilleur musical 2013 !

 

Soy de Cuba 2 – Comédie musicale nouvelle version – 100% nouvelle chorégraphie – 28 décembre à 20h30 – Gare du Midi Biarritz

Tarifs : 50 et 45€

Réservations : 05 59 22 44 66 et www.entractes-organisations.com

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 décembre au 2 janvier 2013.

SOY-DE-CUBA-2-371---453303--18-.jpg SOY-DE-CUBA-2-371---453303--10-.jpg

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 00:16

Le Quartet de Saint-Pétersbourg ou les « quatre étoiles russes » !

 

pottoroak.jpgVoix à l’unisson avec clarté et justesse, quatre solistes qui donnent une couleur vocale à chaque titre. C’est aussi un plaisir musical, mais également une bonne humeur collective qui fait du Quartet de Saint-Pétersbourg un groupe de renommée mondiale aux voix ‘sublimissimes’. Chapeau bas pour le français René Dauen qui a si bien su mettre en lumière la beauté et la force de ce Quartet. Je me suis fait un plaisir de l’interviewer.

 

APP : René, comment définirais-tu ton parcours artistique ?

RD : Très original, car j’ai tâté beaucoup de disciplines surtout en musique comme clarinettiste, saxophoniste, chanteur, animateur de galas, producteur de spectacles, réalisations de fresques murales…

APP : Dans quel secteur exerces-tu en tant qu’agent et producteur de ton association « Artishow » ?

RD : Je dirige l’orchestre Eurotop que j’ai fondé en 1985 et, avec mon association Artishow, je présente des spectacles que j’ai mis sur pied. Un Monsieur Loyal, avec des artistes que je recrute (magiciens, acrobates, jongleurs, clowns, etc…). Je suis également producteur de spectacles avec des artistes internationaux qui sont souvent passés chez Patrick Sébastien.

APP : Quels sont les liens que tu tisses avec la musique ?

RD : Le cursus habituel, études au Conservatoire de Metz. J’ai enregistré un cd en tant que clarinettiste en 2011. Et sans fausse modestie six albums parus ! (rires).

APP : Comment est née ta rencontre avec le Quartet de Saint-Pétersbourg et comment se déroule la cohabitation ?

RD : Une visite à Saint-Pétersbourg (car je voulais voir la Russie sous la neige). Mon père ayant été incorporé de force dans l’armée allemande, puis fait prisonnier à Tambob où beaucoup de camarades de chambrée y ont laissé leur vie. Je voulais donc connaitre cette Russie pour voir ce qui me faisait rêver lorsque mon père m’en parlait lorsque j’étais petit garçon. Un soir mes pas me conduisent au Palace Nicolaievsy où se produisait le Quartet de Saint-Pétersbourg qui interprétait trois œuvres de leur répertoire et j’ai acheté leur cd. Je ne pensais jamais les revoir. Mais j’ai eu la très belle et bonne surprise de les voir à mon hôtel venant me rendre visite. Je leur avais dit que j’étais musicien et producteur en France. Ils ont souhaité que je leur trouve des contrats dans ce pays qu’ils aimaient. Alors je me suis lancé dans l’aventure ! Cela fait quinze ans que nous cohabitons tant en France, qu’en Allemagne, Australie, Afrique du Sud… Ce sont des artistes géniaux et qui ne m’ont pas fait regretter mon voyage en Russie ! (rires).

APP : Quel sera le programme du 27 décembre à l’église de Sainte-Croix à Bayonne, dont la première partie sera assurée par le Chœur d’Hommes du Club Pottoroak dirigé par le brillant chef André Lassus ?

RD : Des œuvres orthodoxes et populaires russes, gospels, œuvres classiques avec l’Ave Maria de Schubert, Andrew Lloyd Weber, Bach, polyphonies corses… je suis fier que la première partie soit assurée par l’illustre André Lassus et son chœur d’hommes Pottoroak.

APP : Qui sont les quatre superbes voix du Quartet de Saint-Pétersbourg ?

RD : Anatoli Lomounov, surnommé la voix d’or, premier ténor, Igor Krushelnitsky, basse et baryton. C’est lui qui écrit tous les arrangements et c’est un ancien professeur au Conservatoire de Saint-Pétersbourg. Arseni Garibian, l’homme à l’oreille parfaite, avec son diapason, il donne les quatre notes de départ de chaque œuvre interprétée. Illia Mazzourov, baryton, c’est le petit dernier du groupe qui vient de terminer ses études musicales à Saint-Pétersbourg.

APP : Avant de nous séparer, peut-on connaitre tes prochaines productions ?

RD : Nous serons à Riquewihr en Alsace, Frankfort en Allemagne avec ‘la petite pierre’ et le 31 décembre en Russie, après huit semaines de tournée en France, Allemagne, Danemark, Hollande… J’ajouterais que ces quatre chanteurs sont premier prix de chant et de piano au Conservatoire de Saint-Pétersbourg.

 

Quartet de Saint-Pétersbourg – Eglise des Hauts-de-Sainte-Croix  Bayonne – 27 décembre à 20h30  sainte-croix.jpg

Tarifs : 10€ - Gratuit pour les moins de 12 ans

Informations et réservations : 06 69 54 31 16 ou 06 83 35 57 38

Billets en vente sur place à partir de 19h30.

 

En première partie : Le Chœur d’Hommes du Club Pottoroak sous la direction d’André Lassus.

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 décembre au 2 janvier 2013.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 18:21

Gilles Maire Quartet : « Les jetés de l’Encre » ou les copains d’abord !

 

PhotoParcBrunoAbile800x500.pngLes jetés de l’Encre est une famille de musiciens chanteurs qui se complètent tous les uns les autres, car chacun est important et apporte à l’autre par sa différence de caractère et de capacité… Un bien bel hommage que la Luna Negra rend à ce groupe les 20 et 21 décembre à 20h30. Un groupe qui s’affiche courageusement contre le réchauffement de la planète. Sous le nom de scène MC Fil Schwall, Philippe Schwall est revenu par amour à la chanson française. Je l’ai rencontré.

 

APP : Philippe qui est le groupe « Les jetés de l’Encre » et d’où vient ce nom qui n’est pas commun ?

PS : Ce groupe est né en 2005, bien après la première vingtaine de chansons que Gilles Maire chantait devant ses copains. Ensuite, les musiciens viennent se greffer de façon naturelle au gré des rencontres. Mon entrée date d’il y a trois ans lors du festival Brassens de Vaison-la-Romaine. Ce groupe est à géométrie variable qui fonctionne de façon collégiale, car nous partageons à part égale. Le nom pas commun (rires), a été trouvé par Bertrand Pierre, un des chanteurs des Pow Wow qui traduit bien le petit grain de folie et d’amour des mots.

APP : Comment est née l’aventure avec la Luna Negra ?

PS : C’est par l’intermédiaire de la cousine de Gilles qui a pris contact avec la célébrissime salle de spectacles appelée Luna Negra, qui a accepté de programmer le groupe, deux soirs de suite. Une idée assez folle parce que c’est la première visite dans le Pays basque.

APP : En quelques mots, c’est quoi « Chansons à respirer » titrée sur le programme de la Luna Negra qui seront sur cette scène les 20 et 21 décembre à 20h30 ?

PS : Une sorte de jubilation qui caractérise l’ambiance de nos concerts. Les chansons à respirer (rires) sont choisies, en temps réels, en fonction du public. Gilles alternera des chansons super vitaminées sur des sujets de société à grands coups de pompes manouches, et des chansons plus intimistes et parfois pathétiques, mais toujours teintées d’humour. Il surprendra par sa performance déjantée d’acteur ! Notre groupe a été lauréat du Prix Georges Brassens en 2011.

APP : Toi Philippe, quel est ton parcours artistique ? Comment es-tu arrivé à la contrebasse ?

PS : J’ai participé avec des groupes de rock et country. Après la guitare, j’ai pris goût pour la contrebasse avec l’amicale Bluegrass de la Garenne-Colombes, ville où je réside. Je complète à présent mon jeu, en accompagnant des chanteurs dans le cadre de l’intégrale Brassens à Paris, dont je suis le trésorier. Je participe aussi à un trio de rockabilly, ce qui a intéressé Gilles qui voulait une contrebasse incisive.

APP : C’est donc toi qui te charge de toute l’organisation pour les concerts des jetés de l’Encre ?

PS : Non, j’assiste Gilles qui lui connait bien le milieu de la chanson. Je le déleste au maximum sur l’administration des tournées, car je suis également le trésorier de l’administration du même nom et qui a été créée cette année.

APP : Pour le mot de la fin, si tu devais ne retenir qu’un seul titre de toute l’histoire de la chanson française, lequel choisirais-tu ?

PS : Mes parents n’écoutaient que du classique et un jour mon père a reçu un cadeau de ses collègues, un 45 tour de Georges Brassens. J’ai été tout de suite accroché par son rythme. Je l’ai écouté lorsqu’il passait à Bobino. Le titre que je retiendrais et qui fut son grand succès « Les Copains d’Abord ».

 

La Luna Negra présente les 20 et 21 décembre à 20h30 Gilles Maire Quartet « Les jetés de l’Encre »  logo luna

Tarifs : 15, 12 et 8€

Réservations : 05 59 25 7805 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 décembre au 2 janvier 2014.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 00:48

Parce que j'aime la mer...

DSC_0163.jpg DSC_0192.jpg DSC_0237.jpg DSC_0240.jpg

D'autres photographies sur son blog...

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 22:40

DSC_0292.jpg

©Alicia Snicker.

Je vous souhaite à tous, amis internautes, de bonnes fetes de Noel et de Nouvel An

et j'espère vous retrouver sur le blog d'Alain-Pierre pour d'autres interview vidéo,

et sur snickerprod.over-blog.com pour d'autres extraits de concerts.

Alicia.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans COURRIER DES LECTEURS
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 00:32

DSC-0162.jpg

 

Comment rendre un Belge fou chez Benoît et Lorie ?
Réponse : En le mettant dans une pièce ronde du resto et en lui disant qu'il y a une frite dans le coin.

Qui connait le truc du paquet de frites du belge qui se renverse quand on lui demande l'heure chez Benoît et Lorie ?
Réponse : On lui demande l'heure et comme il connait la blague, il fait un bras d'honneur.

PHOTOS-2013-2-0153.jpg PHOTOS-2013-2-0155.jpg

 

 

©Alicia Snicker.

 

Comment reconnaît-on un belge chez Benoît et Lorie ?
Réponse : Il trempe ses frites dans le coca et boit son ketchup à la paille.

Qu'est-ce qu'un belge entouré de frites  chez Benoît et Lorie?
Réponse : une photo de famille.

 

PHOTOS-2013-2-0158.jpg

PHOTOS-2013-2-0156.jpg

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans COURRIER DES LECTEURS
commenter cet article
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 00:27

PHOTOS-2013-2-0135.jpg

© Alicia Snicker.

 

"Si vous voulez bien manger au Pays basque, allez au "Bayonne Café", ce qu'il y aura dans votre assiette saura mettre vos papilles en ébullition ! De plus, l'accueil de Katia, Christian et Kena est la carte de visite de ce restaurant !"


Bayonne Café 7 Rue Port de Castets 64100 Bayonne

Tel: 05 59 59 11 88


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans COURRIER DES LECTEURS
commenter cet article

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories