Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 19:47

NICOLETTA, de son vrai nom Nicole Grisoni, est une chanteuse française, née le 11 avril 1944 à Vongy (quartier de Thonon-les-Bains en Haute-Savoie).

 

NICOLETTA.jpg

 

AU RESTAURANT "LE CHALAIS MAYA" A PARIS.

APP.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 19:42

Image1

"Bonne soirée aux spectateurs du Cinéma d'Art et d'essai"

Darry Cowl.

 

Darry Cowl, de son vrai nom André Darricau, est un musicien et un comédien français, né le 27 août 1925 à Vittel (Vosges) et mort le 14 février 2006 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

 

Image2Image3

"Bonjour, Merci pour ta gentille lettre. Je te souhaite plein de bonheur et de réussite pour 2004. Je ferai peut-être un bond au Pays en Février Bises. Darricau."

"Cher Pierre, Comme promis, voici la photo dédicacée. Maintenant en ce qui concerne le tournage du film

d'A.Reisnais, j'ai le souvenir d'avoir vécu un rêve. D'instinct j'ai fait tout ce qu'il souhaitait que je fasse

Tout pareil pour tous les comédiens et comédiennes du film.

Ce bonhomme a la grâce. Il en use mais jamais n'en abuse. Ce qu'il a pondu là est très fort.

Alors te voilà donc responsable d'un nouveau cinéma d'art et d'essai. Très bonne idée. Mais, Ami, va falloir bosser dur pour secouer toute la jeunesse Bourgeoise Basque ancrée dans l'arrière Pays. Mais je suis certain que tu as l'humeur pour y faire face. Je t'embrasse et Merde à toi.

Darry Cowl."


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 18:42

Image4

"Pour toi mon cher Alain-Pierre

toute ma tendresse

Sophie."

 

CHRONIQUEUSE DE LAURENT RUQUIER

ADMIRABLE COMPAGNE PROFESSIONNELLE ET AMIE

DES EMISSIONS "L'ACADEMIE DES 9" et "LES AFFAIRES SONT LES AFFAIRES" SUR CANAL+.

 

APP.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 18:34

Voici Karen Cheryl New-Look.

Image1

Une excellente interview.

Karen a beaucoup de tendresse et d'humour et beaucoup de talent sur le plan musical. Nous avons remis les pendules à l'heure, et à présent, nous sommes très copains.

Sur la photo avec son attaché de presse, Grégoire Collard, qui fut l'un de mes collaborateurs.

Photo prise aux "Bains Douches", célèbre discothèque parisienne au mois de septembre 1989.

 

Grégoire Collard est le biographe de France Gall, Michel Berger, Pascal Sevran, etc...

APP.

 

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 18:18

Image1

 

Annie Sinigalia, Partenaire de Line Renaud dans " Poste Restante ".

 

" Pour toi Alain-Pierre En souvenir de l'avenue Rachel  (à Montmartre) Je t'embrasse Annie (Sinigalia)"

 

 

 

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 16:49

LINE RENAUD

Maîtresse de cœur, Dame de carreau !

 

Image6

 

J'avais rendez-vous ce 31 juillet 2007 avec Line Renaud, accompagné par les membres de la délégation régionale de AIDES Sud-Ouest, Bordeaux, La Rochelle et Bayonne, à son hôtel "Normandie", quartier des Quinconces à Bordeaux. Les années qui passent n'ont pas d'emprise sur elle et elle conserve toujours ce punch avec pudeur et le retient pour ne pas se laisser brûler par les caprices du temps !

On fond de tendresse lorsque ses mirettes bleu acier vous foudroient d'un regard aimant. Elle est bien dans tout son être et... belle, belle, belle, à l'aube de ses 80 printemps !

Pour l'anecdote, Line et moi, nous nous connaissons depuis... février 1981. Elle venait d'être engagée pour la pièce "Folle Amanda" au Théâtre des Nouveautés à Paris. À cette époque, j'étais secrétaire général d'administration. En 2007... notre amitié perdure !

Line, c'est l'ivresse de vivre, la sempiternelle noblesse du cœur. Celle qui malgré une vie menée à vive allure, garde une vitalité secrète à toute épreuve. Elle a toujours assumé ses choix, notamment celui d'être la Vice-Présidente de SIDACTION, tout en menant à bout de bras son Association "Ensemble contre le Sida".

Sans une once d'amertume, elle se souvient des lettres d'insultes, des chèques déchirés, des appels téléphoniques acerbes et humiliants du genre "Laissez-les crever ces pédés ! Ils n'ont que ce qu'ils méritent !" et rit encore de l'étonnement de sa candide maman Simone, lorsqu'elle eut en main, un chèque de 500 Frs, croyant que le donateur avait mis un zéro de trop. Non, non, le généreux bienfaiteur ne s'était pas trompé sur ladite somme !

 

Notre Line nationale ne cessait de poser mille et une questions aux délégations sur leurs actions menées, leurs combats et leurs avancées. Faut dire qu'elle y met un point d'honneur et son grand souhait, "Voir disparaître ce virus avant que je ne quitte ce monde ici-bas !"

Elle pense avec une infinie tendresse aux séropos ou malades du monde entier qui ont fortement besoin de ces "Associations" pour éviter que s'élève entre eux et les autres, un "mur de gêne", un "mur de honte", un "mur d'incompréhension" et reste admirative devant le dévouement des bénévoles et de souligner combien elle les porte dans son cœur.

De la citer : "C'est grâce à mon amie Liz Taylor, qui, en 1984, a mobilisé la communauté hollywoodienne autour d'un gala en faveur des victimes du Sida. Lors d'un de mes passages à Paris, on m'a invitée sur un plateau TV. J'ai alors demandé à ce que les artistes français en fassent de même. A ma grande surprise, un bon nombre d'entre eux ont répondu présent. Cette saleté de maladie frappe tout le monde, y compris ceux qui ne s'en rendent pas compte ! Le Sida... cette maladie à laquelle un jour on ne peut plus faire face, celle à cause de qui on ne peut plus bâtir un avenir, ni regarder la vie droit dans les yeux. Et pourtant gardons l'espoir !"

Line c'est une solide et chic fille du Nord. C'est le roseau qui plie mais qui... ne rompt pas ! Un bulldozer dans son combat contre le fléau. On ne veut surtout pas qu'Elle et sa Clique plient bagages. C'est le Sida qui doit le faire !.

 

Article paru dans 'l'Aide-Mémoire' en novembre 2007


Line Renaud et moi : Photos et Correspondance...

 

Image1

AMIE DEPUIS 1981, DATE A LAQUELLE ELLE A JOUE FOLLE AMANDA AU THEATRE DES NOUVEAUTES OU J'ETAIS SECRETAIRE D'ADMINISTRATION. MON ADORABLE LINE POUR TOUJOURS !!!!!!!!!!!!


Image8

 

Image2
"Pour Alain-Pierre Merci pour tes Bons voeux si fidèles, à mon tour je te souhaite le meilleur de 2004 et plus encore si possible.
Je vais bien. Toi aussi j'espère. Je t'embrasse très fort. Line"

 

Image3"Très très cher Pierre Alain Pardon de mon long silence mais depuis le 10 juin j'étais absente de Paris. Un tournage de plus de 2 mois pour FR3, quelques voyages, et quelques vacances.

Je viens de rentrer Je trouve tous tes petits mots d'amitié, et tes Bons voeux......

Image4"pour mon anniversaire, tous ces messages d'Amitié me touchent beaucoup.

Je vais bien. je viens de terminer, ce magnifique Télé Film "Suzie Berton" avec André Dussolier pour FR3 qui sera diffusé début 2004. J'ai pas mal de projets qui j'espère se réaliseront. D'après ton courrier tu sembles aller Bien, et aussi avec des projets. Tant mieux. Mes amitiés autour de toi.

et je t'embrasse très amicalement. Line."

Image5"Pour toi Très cher Alain Pierre, cet arc en ciel qui me vient de ceux que tu as aussi très bien connus Loulou et Maman. Je t'embrasse fort. Line."

Image7"Merci, merci, merci, Alain Pierre pour les Bons Voeux auxquels j'ai été extrêmement sensible,

en retour les miens les plus chaleureux avec "2010" Bises de Bonheur et de Santé. Line Renaud.

Pardon du retard je suis en tournée. Alain-Pierre je ne fais pas de photos, la pièce est trop forte et dure à jouer. je me préserve. Merci de ta proposition. Si tu veux venir préviens Hesse." 20.02.10"




 

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 16:29

Hommage à mon ami Bernard Giraudeau, le Marin à l'Ancre.


Bernard-Giraudeau.jpg

 

J'ai connu Bernard grâce à sa compagne de l'époque Anny Duperey qui fut ma charmante et exquise camarade du Conservatoire de Région d'Art Dramatique de Rouen, dirigé par l'inoubliable maître de cet art Jean Chevrin, celui qui a enseigné à Michel Prouvost, Christine Laurent (fille du Garde des Sceaux sous Pompidou, Jean Lecanuet), Mario Pecqueur et les plus récents, Franck Dubosc, Valérie Lemercier. Ce fut en 1983 où Anny jouait aux côtés de Jean-Pierre Cassel "la fille sur la banquette arrière" au Théâtre du Palais Royal. Cette année-là, j'étais Secrétaire d'Administration sous la direction de Jean-Michel Rouzière. Après la fin de la représentation, souvent nous nous retrouvions dans la loge d'Anny ou au restaurant "Les Canons du Palais Royal" rue de Beaujolais, chez les amis Odette et Jean, et de temps en temps nous trinquions avec un jeune premier des années 50, le regretté Jean-Claude Pascal (souvenez-vous d'Angélique et le Sultan, le fils de Caroline Chérie).

En juin 2007, je lui avais adressé une correspondance où je lui parlais du maudit crabe qui le rongeait. En voici quelques extraits : (...) le but de ma lettre est d'essayer de t'inoculer une forte dose de peps pour ton moral face à la maladie. Donne la priorité à ta propre santé, consacre-toi du temps, cela n'est pas un acte égoïste ! C'est important de se placer au centre de sa propre vie. Il faut que tu rayonnes, que tu apportes aux autres, même si tu te sens harassé ou diminué. Si tu nous concoctais un autre beau livre comme tu sais si bien le faire ? Pense à l'ami Roland. La maladie abat certes, mais tu n'en es pas dupe. Si tu culpabilises en cas de difficulté, c'est un moyen d'échapper à la contrainte en se dévalorisant.

Chaque effort fait dans la bonne direction doit être vécu avec jubilation. L'estime de soi est un élément clé de la victoire sur la maladie. Je suis heureux que tu savoures chaque couleur, chaque lumière, toi fils de La Rochelle, surfant d'île en île. De citer quelques phrases que tu adressais à Roland (aujourd'hui disparu) : (...) "Oui mon vieux, prend le temps de penser aux femmes en paréo bleu, de dormir sur les fleurs blanches. Respire le tiaré, regarde le bateau qui revient de Tahiti avec les enfants qui rient. On commencera par les Iles du Vent, la nouvelle Cythère et Moréa".

(...) A présent ta terre d'asile s'appelle la vie, avec un V majuscule ! Oui mon vieux, accroche-toi à ton ciel azuré, hume l'air iodé et pur de toutes tes forces. Pense que la vie n'admet pas de contentements vrais. Elle représente un lot de souffrance aux différents aspects. Surtout ne néglige pas le futur, sinon tu décapites le temps. Tu es et tu existes ! La meilleure façon de marcher, c'est de mettre un pied devant l'autre et recommencer.

Hisse et haut, captivant Marin à l'Ancre, flibustier matelot, voyageur infatigable. Comme tu le dis si bien, fais-toi une chasse à l'émotion, à l'émotion bleue. Remue-toi le couvercle et soigne-toi ! Permet-moi cet adage à propos de la mort "Je n'ai pas peur de la mort, mais quand elle se présentera, j'aimerais autant être absent !". Cher Bernard, je t'embrasse avec grande affection et te souhaite de tout coeur, une longue existence calme et impassible auprès de ta compagne et tes proches. Adresse mes baisers affectueux à Anny, Gaël, Sara que j'ai eu la joie de prendre dans mes bras quelques jours après sa venue au monde à la clinique du Belvédère à Boulogne.

 

En juillet 2009, j'ai eu l'immense plaisir de le revoir et l'interviewer pour la sortie de son livre "Cher Amour" à la Librairie Elkar à Bayonne.Que d'intelligence, que de lumière, que de joyeuseté et que d'optimisme ressentie pour l'exquise heure passée ensemble. Le 17 juillet 2010, l'ami Bernard tire sa révérence, ce satané crabe a eu raison de lui ! Beaucoup regrettent ce formidable acteur et brillant écrivain. Repose en paix ami Bernard, fait ta traversée au-delà des nuages, où tu surplombes dans l'accalmie, ton panorama préféré : l'immensité de l'océan bleuté.

 

ALAIN-PIERRE PEREIRA.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 01:19

sarah giraudeau 1

 

LA JOIE DE L'AVOIR PRISE DANS MES BRAS LORSQU'ELLE AVAIT QUATRE JOURS A LA CLINIQUE DU BELVEDERE A BOULOGNE SUR SEINE.

APP.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans "PEOPLE" ET MOI
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 23:10

Même les sirènes ont mal aux pieds... et la langue qui frétille !

 

fanny mermet 1

 

Depuis un certain temps, elles sont la coqueluche du public, les Roumanoff, Virginie Hocq, Annadrey, Isabeau de R., Foresti, Bouriffé, toutes issues du café-théâtre et popularisées par les personnages cocasses qu'elles incarnent.

A présent, il y a Fanny Mermet qui croque avec bonheur ses sirènes qui ont mal aux pieds et ... la langue qui frétille ! Mais qui est-elle ? Pour la connaître, il vous suffit de venir voir cette Nini qui a du chien, qui décline toutes les formes d'humour dans une salve de sketchs à la Luna Negra avec son spectacle "Même les sirènes ont mal aux pieds" du 29 septembre au 2 octobre dès 20h50. Une comique qui bouillonne d'idées, écrit ses textes dont quelques-uns avec la collaboration de Jean-Jacques Devaux, parce que dans le métier elle n'aime pas le travail en solitaire. Elle ne se contente pas de dresser un tableau vivant de la nature humaine, mais elle s'amuse à nous faire rire avec la brune ou la blonde, une galerie de femmes des années 2010 qui rêvent d'érotisme avec Bruce Lee, de se débarrasser du mec collant, juchées sur des pointes, et poussant leur goualante à l'italienne. Tout est dans le détail et la tonicité. Sûr que cette sirène là, c'est 1h05 de marée montante et de vagues de rires avec l'assurance de ne pas finir en... queue de poisson !.

 

"Même les sirènes ont mal aux pieds" - 29 septembre au 2 octobre 2010 à 20h50 - Luna Negra à Bayonne

Tarifs : 12/8€

Réservations : 05 59 25 78 05.logo luna

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 24 au 30 septembre 2010.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans THEATRE
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 21:46

Les yeux de la tête... une noria de musiques du monde

 

yeux tete 1

C'est un regard frais "balladé" sur un patrimoine culturel qui révèle une adresse et des aspects modernes d'un concert acoustique où s'unissent reggae et chansons françaises ce samedi 25 septembre au Colisée à Biarritz.

Avec "Les yeux de la tête" Baptiste d'Aleman, jeune chanteur originaire de Sare, interprétera dans ce petit écrin musical, les différentes musiques patrimoniales mondiales au profit de son association "Préservation et Partage des Cultures du Monde (PPCM) (association domiciliée à Sare qui a pour but de rassembler les peuples "non-conformistes" dont les traditions se font piétiner par la culture dominante, Mattin est son président - Tél : 06 89 33 96 49) créée l'année dernière par neuf étudiants venus de divers horizons et d'endroits de France. Il nous propose un répertoire adroitement rhabillé d'harmonies et d'ensemble de mesures original plongé dans un univers magique et festif. C'est le reflet d'une passion et d'une distraction d'un art musical sans frontière qui nous fait naviguer sur des sonorités aux intonations diverses, tant pour les chansons françaises que pour la musique jamaïcaine. Ce sera là une soirée d'amour, d'humour, de fête et de folie orchestrée avec intensité entre swing, jazz et punk poétique autour d'un quatuor, Baptiste chanteur, Anatole chanteur/danseur, Richard Atherton multi instrumentiste et Pierrick Rossi saxophoniste. Un cocktail explosif où s'évadent des ambiances chaudes à la rencontre de nombreuses teintes accordées, unissant rythmes tziganes, mélodies jazz, cadences débridées et frénétiques. En résumé, ce concert se fixe dans les "yeux de la tête" comme autant de polaroids. Une noria de fort belles romances et ce pour une somme modique. Appréciable par les temps qui courent !

 

Les yeux de la tête - samedi 25 septembre à 19h30 - Colisée à Biarritz

Tarifs : 2 et 5€ - Gratuité jusqu'à 12 ans

Renseignements : 06 25 08 64 51 et 06 16 72 53 55 ou www.baptiste-daleman.com

 

Soirée au profit de Préservation et Partage des Cultures du Monde.

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 24 au 30 septembre 2010.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories