Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 18:06

Havana Tropical... Des étoiles cubaines !

 

Le Grand Ballet de Cuba est une des illustres troupes du monde qui occupe une place dominante dans la culture cubaine. L'assurance technico-artistique de ses danseurs ainsi que la variante esthétique des chorégraphies lui accordent une place immense parmi les grandes institutions dan son genre sur les scènes internationales. Le "Havana Tropical" sera à la Gare du Midi à Biarritz le 8 décembre à 20h30.

Venez découvrir les costumes magnifiques de cette île paradisiaque où l'ambiance torride de la salsa mène les pas. Le Grand Ballet de Cuba est un assortiment de souvenirs, de folie, de cachet et de fantasmes. Depuis plus d'un demi-siècle, il est devenu la figure emblématique de la civilisation cubaine. havana tropical 1Son rôle passionnel est insufflé par le folklore cubain, indissociable du plaisir et de la volupté. Un sens congénital du rythme et les mouvements si distinctifs du corps qui n'appartiennent qu'au peuple des Petites Antilles. Un spectacle aux mille couleurs, entre fougue, panache et dynamisme, d'une spontanéité de sentiments exprimés à travers un mélange de danses latino, entre chaleur et passion caribéennes. Le Grand Ballet de Cuba crée son empreinte de figures chorégraphiques de salsa, mambo, merengue et tango, où cet art extraordinaire, ce trésor des Caraïbes prennent toute valeur et dimension, à l'orée d'une passion aux efforts assidus sous l’œil du maître Santiago Alfonso, directeur artistique et chorégraphe depuis onze années et qui dirige aujourd'hui sa troupe de trente artistes. Havana Tropical nous sort du frima ambiant et chasse le spleen !.

 

Havana Tropical - Grand Ballet de Cuba - 8 décembre à 20h30 - Gare du Midi à Biarritz

Tarifs : 50 et 45€

Réservations : Locations : 05 59 22 44 66 ou www.entractes-organisations.com

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 3 au 9 décembre 2010.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 23:23

Casse-Noisette... des fantaisies enchantées

 

Sous la cape de l'imaginaire et la majesté de la danse, se cache l'abrupte layon qui mène l'enfant à l'âge adulte, entre songes, révoltes et délices. "Casse-Noisette" sera à l'affiche de la Gare du Midi, vendredi 5 novembre à 20h30.

Le libretto de Vsevolojski et Pepita s'insuffle de la version d'Alexandre Dumas où se tient l'originalité et le fastueux, sur la musique de Tchaïkovsky. Candeur de l'argument : un grand sapin de Noël, une petite fille Clara, douce et contemplative à qui l'on offre un jouet en forme de casse-noisette, qui, par magie, devient prince et qui l'emmènera dans le pays merveilleux des friandises. Cette traversée "fantastique" va nous confondre à la psychologie des héros enchanteurs et casse noisette 2nous rallier à ce ballet métamorphosé en un livre animé par le sublime de la danse. Dans une suite de tableaux et figures inattendus qui illustrent ces aventures où se mêlent l'émoi et le jeu, les danseurs se transforment en jouets et nous font découvrir la richesse poétique et magique de la chorégraphie. Casse-Noisette n'est pas seulement une criante aisance technique, une méticulosité balleresque, une exquise musicalité, c'est bien plus : c'est l'âme russe pour laquelle la vie avec ses gaietés et ses chagrins, où les pas et la musique s'entrelacent et se fondent pour émouvoir tout notre être. Le display est saisissant par l'apparat étalé et l'euphonie de la musique de Tchaïkovsky. Ce ballet est un bon divertimento qui séduira un large public par l'eurythmie gestique des danseurs du Saint-Pétersbourg ballet théâtre.

 

Casse-Noisette - Gare du Midi à Biarritz - Saint-Pétersbourg ballet Théâtre en collaboration avec Malandain Ballet Biarritz - vendredi 5 novembre à 20h30

Tarifs : 53 et 48€

Réservations : 05 59 22 44 66 ou www.entractes-organisations.com

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 29 octobre au 4 novembre 2010.

casse noisette 1casse noisette 3

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 23:56

La Compagnie Leinua ... et ses pas basques

leinua

L'Office du Tourisme d'Anglet invite le spectacle Euskal Urrastsak de la Cie Leinua au Jardin de la grotte de la Chambre d'Amour le 2 août à 21h30.

Une succession de pas traditionnels ou inspirés par la tradition met en scène une partie du patrimoine chorégraphique basque. La danse au Pays basque a toujours représenté et représente encore une importante activité sociale très ancrée dans les coutumes de ses habitants. On particularise celles de la collective des Epées, Ronde Ouverte, des Verres, des Arceaux, sans oublier le Fandango, danse d'origine andalouse sur un rythme soutenu de castagnettes et de guitare et qui peut être chanté. Connu au XVIIème siècle, le Fandango fit l'admiration de Casanova qui en appréciait les inflexions amoureuses. On le retrouve aussi au Portugal et même au Nouveau Monde. Les musiciens Mozart, Rimski-Korsakov, Manuel de Falla, Gluck... ont écrit des fandangos. La danse collective des épées populaire aux XVI et XVII èmes siècles se dansait lors des fêtes et à l'occasion de visites de personnes illustres ou du passage des souverains. On utilise des hallebardes à la place d'épées. Celle des arceaux a lieu pendant la procession du jour de la Vierge des Neiges et les épées font place à des arceaux fleuris. Celle des drapeaux est le mouvement ondulant de la bannière qui flotte au-dessus de la tête des danseurs. Une mise en scène des traditions soit, mais Leinua entend aussi les "repenser". De cette appétence sont nées plusieurs chorégraphies inventrices introduites au Pays basque nord comme celui du Sud.

 

Pas basques - 2 août à 21h30 - Jardin Grotte Chambre d'Amour à Anglet

Entrée Libre

Informations : 05 59 03 77 01 ou www.anglet-tourisme.com

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 23 au 29 juillet 2010.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 23:15

 

La Compagnie Leinua... toute la magnificence de la danse basque

 

Le spectacle Euskal Urrastsak de la Cie Leinua sera au Jardin de la grotte de la Chambre d'Amour le 2 août à 21h30.

Leinua est née grâce à quelques danseurs férus dont Roger Goyhénèche avec le profond désir de reconsidérer le folklore basque. Défi relevé avec brio pour ce label chorégraphique qui remonte aux sources d'un art populaire fort riche où 40 brillants danseurs et musiciens s'illustrent en province et à l'étranger. Elle peut se prévaloir d'être novatrice et attachée à l'héritage et aux valeurs purs du grand art folklorique. Ces danses basques quelque peu arrangées pour l'occasion sont d'une habileté singulière où les jambes s'orchestrent sur des airs classiques joués avec engouement. Sans oublier le Fandango, danse d'origine andalouse sur un rythme soutenu de castagnettes et de guitare. Ces pas de basque sont un divertimento qui séduira un large public par la mise en avant d'une chorégraphie en recherche d'inventivité et de légitimité.

 

Pas de basque - 2 août à 21h30 - Jardin Grotte Chambre d'Amour Anglet

Entrée Libre

Informations : 05 59 03 77 01 ou www.anglet-tourisme.com

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque" du 30 juillet au 5 août 2010.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 21:21

Casse Noisette... version acrobatique

 

casse noisette 1

 

Une représentation exceptionnelle d'une rare beauté, Casse Noisette sera sur scène à la Gare du Midi à Biarritz, le lundi 28 décembre, dans une version acrobatique du fameux ballet classique, sur la sublime musique de Tchaïkovsky. A la pure tradition du cirque acrobatique chinois, la troupe du Dalian qui compte 35 artistes, issus des écoles de danse et de cirque, vous offre ce conte merveilleux qui vous entraîne dans un voyage vers un monde enchanté, féérique et magique où on ne sait si l'on doit admirer le plus, la performance des athlètes ou la poésie d'un spectacle. Alors petits et grands, pas ce chinoiserie, courez vite applaudir cette version d'un modernité sidérante, qui tutoie l'excellence !.

 

Gare du Midi à Biarritz - lundi 28 décembre 2009 à 20h30

Tarifs : 49€/44€ - tarif réduit jusqu'à 16 ans, CE et Collectivités

Location : 05 59 22 44 66 ou billetterie en ligne : www.biarritz.fr

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 18 au 23 décembre 2009.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 22:42

Sumbiosis... la danse bio est arrivée !

 

La Compagnie l'Adret présente la création de David Rodrigo et Gaël Bovio "Sumbiosis", samedi 23 janvier 2010 à 20h30 au Colisée à Biarritz.

 

sumbiosis 1

 

C'est une pièce chorégraphique pour quatre danseurs qui respirent totalement la danse et nous la restituent avec émotivité. Le spectateur sera propulsé dans des combinaisons de la nature, de la gestuelle suivant le principe de l'onde, qui propagent l'énergie et qui unient ses interprètes dans des mouvements partagés et relayés, d'un échange continuel, semblable à la respiration. C'est un approche biologique, sociale et humaine où se déploient et s'adaptent les idées du partage, la solidarité, la symétrie, le contrôle, la transposition, la transformation et la cohésion. Belle offrande que celle proposée par chorégraphe et danseur David Rodrigo qui fut pensionnaire des Compagnies Luis Fuente (Madrid), Jeune Ballet International, Jeune Ballet de France, Nomades (Suisse) et de Philippe Tréhet, et le scénographe et danseur, Gaël Bovio, des Compagnies Ballet National du Rhin, Philippe Tréhet, Stanislaw Wisniewski, décorateur du Théâtre des Amandiers (Nanterre) et qui codirige la Compagnie de l'Adret.

Sumbiosis ou vivre ensemble est leur 4e étroite collaboration, conservant des la danse, l'essence et le brut, aucun ajout, garantie sans produit chimique. Un ballet où chaque relation particulière trouve ici une part de poésie, de multiples sentiments et sensations. Une belle soirée particulièrement propice à mettre en valeur ces danseur talentueux, dans une traduction à travers l'expressivité authentique, placide et assumée !.

 

Sumbiosis - samedi 23 janvier 2010 à 20h30 - le Colisée à Biarritz

Tarifs : 18€/16€/14€/12€

Réservations de 8h à 18h : 05 59 22 44 66 ou Billetterie en ligne : www.biarritz.fr

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 22 au 28 janvier 2010.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 20:19

 

Magifique... belle sphère chorégraphique !

 

Thierry Malandain associe à son ballet Magifique quelques souvenirs de "Casse Noisette" "la Belle au Bois Dormant" et "le Lac des Cygnes" un spectacle qui mêle l'humour, le pittoresque et le féerique qu'il présentera à la Gare du Midi à Biarritz le samedi 8 mai à 20h30.

 

malandain 1

 

Ces ballets seront la passerelle entre le réel et l'infini que prolongera la divine musique de Tchaïkovsky. La danse s'expose placide et méthodique, et l'on ressent combien le Maître de ballet a su affiner son propos. Un ballet où chacun devra se souvenir de sa propre histoire afin de soutenir ce qu'il voit, ce qu'il imagine. Magie produite ou matière recyclée pour la vie en formes expressives et poétiques. Le chorégraphe s'amuse, transmet la joie de danser, détourne ports de bras, arabesques ou attitudes dans des enchaînements complexes qui semblent si simples tant ils sont naturels et partagés. L'humour, la complicité, chaque relation particulière trouve ici dans la danse une part de romantisme, ainsi que de multiples sentiments et sensations. Le chorégraphe artisan de la beauté, ouvert à toutes les expressions, nous promet encore une fois une belle soirée particulièrement propice à mettre en valeur ses danseurs concentrés et déterminés dans leurs mouvements. Un programme très équilibré qui nous offrira de délicieux et irréprochables solos, pas de deux, petits pas courus, jetés, sauts et entrechats dont Malandain met en valeur l'éventail infini du langage corporel. N'hésitez pas une seconde, allez voir Magifique, c'est enchanteur !.

 

malandain 2

Magifique - Gare du Midi à Biarritz

Tarifs : 12 à 30€

Billetterie : Office du Tourisme à Biarritz : 05 59 22 44 66 ou www.biarritz.fr

Renseignements : Malandain Ballet Biarritz : 05 59 24 67 19.

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 7 au 13 mai 2010.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans DANSE
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 00:02

Métamorphoses

 

Le Ballet National de Marseille interprétera sur la Scène Nationale de Bayonne-Sud Aquitain la création originale "Métamorphoses" du chorégraphe Frédéric Flamand, les 26 et 27 novembre 2009, d'après l'oeuvre mémorable du poète latin Ovide.

metamorphoses 1

Un poème mythique qui enfreint et fait exploser l'ordre classique. Àlà pureté, il oppose l'impureté et l'hybridation. Àla raison froide, il contraste la canonisation du légendaire et de son illogisme. La conception des mythes sera l'occasion d'une observation sur les forces fondamentales de la nature humaine, sur les démonstrations du désir, sur les conflits immuables entre le bien et le mal. Chorégraphie, décors mouvants, images, tout y est captivant. Une réussite pleine d'émotion, qui enchante le regard, qui réveille le coeur. C'est un spectacle Ovidialement beau !.

 

Métamorphoses - 26 et 27 novembre 2009 à 20h30

Tarifs : 30€ - carte saison : 27€ - carte saison jeune et enfant : 20€

Billetterie : 05 59 59 07 27.

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 20 au 26 novembre 2009.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira-journal.over-blog.com - dans DANSE
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 22:09

 

Noces de sang... Chronique d'une mort annoncée !

 

"Noces de Sang" la tragédie légendaire du grand poète Federico Garcia Lorca, chorégraphié par Antonio Gardès, nous permet de redécouvrir toute l'âme de l'Espagne. Ce spectacle sera sur la scène de la Gare du Midi à Biarritz le mardi 9 février à 20h30.

flamenca 1flamenca 2

Véritable ode à la danse, un hymne à la création artistique qui nous parle, à travers ses suites de pas, des amours contrariées (version andalouse) de deux amants déchirés qui veulent échapper à la fureur des hommes qui jugent leur union coupable. Une joute entre l'offensé et les fugitifs où tout est dit, avec frénésie et flamme, détermination et laconisme ! Gadès excelle dans la douleur, nous démontrant avec brio cette chronique d'une mort annoncée, du voleur d'amour qui accueille sa mort prochaine avec sobriété et sans étonnement. Une tragédie simple sur des passions éternelles, émotions à l'état originel, qui précèdent son époque par son non-conformisme, d'un traditionnel ballet moderne. Suivi de "La Suite Flamenca", une série de pas de deux révélant toute la plastique du flamenco interprétée avec le cachet unique de Gadès. Bel enrichissement d'une tradition populaire, d'une danse expansive, où s'intègre la subtilité expressive de la danse académique à la furie théâtrale du flamenco. Antonio Gadès, figure emblématique de la danse flamenca, personnalité dans l'histoire de l'art, restera toujours le guide de la formation d'une nouvelle génération de danseurs espagnols, d'un style propre, qui a conquis ses lettres de noblesse au niveau international. Et de tous les feux de l'amour, souhaitons que ceux-ci ne soient pas prêts de s'éteindre !.

 

Noces de Sang et Suites Flamenca - Gare du Midi - mardi 9 février à 20h30

Tarifs : 47€/42€

Réservations : 05 59 22 44 66.

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 5 au 11 février 2010.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  flamenca affiche 1pour les cinéphiles...

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira-journal.over-blog.com - dans DANSE
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 23:45

 

19 ans de passion,

19 ans d'émotion !

 

 

C'est toujours un rituel à Biarritz que "Le Temps d'Aimer la Danse", une manifestation qui rassemble la nouvelle génération de danseurs brillantissimes, venus des meilleurs Compagnies de France et d'Europe, pour une suite de duos et pas de deux très classiques ou plus contemporains. Un exceptionnel 19ème festival (même s'il ne dure que dix jours), dont le haut fait est dû à la sagacité d'une Municipalité et la sensibilité et l'impulsion de son directeur de programmation et chorégraphe Thierry Malandain.

Une représentation artistique qui fait toujours la part belle à la danse dans toutes ses expressions les plus élaborées et qui a enchanté 17.610 spectateurs, pour tous spectacles confondus. Les temps forts de ces rencontres chorégraphiques ont été le CNN de Nantes avec "Folie", le Ballet de Wiesbaden avec "l'Oeil du Monde", le Ballet Royal de l'Opéra de Suède avec "Tableau Perdu" et "Radis Noir" et le Nederlands Dan Theater 1 (Hollande) qui clôturait cette manifestation d'une façon soufflante avec "Shoot the moon", "Vanishing Twin" et "The second Person".

 

royal opera 2

Ballet Royal de l'Opéra de Suède - Gare du Midi

©Emmy Martens


Le Temps d'Aimer la Danse est une riche idée et une heureuse initiative, si on pense que de véritables et inspirées créations chorégraphiques aujourd'hui sont de plus en plus rares dans nos salles de spectacles.

 

nederlands dan 1

Nederlands Dan Theater 1 - Gare du Midi

©Emmy Martens


Et de citer Thierry Malandain (ses prochaines créations : "Magnifique" sur une musique de Tchaïkovsky - décembre 2009 et "Roméo et Juliette" sur une musique de Berlioz - septembre 2010) : " C'est un festival de la danse sans prétention spirituelle compliquée, sans poudre aux yeux, tout est simple et relève de la fête artistique, de la joie et du pur dynamisme !".

 

Article paru dans 'la semaine du Pays Basque' du 25 septembre au 2 octobre 2009.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira-journal.over-blog.com - dans DANSE
commenter cet article

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories