Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 20:49

La pastorale René Cassin, sur fond de guerre.

 

318-.JPGLes deux associations bayonnaises qui font venir la Pastoral René Cassin, jouée par les habitants du village de Chéraute (près de Mauléon en Soule), s’appellent Buhaminak et Tuntuna. Buhaminak est un chœur féminin qui a onze années d’existence, pour un grand nombre, d’origine souletin avec un répertoire de chants basques (et notamment des chants de pastorale) mais aussi aragonais, espagnol, latino. La Pastorale René Cassin promènera le public à bord d’un véritable voyage dans le temps : les deux guerres mondiales, pour une dernière représentation le dimanche 15 septembre à 15h30 à la Salle Lauga à Bayonne.

Pour en savoir plus, je suis allé à la rencontre de Guillaume Irigoyen de l’Association Tuntuna. Entretien.

 

APP : Guillaume, présente-nous l’Association Tuntuna, dont tu es à la fois le trésorier et l’organisateur de spectacles…

GI : L’Association Tuntuna comprend des chanteurs mixtes et des musiciens, qui organisent tous les 4èmes samedi du mois, l’animation Baionan Kantuz, en offrant des chansons basques sur la place Lacarre, la galerie des Halles, au cloître de la Cathédrale, ou à la place Jacques Porte, lors du Karrikaldi des fêtes de Bayonne. Comme le chœur féminin Buhaminak avec qui nous faisons venir la pastorale René Cassin, nous avons des chants de pastorale dans notre répertoire et nous sommes très attachés à la pratique populaire de la culture basque.

APP : Ce qui m’amène à te poser la question suivante : dans quel contexte as-tu organisé le concert de la pastorale Réné Cassin à la Salle Lauga à Bayonne le 15 septembre prochain ?

GI : Après deux représentations au lieu de création, la pastorale ne sort pas de sa province de Soule, sauf si ce n’est à la ville ou village où le héros a eu des attaches. René Cassin a des origines bayonnaises et c’était pour nous une magnifique occasion de faire connaître celle-ci, et vivre une journée de culture basque dans notre ville. Ce genre de manifestation très rare, nous nous en serions voulu de ne pas l’avoir proposée.

342-.JPGAPP : Une petite présentation donc de cette pastorale…

GI : La pastorale a été écrite par l’Académicien Jean-Louis Davant, qui vit à Arrast Larrebieu (proche de Chéraute), et qui relate la vie de René Cassin, ses attaches bayonnaises, son engagement pour les Droits de l’Homme aux Nations-Unies, les deux guerres mondiales où il prit part, notamment la seconde avec le rôle important qu’il tint à Londres auprès du Génréral De Gaulle. Outre De Gaulle, Winston Churchill, Goebbles, Mme Roosevelt et des bayonnais comme Piarres Charritton apparaissent d’ailleurs dans la pastorale. Elle a été très appréciée lors des deux représentations faites en Soule, pour la vivacité de sa mise en scène, ses chants et danses, et particulièrement pour son « sujet » c’est-à-dire, pour celui qui tient le rôle de René Cassin, Dominique Pinque que pour sa présence et sa voix magnifique.

APP : Aimerais-tu rajouter quelque chose ? Un mot par exemple pour le public ?

GI : Ce dimanche-là, la pastorale René Cassin, sera jouée par 98 acteurs de 7 à 77 ans et 17 musiciens pour la dernière fois à la Salle Lauga de Bayonne. Ce sera une occasion de vivre un pan d’histoire proche, servi par un spectacle vivant qui ne laissera pas indifférent. Le texte chanté en vers est aisément compréhensible grâce au livret bilingue. J’ajouterai que le vendredi 6 septembre à 18h30 au Musée Basque, l’auteur Jean-Louis Davant fera une conférence qui permettra de mieux appréhender cette pastorale.

 

394-.JPGLa Pastorale René Cassin – dimanche 15 septembre à 15h30 – Salle Lauga Bayonne

Tarif unique : 14€

Réservations : Office de Tourisme de Mauléon, Maison de la Presse à Saint-Jean-Pied-de-Port, Librairie Louis XIV à Saint-Jean-de-Luz, ainsi qu’à l’Office du Tourisme et à la Librairie Elkar de Bayonne

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 30 aout au 5 septembre 2013.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 20:00

Festival Xarnegu Eguna : ça va remuer fort !

 

festival-Xarnegu-eguna.jpgDanse, théâtre, musique, expo, cinéma… Tous ces arts vivants existent à Bardos ! La 9ème édition du Festival Xarnegu Eguna, promet de remuer fort ! Créé en 2005, ce festival s’associe en 2013 avec les villages de Bidache et Guiche pour la diffusion des œuvres et évènements artistiques. Cette manifestation qui connait une affluence toujours croissante, témoigne également de la réussite populaire que peut susciter une programmation éclectique  et de grande qualité en milieu rural. Le « mélange », fil conducteur n’est pas sans rappeler la situation géographique de l’évènement : le village de Bardos et la Communauté des Communes du Pays de Bidache implanté au carrefour du Pays basque, des Landes et du Béarn. Xarnegu Eguna est une aventure inter-associative qui mobilise une centaine de bénévoles. Ce festival promet une ambiance festive et conviviale ainsi que des animations à des tarifs très attractifs. Je suis allé à la rencontre de la Présidente de l’Association Xarnegu Eguna : Virginie Hamioui-Diribarne pour en savoir un peu plus.

 

APP : Comment le festival Xarnegu Eguna a-t-il vu le jour ?

VHD : Xarnegu Eguna est très lié à l’histoire du territoire. En effet, la Communauté des Communes du Pays de Bidache où cohabitent depuis des générations basques et gascons. Certains villages étant bascophones (Bardos et Guiche) et d’autres gascophones (Bidache, Came, Sames…) Le Terme Xarnegu (en basque) Sharnego (en gascon) ou Charnegou (en français) désigne les enfants des couples mixtes basco-gascon. Aujourd’hui, il désigne aussi ces territoires situés à la frontière des deux cultures. Le terme est plutôt péjoratif, ni basque ni gascon, mais un peu des deux. En 2005, à la création du festival, les jeunes ont préféré voir le côté positif de ce terme en prenant pour fil conducteur le « mélange » des cultures, le métissage source d’enrichissement mutuel. Pourquoi Eguna ? Car ce festival est né à Bardos et à l’époque, il ne durait qu’une journée. Sur le modèle de « Nafarroaren Eguna », les jeunes ont souhaité le dénommé Xarnegu Eguna et de ce fait, lui donner un ancrage territorial correspondant aux limites de la communauté des communes. Jusqu’à l’an dernier, cette manifestation culturelle se déroulait uniquement à Bardos.

APP : Est-il prématuré de vous demander à quelques jours de son ouverture, vos impressions ?

VHD : Je dois vous dire avant tout que l’équipe d’organisation est positive. 15 associations et structures de la communauté des communes participent à l’évènement, et beaucoup de bénévoles sont mobilisés. Lors des distributions des documents de communication, l’accueil a été très favorable et encourageant. A mon avis, ce festival sera un bon cru (rires).

APP : Pourquoi cette année se déroule-t-il dans les villages de Bidache et Guiche ?

VHD : Pour sa 9ème édition, le format du festival a été complètement revu. L’idée était de réaliser une manifestation culturelle sur quatre jours, du 30 avril au 4 mai, et ce, à l’échelle de la communauté des communes avec pour objectif de valoriser l’action des associations culturelles locales et le patrimoine, tout en continuant à proposer des concerts.

APP : Quels seront les moments phares de ce festival ?

VHD : Pour nous, tout est important. Mais, pour répondre à votre question, nous espérons une excellente journée du 1er mai, où il y aura le défilé des voitures anciennes, vidéo projections et visites guidées à Bidache. Le rallye patrimonial proposé par l’Association Mosaïque le 4 mai, la conférence du 4 mai qui réunira des représentants d’INOC et de l’OPLB qui présenteront les missions de leurs institutions en matière de défense des langues régionales. Le concert du 3 mai à la Salle des Fêtes de Guiche. Enfin le point d’orgue du festival, les 5 concerts du 4 mai pour la modique somme de 15€ avec une boisson offerte. Des expos de jeunes artistes de talents que l’on pourra voir tous les jours de 15h à 19h. Et le concert des enfants du 1er mai.

APP : Avant de nous séparer, tout en vous remerciant Virginie, je vous laisse le mot de la fin…

VHD : Le festival Xarnegu Eguna espère un public nombreux afin qu’il partage des moments de rencontres et découvertes culturelles. Par cet esprit de « mélange », de nombreuses animations attendent les jeunes comme les moins jeunes. Et surtout, qu’il vienne découvrir ce pays Xarnegu chargé d’histoire, ainsi que ses habitants, ses langues, dans une convivialité pour ces moments mémorables.

 

Festival Xarnegu Eguna – du 30 avril au 4 mai –

La majorité des animations sont gratuites.

La projection du 30 avril : 3.50€

Pièce de théatre du 2 mai : libre participation

Rallye découverte Mosaïque : 5€ par participant ou 10€ avec pique-nique inclus

Pique-nique du 4 mai : 6€

Les 5 concerts du samedi soir : 15€ avec une boisson offerte

Informations : 06 14 94 90 92 ou xarneguna@gmail.com ou Xarnegueguna.wordpress.com et www.facebook.com/xarneguna

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 26 avril au 2 mai 2013.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 19:36

Jazz sur l’Herbe associe musique et patrimoine.

 

Sans-titre-1.jpgCette année l’association Arcad et la Ville d’Anglet vous offre pour sa 5ème édition sa belle manifestation artistique et musicale avec son « Jazz sur l’Herbe » dans un lieu prestigieux qu’est le Domaine de Baroja à Anglet les 22 et 23 septembre.

Ce rassemblement veut soutenir la création artistique et les échanges intellectuels, diffuser les savoirs et s’ouvrir largement. Au programme des artistes de la scène émergente samedi 22 septembre à partir de 19h30 (à 23h) avec des groupes de jazz du Sud Ouest et du Pays basque comme Nord Atlantic Jazz (pays basque sud), Innvivo (Bordeaux), Tana Santana Project (pays basque sud) et le dimanche 23 septembre (de 12h30 à 18h30) vous pourrez écouter et apprécier le David Linx Quartet, Pulcinella, le Post Image Sextet et la Saint Louis Family. Que de la belle ambiance jazz, funk électrique, soul, hip hop. Jazz sur l’Herbe a pour ambition de réconcilier les amateurs du genre et curieux de tous âges et pas seulement les aficionados jazzy.

L’esprit du festival est celui d’une grande fête au jardin, et quel jardin ! Le magnifique Domaine de Baroja, où l’on viendra pique-niquer en famille ou entre amis. On pose la nappe et on ripaille tout en se laissant porter et balancer par la musique. C’est sûr qu’avec Jazz sur l’Herbe, ce sont des instants magiques et généreux, une source de détente, d’ouverture musicale et d’enrichissement. Il parie sur la qualité de sa programmation musicale et son éclectisme reste de mise pour un jazz ouvert à tous.

A noter : le groupe gagnant de la scène émergente se verra offrir par la Ville d’Anglet la possibilité de venir en résidence aux Ecuries de Baroja pendant une semaine à l’issue de laquelle le groupe sera programmé aux Ecuries de Baroja dans le cadre des « après-spectacles » de la saison culturelle 2012/2013.

 

Jazz sur l’Herbe – 22 et 23 septembre 2012 – Chapiteau-Spectacle et Parc de Baroja DSCF0128.JPG

Tarif : Entrée libre.

Réservations : Office du Tourisme : 05 59 03 77 01 ou chapiteau.baroja@anglet.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 21 au 27 septembre 2012.

 

 

DSCF0101.JPG

DSCF0122.JPG DSCF0099.JPG

DSCF0102.JPG DSCF0100.JPG


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 22:22

2012-08-18_222110_cr.jpgVisite du village de Bidache commentée par Eric Bur et animée par des scénettes en costumes d’époque.

Spectacle: Tousis en oc (http://www.tousis-en-oc.fr).
Voilà que le « parlar negue », vient se mêler à la partie !
Après deux albums en français, Didier Tousis, auteur-compositeur-interprète, crie, slamme, chante aujourd’hui dans ce parlar negue, version salvatge del gascon de la còsta de la Mar Granda (gascon de la côte landaise). Tousis en Òc, un spectacle où claquent les mots et les phrases empreintes de poésie violente, pour faire savourer la musicalité et la force de la langue.
http://www.orgetcom.net/artistes/tousis-en-oc

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 00:42

 

 q2.gifuest-ce que les  

j.gifeudis de enluminureBidache ? 

 

  d2.gifans un premier temps cest une visite du village. Lhistoire du village est contée en visitant ses divers lieux historiques. Messieurs Eric Bur Jean Pierre Brisset Jacques Suhas Louis Perret Olivier Ribeton et Bénédicte Maisonnave de loffice du tourisme, tous passionnes dhistoire et des lieux racontent lhistoire du village et des personnages celebres qui y sont passes. De plus la visite est agrémentee de scenettes ou danimations qui pemettent de revivre des moments du passe de Bidache - Venue de Mazarin ou dHenri IV).

   d2ans un deuxième temps cest un spectacle durant lequel se produit un ou des artistes locaux de talent. Du theatre du chant de la danse des contes des echassiers de lhumour. chaque spectacle est unique. Lassociation grace aux fruits dautres manifestations et a des subventions propose ces spectacles gratuitement pour que la culture soit accessible a tous.

http://www.mosaique.moonfruit.fr

 

2012-08-14 004639Image1-copie-11.jpgOuvert le mercredi 15 août !!!

 


Spectacle Médiéval - Les Jeudis de Bidache

 

© Alicia Snicker.

© Beñat Sabaté.

PHOTOS-2012-2-1964.JPG

PHOTOS-2012-2-1972.JPG

PHOTOS-2012-2-1968-copie-1.JPG


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 20:30

Gladys Amoros : une perle authentique dans un écrin blues et gospel.

 

La particularité de Gladys Amoros, c'est sa voix ! Dès les premières notes enflammées ou apaisées, elle surprend. Et l'on est bluffé et noyé de bonheur. Sa voix puissante et parfois grave est comparable à celle d'une "négresse blanche". Une rencontre marquante avec la chanteuse à ne pas manquer, le jeudi 9 août à 21h30 à la salle des fêtes de Bidache.Image1-copie-8.jpg La flamboyante Gladys est à classer dans la famille des chanteuses de grande magnitude qui chantent avec leurs tripes et une conviction à faire crouler les montagnes. Une chanteuse qui souligne la puissance de sa performance vocale, et qui en scène, nous livre à travers son répertoire blues, les émotions vécues, une nature et une force rayonnante. Sa voix est son principal atout, un timbre bluesy au grain pénétrant qu'elle module, et c'est ça qui fait sa force ! Toute en souplesse, sa voix alterne sensualité et gravité fondante, dans un mélange d'intonations mutines et d'inflexions plus rauques. Elle ne chante pas uniquement avec son coeur, c'est avec toute son âme qu'elle nous renvoie dans ses chansons. Une passion simple, une voix évidente qu'elle répand généreusement. Une perle authentique dans un écrin de blues et de gospel. Une voix toujours belle à laquelle se greffe la profondeur d'une belle maturité artistique. Et dans ses interprétations, elle est tour à tour, une voleuse et une donneuse d'énergie. La saveur de la musique populaire américaine et l'évolution du négro spiritual. Gladys Amoros sera accompagnée par deux guitaristes remarquables : Michel Foizon et Laurent Ferratges.

 

Dans le cadre des "Jeudis de Bidache" - l'association Mosaïque présente en concert Gladys Amoros - Jeudi 9 août à 21h30.

Tarif : entrée libre

Renseignements : Office du Tourisme : 05 59 56 03 49 ou Association Mosaïque 11 rue de la Fontaine Bidache - http://www.mosaique.moonfruit.fr

2012-07-21 233103 cr

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 3 au 9 août 2012.

 

(A voir prochainement : extraits vidéo du spectacle et du concert de Gladys Amoros sur ce même blog...).

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 18:12

Affiche3.jpgEn septembre, le Festival "le Temps d'Aimer la Danse" laissera encore un parfum de vacances pour la rentrée. Dix jours où la ville de Biarritz sera dans le temp de la sanse sous toutes ses formes, avec l'ouverture en fanfare de deux superbes Compagnies des Pays-Bas et d'Israël pour cette 22ème édition. Un festival qui s'enorgueillit de 51 rendez-vous dont 23 spectacles en salle, des scènes en ville, des répétitions publiques, des performances dans les rues, comme dans les bus, des gigabarres sur la plage, une exposition, une programmation cinéma danse, des conférences, des stages, un bal... Biarritz et les aficionados de la danse, d'ici ou d'ailleurs, vivront au rythme des pas dansés. Une nouvelle édition ancrée dans la diversité et la pluralité des esthétiques qui sait partager et prendre le temps d'aimer la danse ! Parce que la danse, c'est aussi la clef du coeur ! Retrouvez toutes les informations, les vidéos des compagnies invitées, la billetterie sur www.letempsdaimerladanse.com et Biarritz Culture au 05 59 22 20 21.

 

>>TARIFS

Spectacles au Colisée
- Tarif plein : 16€
- Tarif réduit* : 14€
- Tarif découverte** : 12€

Spectacles au Théâtre du Casino Municipal
- Tarif plein : 35€
- Tarif réduit* : 25€
- Tarif découverte** : 12€

Spectacles à la Gare du Midi
- Tarif plein : 38€
- Tarif réduit* : 35€
- Tarif découverte** : 12€

Abonnements
- 2 spectacles : 20€ par place soit 40€
- 4 spectacles : 16€ par place soit 64€
- 6 spectacles : 14€ par place soit 84€
- 10 spectacles : 12€ par place soit 120€

Toutes les représentations en extérieur (les scènes en ville) sont ouvertes à tous et gratuites. Le programme entier est disponible sur notre site internet.

* Les tarifs réduits concernent les groupes à partir de 10 personnes et les détenteurs de cartes en cours de validité pour l’année 2011-2012 comme Adhérents FNAC, Synergie 2000…

** Les tarifs découvertes concernent les enfants <18ans, les étudiants <26ans, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA, les intermittents du spectacles et les détenteurs de la carte Biarritz 15-20ans ou de la carte Permission de minuit.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 23:50

Nuits Estivales ... un cocktail explosif et enrichissant !

 

Image4.jpgLes Nuits Estivales affirment encore l'ambition de faire de ce laps de temps des moments propices à la découverte, aux rencontres et aux échanges. Et l'on doit ces nuits magiques à Biarritz-Evènement qui propose un programme d'animations pour enflammer les nuits biarrotes. Chaque semaine entre 3 et 8 concerts sont programmés avec des scènes musicales variées, entre blues, jazz, rock, pop, salsa et chants basques. Ce sont de bons moments idéaux pour célébrer la diversité culturelle à Biarritz. Un voyage passionnant à travers les loisirs. Une idée simple et généreuse à l'image de l'identité de la ville. Ainsi Biarritz vibre au rythme d'un programme éclectique qui se déroulera jusqu'au 30 août. Du chant, de la danse, de la musique et de la fête populaire. Il y en aura pour tous les goûts ! Profitez-en, en plus, les manifestations sont gratuites et se dérouleront dans des lieux incontournables du patrimoine biarrot. Un cocktail explosif et enrichissant ! Ca fuse, ça frémit, ça claque, ça swingue ! Et la fête au port est un évènement festif et populaire destiné à tous ceux qui aiment sortir, danser, s'amuser.

Image5.jpgLes Nuits Estivales permettent de s'immerger dans tout un tas de cultures sans franchir une seule frontière, si ce n'est celle de l'imaginaire. Plus qu'à voir... à vivre ! Nuits Estivales, c'est le rendez-vous incontournable du Sud-Ouest de la France.

 

Nuits Estivales de Biarritz - du 27 juillet au 30 août - Parvis de la Grande Plage et Kiosque de la place Sainte-Eugénie

Informations : 05 59 22 44 66 et www.biarritz-evenement.fr

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 27 juillet au 2 août 2012.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 02:09

Le Trio George Sand – Des musiciennes émérites.

 

201008081192_zoom.jpgC’est en compagnie féminine que le Quinzième Festival de la Dame des Aulnes célèbrera la fête nationale, et le lendemain, samedi 14 juillet à 21h à l’églie d’Halsou, le trio George Sand donnera son concert de musique de chambre. Formé de trois remarquables musiciennes, Virginie Buscail violon, Nadine Pierre violoncelliste, et Anne-Lise Gastaldi piano, il mêle dans son répertoire des œuvres réputées et des recherches audacieuses. Une excellente formation où chaque instrumentiste se met en valeur pour un passage coloré ou contourné, ou s’effacer pour donner libre cours à une autre forme mélodique au profit de l’intériorité. Il offrira une interprétation idéale, tant par la beauté et l’équilibre des sonorités que par la générosité et la justesse. On peut le considérer comme l’une des meilleures formations de musique de chambre de France. Un trio qui interprètera de façon exquise les œuvres de Debussy, Ravel, Lili Boulanger et Mel Bonis, en jouant avec beaucoup d’aplomb et de conviction. On est frappé par leur complicité et leur liberté de ton. Sans abdiquer leur personnalité, les trois musiciennes parviennent à vibrer et respirer ensemble avec un élan vital réjouissant. Chacune à une comme de soliste, un son collectif à pleine force. Elles disposent librement de leur instrument, pour faire un équilibre merveilleux entre individualité et amour partagé pour la musique. Trois jeunes artistes qui font montre d’une écoute précise, s’inspirant mutuellement, épousant les phrasés, les développant pour aboutir à un son d’ensemble d’une intense plénitude expressive. En vérité, trois émérites musiciennes !

 

L’association Kliho présente le Trio George Sand – samedi 14 juillet à 21h – Eglise d’Halsou

Tarif plein : 20€ - Demandeur d’emploi, étudiant, handicapé : 5€

Réservations : 05 59 93 23 37 et 1h avant le concert à l’entrée de l’église

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 6 au 12 juillet 2012.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 00:26

Jazz en Mars… pour tous les amoureux du jazz !

 

Créé en 2005 pour les amoureux du jazz, la ville de Tarnos propose pour la 7ème année consécutive son grand week-end du « Jazz en Mars » qui aura lieu du 9 au 11 mars. Ce festival a pour but de développer la culture d’une musique née de l’exil noir et aujourd’hui universelle à travers la formation et l’organisation. Jazz en Mars reste toujours fidèle à une programmation de qualité et éclectique, sachant allier dynamisme et passion au service des musiciens et mélomanes des Landes et du Pays basque. Depuis presque une décennie, il est le rendez-vous incontournable dans le paysage culturel de ville de Tarnos. La programmation cette année est suffisamment riche et variée et d’un niveau relevé et chaque amateur de jazz, que ses goûts soient classiques ou avant-gardistes, saura trouver des concerts qui le combleront. Sa mission est de contribuer à faire rayonner le jazz et la ville de Tarnos ainsi qu’à mettre en valeur ses artistes et souhaite à tous, amateurs de jazz, organisateurs et partenaires, de faire de cette nouvelle édition un grand succès qui assurera la pérennité de cet évènement majeur.

jazz-en-mars1.jpg 

Voici la programmation :

Vendredi 9 mars : Benny Green Piano Solo – Gospel Dream

Samedi 10 mars : Philippe Duchemin « Swing and Strings » - Dany Doriz Big Band/Manu Di Bango

Dimanche 11 mars : Michel Pastre Quartet – Slapscat

La ville de Tarnos vous souhaite un bon festival Jazz en Mars avec sa touche particulière, sa saveur, son identité, lui donnant ainsi sa couleur jazz.

 

Festival Jazz en Mars – 9, 10 et 11 mars – Ville de Tarnos

 

Nous aurons l’occasion d’en parler plus longuement lors de la parution de notre journal le vendredi 9 mars prochain.

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 2 au 8 mars 2012.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans FESTIVAL
commenter cet article

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories