Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 23:22

Théatre du Rivage : une belle marque de fabrique.

 

Affiche-creation-A-la-renverse-sans-inscription-12-juillet.jpgJe te salue, Océan !

 

Certes on connait depuis toujours Pascale Daniel-Lacombe comme une femme de responsabilités, tour à tour directrice artistique et metteur en scène de la Cie-Théâtre du Rivage. Une femme viscéralement liée à la scène, continuant de concevoir un théâtre d’émotion pure, spectaculaire et sauvage, fait d’amour et de désirs. Une compagnie qui explore les passions. A ce jour de nombreux spectacles adultes, du classique au contemporain, ont été présentés, même si la compagnie privilégie l’écriture contemporaine. De plus, de nombreux horizons sont parcourus, allant du spectacle de lecture, en passant par des ateliers adultes et enfants. Mais l'un des objectifs de cette compagnie est de faire découvrir un univers créatif à travers des textes d'auteurs. Et toujours à cœur d’offrir son expérience théâtrale et humaine. C’est encore une belle mise en scène qu’elle signe avec « A la renverse » de l’auteure Karen Serres, qui sera jouée salle Paul Vaillant-Couturier les 21 et 22 janvier 2014. Entretien.

 

 APP :Pascale et Antonin, merci de vous présenter et de nous dire votre fonction au sein de la Cie-Théâtre du Rivage.

PDL : Nous dirigeons ensemble la Cie depuis 2002. Antonin Vulin est chargé de production/diffusion et moi-même à la direction artistique et à la mise en scène. Nos fonctions sont très complémentaires et nous travaillons dans une énergie commune en lien constant avec les artistes, créateurs et techniciens qui partagent nos projets artistiques en tournée et en création.

APP : La programmation de 2013/2014 promet d’être riche et variée n’est-ce pas ?

PDL : La création sur laquelle nous travaillons depuis quelques semaines s’appelle « A la renverse ». Elle nous a été proposée par l’auteure Karin Serres et par la structure conventionnée Très Tôt Théâtre de Quimper, faisant suite à des résidences d’écriture pour Karine dans le Finistère la saison dernière. D’autres partenaires ont depuis rejoint l’initiative qui se prépare à une tournée déjà conséquente pour sa première saison et qui porte pour nous un intérêt singulier, de part sa thématique qui pose la question de « vivre et grandir au bord de mer ». Le rapprochement direct avec notre territoire nous donne l’envie de croiser des actions périphériques autour du spectacle dans la proximité avec les publics et dans un esprit d’ouverture.

APP : Depuis la création de la Cie, il existe les « Ateliers Rivage ». Quelques mots sur ceux-ci ?

PDL : Ces ateliers représentent la naissance de la Cie et c’est un volet que nous avons toujours eu à cœur de soigner. Nous préférons garder un nombre raisonnable de participants et pouvoir connaître chacun d’entre eux et ne pas faire de la scène, un espace de consommation. La saison sera particulièrement riche pour ces 80 adhérents, adultes et enfants qui vont nous suivre dans nos ateliers, mais aussi pour les établissements scolaires avec qui nous sommes en lien et pour le Conservatoire CRR de Bayonne qui nous accueille cette saison et pour d’autres ateliers/rencontres. En effet, A la renverse sera l’axe de sensibilisation et d’éveil, le moyen de développer et d’exprimer la créativité, par la scène d’abord et par l’ouverture de tous nos travaux à notre bassin de vie.

APP : Ta Cie a également deux autres partenariats : Cie A la renverse et la Scène Nationale Bayonne Sud-Aquitain…

PDL : A la renverse a ses racines en Bretagne et nous venons d’y travailler lors de deux résidences d’artistes, avant d’y retourner pour une série de représentations en décembre et en mai, via la scène conventionnée TTT, du Conseil Général du Finistère et la région Bretagne qui ont développé une dynamique essentielle dans laquelle la région Aquitaine et le département des Pyrénées Atlantiques sont venus nous rejoindre, ainsi que l’Office Artistique de la région Aquitaine, le réseau CCAS France, l’association Agora de Billère et les communes de Sain Jean-de-Luz, Anglet et Lacanau. Notre compagnonnage avec la Scène Nationale Bayonne permettra cette saison 4 représentations en janvier au Boucau et nous travaillons actuellement au montage d’actions à mener en 2014 pour une prochaine création.

proposition-newsletter-a-la-renverse-sans-titre-2.jpgQuel est le plus profond, le plus impénétrable des deux ? L'océan ou le coeur humain - Lautréamont.

 

APP : Tu présenteras au Théâtre de Bayonne, les 21 et 22 janvier 2014, la pièce de Karin Serres que tu as mise en scène « A la renverse ». Quelques mots sur ce spectacle ?

PDL : A la renverse, c’est le terme marin qui désigne le moment, concordant avec l’étal, où les courants de marée s’inversent. La pièce raconte l’histoire de Sardine et Gabriel qui se connaissent depuis l’enfance. Elle vit face à l’océan et rêve de partir. Lui, qui vient de la ville, rêve de faire sa vie en ce bout du bout du monde. Ils se retrouvent une nuit de février, lors d’une soirée de carnaval sur un banc bleu, face à l’Océan, l’endroit de tous les possibles ? Toute une vie de destins retournés, de péripéties, du temps qui passe dans tous les sens et d’appels au large si puissants que personne ne peut y résister. Rockeurs au grand cœur, rêveurs maladroits, ils jouent avec la réalité, traversent ses dangers, se cherchent, se courent après, toujours à la renverse l’un de l’autre, mais jamais séparés.

APP : Avant de nous séparer, définie-moi la politique que tu as suivie en tant que directrice de Cie.

PDL : La Cie Théâtre du Rivage part à chaque fois de quêtes en conquêtes, comme d’autres partaient jadis en mer pour une terre nouvelle avec divers et précieux équipages. Les propositions libres et distinctes ramenées sur le rivage sont des tentatives artistiquement liées par une même envie de surpassement, d’humanité et d’espoir de l’homme… qui espère !

 

Théâtre du Rivage -  A la renverse - 21 janvier à 20h30 et 22 janvier à 15h - Salle Paul Vaillant-Couturier au Boucau

Tarifs : 18,16 et 12 €

Réservations : 05 59 59 07 27 ou www.snbsa.fr ou  www.theatredurivage.com Rubrique Renverses. Lecture publique du texte « A la renverse » de Karin Serres avec les deux acteurs 16 octobre à la mairie de Saint-Jean-de-Luz.

 2D7D2AC6-531E-45BD-B225-48AA9717A9CC[3]

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 11 au 17 octobre 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories