Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 20:39

Eric Antoine
Mystéric show sans fausse note.


PHOTO-1--PINGOUIN.jpg©Pingoin.

 

Entre magie et humour, Mister Eric Antoine ne jette pas de la poudre de perlimpinpin, mais ose se débarrasser de ses accessoires à paillettes. Il se lâche sans tour de passe-passe, avec esprit mais aussi autodérision. Enfin de l’art vivant et de l’improvisation avec son public ! L’homme à la coiffure « Erection capillaire » sera à la Gare du Midi de Biarritz le 13 juin à 20h. Entretien.

APP : Merci Eric de te fendre de quelques mots sur ton spectacle « Mystéric » que tu présenteras à la Gare du Midi le 13 juin...
EA : C’est une condensation des mots « Mystère », « Hystérique » et celui de mon « Prénom », donc Mystéric. Et pourquoi le mystère est-il au centre du sujet, parce qu’en fait, le Mystère c’est ce qui différencie la magie de la prestidigitation. Car la prestidigitation, c’est le domaine du truquage, puisqu’un prestidigitateur n’a pas le droit de vous dévoiler ses tours. Alors que le mystère, c’est l’inexplicable et l’inexpliqué. Si tu veux, c’est la question qui entraîne d’autres questions. C’est pour moi le sens de la vie, le cerveau de mon partenaire. Toute ta vie tu cherches, et jamais tu trouves la réponse. Donc, c’est entre le secret et le mystère que j’ai construit le propos de ce spectacle.
APP : Comment devient-on un artiste pluridisciplinaire quand on a étudié pendant plusieurs années la psychologie à la Sorbonne ?
EA : C’est ma mère qui m’a donné le goût de la psychologie, le goût de l’artiste multiple, puisqu’elle était psy. Dans sa manière de travailler la psychothérapie, ça a inspiré beaucoup de choses. Elle pouvait pratiquer dans le paramédical, comme la philo, la religion. Forcément sa manière d’englober le monde, c’est quelque chose que je tiens d’elle. Donc cette passion, cette curiosité pour la psychologie, comme pour l’histoire, les mathématiques, pour la physique, pour la science, pour l’être humain d’une manière générale, c’est ce qui a fait que je suis devenu un artiste pluridisciplinaire.
APP : Qu’après avoir rencontré magie et théâtre, cela t’avait donné le moyen de dépasser la souffrance… Qu’entends-tu par là ?
EA : Je parlais de mon adolescence et de jeune adulte, où j’avais la sensation de n’avoir aucune place dans la société. Qu’est-ce que je fais ici, quel est mon rôle ? Qu’est-ce que j’apporte aux autres, ce que le monde m’apporte, en quoi je peux évoluer dans ce monde parfois un peu violent ? C’est toujours difficile de faire rentrer dans le rang ou briser. Donc pour moi le théâtre était le moyen de se rencontrer, de découvrir qu’il y avait une autre manière de penser, même une autre façon de vivre, d’exister à travers un métier. Et l’artistique, c’est vraiment un mode de vie.
APP : Pourquoi dire que la magie est ringarde et que tu n’éprouves pas une jouissance à tromper ton public ?
EA : Non, à vrai dire, la magie n’est pas ringarde, ce qui est ringard, ce sont les magiciens. Je m’explique : il y a ceux qui pratiquent la magie comme on la pratiquait il y a un siècle, c'est-à-dire, une démonstration de tours. C’est un peu triste. Or l’art magique, c’est merveilleux, inventif, créatif, ça développe des facultés humaines très intéressantes, de réflexion, d’ingéniosité, de dextérité. Un art très complet, mais que je trouve très souvent mal pratiqué et mésestimé, aussi bien par les professionnels que par le public. C’est pour ça que parfois, je tiens ce propos et en plus, c’est un peu général. Il y a ce côté un peu musée. On me dit que je « déringardise » la magie. La posture du prestidigitateur pour moi est ringarde, car c’est celui qui sait face à celui qui ne sait pas. Et regardez ce que je sais faire, et je ne vous le dirai jamais, et comment je vais vous baiser la gueule. Oups, un peu trivial non ? Tant pis, je l’ai dit.  Donc là, ça crée un phénomène de fascination, mais qui n’est pas du tout un phénomène d’émotion. C’est-à-dire pas d’égal à égal, on n’est pas en train de vivre avec l’autre, mais que chacun à un truc très différent. Donc pour moi le fait de tromper n’est pas intéressant, ce qui l’est, c’est le fait d’émouvoir. De surprendre, de faire vivre quelque chose. Et le théâtre a sa place au sein de la magie, ce qui permet de vivre ensemble quelque chose. Ce que je veux, c’est un mélange de personnages du clown ou du personnage burlesque.
APP : Ton spectacle, c’est du rêve, de la poésie ? Tu dis en même temps que c’est pour déconner. C’est quand que tu ne déconnes pas ?
EA : (Eclat de rire) Eh bien, c’est maintenant, car j’avoue être sérieux pour les interviews, car je n’aime pas trop ça. Mais je te rassure, je suis à l’aise avec tes questions. Et puis l’humour est une manière sympathique de réagir face à la violence, face à la connerie, face à différents problèmes. Donc oui, la « déconnade » est essentielle.

Euterpe Promotion présente Mystéric de et avec Eric Antoine - 13 juin à 20h Gare du Midi   gareBiarritz-e751c

Tarif unique : 33 €

Réservations : 05 59 22 44 66

 

Article paru dans 'la Semaine du Pays Basque' du 7 au 13 juin 2013.


Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories