Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 22:27

Terya Groove … ou la musique de l’amitié teryagroove.jpg

 

La musique de Terya Groove est comme la saveur des jours de fêtes. Des musiciens qui mouillent volontiers leur chemise au son des rythmes effrénés et qui nous offrent une sympathique invitation aux voyages.

Le groupe programmé par la Luna Negra sera au Caveau des Augustins les 2 et 3 juin à 21h. Un sextuor qui vous plongera dans sa « veine » intime d’où il observe et dépeint la musique du Monde avec la ferme intention de vous pétrir de bonheur ! Entretien.

 

APP : Bonjour Pascal Ryter. « Terya Groove » vient de se former… Voudrais-tu nous présenter les musiciens qui constituent ce groupe ?

PR : En effet, il a vu le jour en 2010 d’une amitié en Bambara, une des nombreuses langues du Mali dont sont originaires les Balafons, Kora et Djembés que nous employons James et moi-même. Thierry joue les guitares dans un esprit très bluesy. Dayon et sa basse midi aux multiples facettes. Aldo, les saxos et flûtes pour une pointe de jazz et Jahanguir pour les tablas, dhol et kanjira qui constituent l’Indian Spirit de notre sextuor.

APP : Ce groupe s’est créé pour quelle ambition ?

PR : Celle de faire plaisir, de partager notre passion et notre art pour fusionner avec toutes les formations acquises dans divers horizons musicaux dont nous sommes issus. Notre musique est un vrai patchwork bigarré d’influences jazzy, latino, pop et classique.

teryagroove2.jpgAPP : Qui écrit et compose et quelles sont tes inspirations ?

PR : Tous proposent leurs écritures et leurs mélodies, c’est une des spécificités de Terya. Cela nous soude et nous dope afin de donner le meilleur de nous-mêmes. Nos inspirations ? Un voyage, un livre, un regard et bien sûr, les émotions.

APP : Penses-tu que le groupe se fera un nom sur la scène Afro Indian Spirit ? Es-tu prêt à tout pour réussir ?

PR : L’histoire est en route, et nous allons lui donner les moyens de rayonner. Après, comme disent les vieux sages au Mali « Inch Allah », c’est le destin qui décidera ! Non, pas du tout. Certaines expériences de musiciens qui ont eu cette pensée de réussite absolue m’a fait constater que le chemin est long et qu’il doit se parcourir sereinement à la manière de la « force tranquille », si tu vois ce que je veux dire…

APP : Quels sont tes projets pour 2011/2012 ? Et  je te laisse le soin de conclure, en te remerciant de m’avoir accordé quelques minutes de ton temps.

PR : Nous allons vivre pleinement les trois prochains mois, développer au maximum notre concept, travailler activement afin de mettre toutes les chances de notre côté. 2012 ? L’année qui ouvrira ses portes, j’en suis certain ! (rires). Et puis nous enregistrons notre premier album en live début juin et une tournée qui se produit jusqu’en août. On prend la route avec le sourire aux lèvres avec de nouvelles aventures hautes en couleur ! Et on se laissera porter par les surprises de la vie…

 

La Luna Negra présente au Caveau des Augustins à Bayonne – 2 et 3 juin à 21h – Terya Groovelogo caveau

Plein tarif : 11€ - Adhérents : 9€ - Demandeurs d’emploi, étudiants, handicapés : 6€

Réservations : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.frlogo luna

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 27 mai au 2 juin 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

Dimitri 05/06/2011 22:32



Bonjour, je tiens à te féliciter pour ton travail. Très bien détaillé et précis. J'adore. Merci pour ton aide perpétuelle.


Dimitri



L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories