Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 00:16

Le Quartet de Saint-Pétersbourg ou les « quatre étoiles russes » !

 

pottoroak.jpgVoix à l’unisson avec clarté et justesse, quatre solistes qui donnent une couleur vocale à chaque titre. C’est aussi un plaisir musical, mais également une bonne humeur collective qui fait du Quartet de Saint-Pétersbourg un groupe de renommée mondiale aux voix ‘sublimissimes’. Chapeau bas pour le français René Dauen qui a si bien su mettre en lumière la beauté et la force de ce Quartet. Je me suis fait un plaisir de l’interviewer.

 

APP : René, comment définirais-tu ton parcours artistique ?

RD : Très original, car j’ai tâté beaucoup de disciplines surtout en musique comme clarinettiste, saxophoniste, chanteur, animateur de galas, producteur de spectacles, réalisations de fresques murales…

APP : Dans quel secteur exerces-tu en tant qu’agent et producteur de ton association « Artishow » ?

RD : Je dirige l’orchestre Eurotop que j’ai fondé en 1985 et, avec mon association Artishow, je présente des spectacles que j’ai mis sur pied. Un Monsieur Loyal, avec des artistes que je recrute (magiciens, acrobates, jongleurs, clowns, etc…). Je suis également producteur de spectacles avec des artistes internationaux qui sont souvent passés chez Patrick Sébastien.

APP : Quels sont les liens que tu tisses avec la musique ?

RD : Le cursus habituel, études au Conservatoire de Metz. J’ai enregistré un cd en tant que clarinettiste en 2011. Et sans fausse modestie six albums parus ! (rires).

APP : Comment est née ta rencontre avec le Quartet de Saint-Pétersbourg et comment se déroule la cohabitation ?

RD : Une visite à Saint-Pétersbourg (car je voulais voir la Russie sous la neige). Mon père ayant été incorporé de force dans l’armée allemande, puis fait prisonnier à Tambob où beaucoup de camarades de chambrée y ont laissé leur vie. Je voulais donc connaitre cette Russie pour voir ce qui me faisait rêver lorsque mon père m’en parlait lorsque j’étais petit garçon. Un soir mes pas me conduisent au Palace Nicolaievsy où se produisait le Quartet de Saint-Pétersbourg qui interprétait trois œuvres de leur répertoire et j’ai acheté leur cd. Je ne pensais jamais les revoir. Mais j’ai eu la très belle et bonne surprise de les voir à mon hôtel venant me rendre visite. Je leur avais dit que j’étais musicien et producteur en France. Ils ont souhaité que je leur trouve des contrats dans ce pays qu’ils aimaient. Alors je me suis lancé dans l’aventure ! Cela fait quinze ans que nous cohabitons tant en France, qu’en Allemagne, Australie, Afrique du Sud… Ce sont des artistes géniaux et qui ne m’ont pas fait regretter mon voyage en Russie ! (rires).

APP : Quel sera le programme du 27 décembre à l’église de Sainte-Croix à Bayonne, dont la première partie sera assurée par le Chœur d’Hommes du Club Pottoroak dirigé par le brillant chef André Lassus ?

RD : Des œuvres orthodoxes et populaires russes, gospels, œuvres classiques avec l’Ave Maria de Schubert, Andrew Lloyd Weber, Bach, polyphonies corses… je suis fier que la première partie soit assurée par l’illustre André Lassus et son chœur d’hommes Pottoroak.

APP : Qui sont les quatre superbes voix du Quartet de Saint-Pétersbourg ?

RD : Anatoli Lomounov, surnommé la voix d’or, premier ténor, Igor Krushelnitsky, basse et baryton. C’est lui qui écrit tous les arrangements et c’est un ancien professeur au Conservatoire de Saint-Pétersbourg. Arseni Garibian, l’homme à l’oreille parfaite, avec son diapason, il donne les quatre notes de départ de chaque œuvre interprétée. Illia Mazzourov, baryton, c’est le petit dernier du groupe qui vient de terminer ses études musicales à Saint-Pétersbourg.

APP : Avant de nous séparer, peut-on connaitre tes prochaines productions ?

RD : Nous serons à Riquewihr en Alsace, Frankfort en Allemagne avec ‘la petite pierre’ et le 31 décembre en Russie, après huit semaines de tournée en France, Allemagne, Danemark, Hollande… J’ajouterais que ces quatre chanteurs sont premier prix de chant et de piano au Conservatoire de Saint-Pétersbourg.

 

Quartet de Saint-Pétersbourg – Eglise des Hauts-de-Sainte-Croix  Bayonne – 27 décembre à 20h30  sainte-croix.jpg

Tarifs : 10€ - Gratuit pour les moins de 12 ans

Informations et réservations : 06 69 54 31 16 ou 06 83 35 57 38

Billets en vente sur place à partir de 19h30.

 

En première partie : Le Chœur d’Hommes du Club Pottoroak sous la direction d’André Lassus.

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 décembre au 2 janvier 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans INTERVIEW
commenter cet article

commentaires

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories