Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 18:19

Beach House… fausse candeur mélodique et vrai frisson mélancolique.

 

Image2.jpgBeach House de Baltimore présentera son quatrième album « Bloom » à l’Atabal à Biarritz jeudi 7 juin à 21h.

Derrière ce nom rêveur se cachent Alex Scally et Victoria Legrand (nièce du génial compositeur Michel Legrand). Leur album est « mutation » et « variation », imaginatif, créatif et passionné. Chaque morceau où défilent des images d’une route à perte de vue, d’un long voyage sous un soleil de plomb et une brise caressante le soir venu. Alex le guitariste et Victoria la chanteuse nous ravissent. Bloom, c’est l’atmosphère planante et l’influence eurythmique évidente. Il évoque l’alanguissement heureux, la belle nostalgie, le spleen doux et cotonneux. Cet album est une fausse candeur mélodique et un vrai frisson mélancolique et l’un des plus beaux duos pop de la décennie. Des interprètes à part entière, qui font ce qu’ils veulent, n’essayant pas de suivre un quelconque mouvement, ni d’appartenir à une culture codifiée. Ils sont au-delà de tout ça. Ils sont juste des artistes ! Bloom est né sur la route, et à l’ancienne, au contact des fans. Ses interprètes ont cherché à offrir du consistant et du permanent à tous ceux qui aiment Beach House. Simple question de respect de soi et de l’amour reçu. Des êtres sensibles conscients de la manière dont ils peuvent servir leur public, mettant également beaucoup d’énergie lors de ses concerts. Bloom, de belles sonorités entre la glace et le feu, une voix belle et solide, des lacis mélodiques et des amplitudes du son illimitées. L’album renvoie l’éclosion d’un bourgeon, où une fleur naît, vit puis meurt. Beach House, c’est du corps et c’est puissant !

 

Beach House – jeudi 7 juin à 21h – l’Atabal Biarritz logoatabal

Tarifs : 20 et 17€

Réservations : 05 59 41 73 20 et www.atabal-biarritz.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 1er au 7 juin 2012.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 20:09

Xavier Pillac… sur la route du blues.

 

(L’album de Xavier Pillac « Nervous Breakdown » sortira à l’été 2012.)

 

Image1-copie-2.jpgLe bluesman Xavier Pillac, c’est la démonstration jouissive du blues actuel aux accents folk et rock d’où émanent les délicieux effluves d’un jeu de guitare pénétrant et aéré. Il joue les bonnes notes, celles qui font mouchent ! Ce talentueux musicien sera le 30 mai à 21h au Caveau des Augustins Bayonne, invité par la Luna Negra. Il offrira de savoureuses ballades sur sa guitare solo envoûtante dont les sons s’envolent comme autant de bulles de champagne. C’est du super blues qui sent l’influence des plus grands dans le genre. Xavier Pillac séduit et donne envie de l’écouter. Ses univers musicaux sont puissants et créatifs, dotés d’un phrasé solidement bâti. Il sculpte les notes à grands coups de riffs. Son style est original et le feeling jaillit entre chaque composition. Il brasse avec délectation un savoureux mélange de blues, folk et rock qui confirme que ces musiques inspirent toujours et encore les musiciens de génération en génération. C’est une valeur confirmée dans le paysage blues français par ses habiles accords délivrés avec énergie et sa virtuosité instrumentale. Un concert de lui est un grand moment à ne pas manquer !

 

Xavier Pillac – Caveau des Augustins Bayonne – 30 mai à 21h logo-caveaulogo luna

Tarifs : 9 et 6€

Réservations : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 25 au 31 mai 2012.


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 22:16

© Alicia Snicker.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 01:22

Nico Wayne Toussaint… l’esprit profond du blues !

 

Nico-Wayne-Toussaint-1.jpgNico Wayne Toussaint, dont le blues américain et français coule dans les veines, sera les 4 et 5 mai à 21h au Caveau des Augustins à Bayonne.

Il offrira son dernier opus « Lonely Number », où ont collaboré de grands noms du blues, tels Rod Piazza, Guy Davis, Monster Mike Welch et David Maxwell. Le rendez-vous immanquable d’un style vocal et scénique sur la scène du blues. Ses concerts sont stupéfiants de charisme, de virtuosité et ses riffs d’harmo supers. Il a popularisé le blues à la française, et qui depuis quelques années chemine sur un chemin pavé d’authenticité, où tout est réjouissance et entrain, se plaçant ainsi en pole position sur l’échiquier du french blues ! Son esprit profond du blues cultive une nonchalance et une décontraction qui, l’air de rien, nous embarque à fond. Nico-Wayne-Toussaint-2.jpgUn bluesman pur souche, aux sons lourds, puissants, envoûtants, qui nous prend n’importe où et n’importe quand. Sa voix est là qui résonne comme si vous étiez dans un club de la New Orleans. On immerge, on entre en transe et on en prend plein la gueule ! Un grand du langage du blues au feeling surdimensionné. Véritable feu d’artifice sur scène, il fait exploser son harmonica dans un afflux de couleurs émotionnelles. Sa voix de velours au savoureux phrasé, nous entraine dans un blues chaleureux et ambré. Il a ce pouvoir de donner à cette musique, un regain de création qui donne envie aux nouvelles générations de l’écouter. Une enivrante discussion entre la voix et les instruments, ça vibre, ça swing, c’est robuste et jubilatoire ! C’est un baroudeur du blues et pape de l’harmonica.

 

Nico_Wayne_Toussaint.jpgLa Luna Negra présente Nico Wayne Toussaint – Caveau des Augustins Bayonne – 4 et 5 mai à 21h logo luna

Tarifs : 12 et 8€

Réservations : 05 59 25 78 05 et www.lunanegra.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 27 avril au 3 mai 2012.


 

A revoir : INTERVIEW de Nico Wayne Toussaint - 16 avril au Caveau des Augustins à Bayonne logo-caveau


Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 21:33

Maria Diva… Souveraine de timbre et impérieuse d’inflexion !

 

MARIA-DIVA-Martine-Masquelin-1.jpgMaria Diva est une évocation en musique et en texte de la vie de Maria Callas, par la soprano Martine Masquelin, étoile montante de l’art lyrique. Elle interprètera des airs célèbres français et italiens qui firent jadis la renommée de la Diva. Ce qui rendra justice à la singulière « variation » vocale de l’artiste grecque, tout en exhibant son immense palette de couleurs lyriques dont Martine Masquelin saura nuancer les interprétations. Maria Diva sera à la Gare du Midi à Biarritz le 28 avril à 20h30. Gérard Parmentier sera au piano, un artiste qui ne fait pas de la musique, il est la musique sous toutes ses couleurs, ses lumières, ses richesses et ses visages, et le récitant Pierre Constant. maria-callas.jpg

La Callas, une cantatrice hors du commun qui donnait tout d’elle-même, dans tous ses rôles, à chaque représentation. Elle était ce magique peintre de l’âme humaine qui donnait la juste tonalité de sa voix et sa force dans le feu du don vocal et scénique. Et voulu mettre sa voix au service de la vérité dramatique et de l’émotion. En digne héritière du bel canto, la divine fut toute une histoire et un timbre d’une puissance remarquable, une fascination et une légendaire soprano. Cantatrice d’origine américaine, naturalisée grecque, elle saura imposer son tempérament de tragédienne, servant magistralement des héroïnes d’opéra comme Norma, Traviata, Tosca et même Médée au cinéma. Elle est ce talent de l’opéra qui a su donner ses lettres de noblesse à ce bel art qui était à une certaine époque en déclin. Tous les aspects de sa personnalité contribuèrent à entretenir son mythe, qui n’a cessé de pérenniser depuis sa disparition en 1997. Elle a bouleversé l’art lyrique parce qu’entourée des meilleurs interprètes du bel canto de l’époque, se produisant sur les scènes nationales et internationales. On garde toujours en mémoire, son timbre très particulier, son registre étendu, sa virtuosité alliée à un phrasé à nul autre pareil. Mais aussi son talent de tragédienne qui lui permettait d’incarner littéralement différentes héroïnes d’opéra. Une cantatrice qui suscita bien des passions parce qu’à la fois adulée ou décriée, La Callas reste, tant par la réussite exceptionnelle de sa carrière, une légendaire cantatrice.

Ce spectacle sera deux heures d’enchantement offertes par Martine Masquelin qui marque de son empreinte, son approche musicale rigoureuse de différents styles, ses interprétations toujours personnelles et élaborées, qui en font une chanteuse aux qualités vocales et émotionnelles évidentes. Le charme opère auprès d’un public réjoui qui applaudit tour à tour Martine et Maria en une même ferveur. Et cela émeut jusqu’aux larmes !

 

Maria Diva - 28 avril à 20h30 - Gare du Midi Biarritz  Biarritz Gare du Midi

Tarifs : 50 et 45€

Réservations : 05 59 22 44 66 et entractes-organisations.com

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 au 26 avril 2012.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 21:10

La framboise frivole… furieusement allégro !

 

C’est quoi une framboise frivole ? Pas facile à trouver… Tout simplement une fraise permanentée ! Bon, c’était histoire d’attirer l’attention sur ce spectacle déjanté qui sera présenté à la Gare du Midi grâce au génial tourneur d’Entractes-Organisations, le 24 avril à 20h30. Issus d’une rencontre d’artistes… Fruit du hasard ? Une chose est sûre, les duettistes belges, Peter Hens et Bart Van Caenghem ont un point commun : l’humour ! Ils nous offrent leur tempo d’enfer où se framboise-frivole.jpgmêlent espièglerie, musiques arrangées et dérangées, celles qui décoiffent les plus chevelus mélomanes ! Incroyable duo qui nous accorde un feu d’artifice musical et un bouquet d’expressions « drôlissimo ». Alors comment apprécier cette framboise frivole ? Pour cela, il faut affectionner l’art musical ravageur ! Ici, c’est au gâteau que l’on doit penser en plus de la musique, une succulente pâtisserie où il y a plusieurs couches, au parfum de propre choix. Et qui de la framboise ou du frivole est sucré ou corsé ? Stop ! Il n’y a pas de réponse, car tout est subtilité. Il faut savoir qu’une fois qu’on a goûté à la framboise frivole, on a tendance à en réclamer car le dessert est savoureux ! Ces gars-là sont de véritables virtuoses de la voix qui nous communiquent leur grande vitalité, leur idée originale, leurs mots qu’ils manient avec brio et leur répertoire allant du classique à la pop musique. Les ingrédients prometteurs ont réalisé cet excellent entremets. C’est aussi une confrontation musicale étonnante et détonante à laquelle nous convie ce duo qui parvient entre humour et dérision à mettre non pas la fameuse cerise sur le gâteau, mais cette inénarrable framboise frivole !

 

La Framboise Frivole – 24 avril à 20h30 – Gare du Midi Biarritz Biarritz Gare du Midi

Tarifs : 50 et 45€

Réservations : 05 59 22 44 66 et www.entractes-organisations.com

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 20 au 26 avril 2012.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 23:12

David Cairol… la référence du reggae français !

 

560432_10150748144639390_37144099389_9198197_2039857614_n.jpgLe reggae n’a pas encore ses lettres de noblesse, or sur un plan artistique, il est aussi fécond que le jazz, blues, pop, folk ou rock. Mais notre France chérie peut s’enorgueillir des Danakil, Dady Mory, Brahim et le super David Cairol avec son répertoire de chansons humanistes aux textes clairs qui dénoncent poésie et caractère résolu. Et pose un regard lucide et optimiste sur notre monde présent ! Il sera en concert au Caveau des Augustins vendredi 20 avril à 20h30. Auteur, compositeur, interprète, il avance le cœur battant, avec en tête son idéal, et nous communique ses vibrations et sa spiritualité. On savoure la nature intime et l’hymne à l’espoir de ses chansons qu’il interprète de sa voix au grain délicatement voilé, mais suave et puissante. Rimeur de mots et conjurateur de maux, il fait toujours tchin-tchin avec le temps présent. Seul ou avec ses musiciens, il affiche au compteur plus de 200 concerts. Toujours différent et loin des styles imposés, il est la référence du reggae français ! Un artiste ouvert au monde qui tend son existence par la sagesse et la spiritualité. En un mot, David Cairol nous met face à un miroir qui reflète le vrai condensé du genre humain. Et garde toujours son sens du rythme et sa personnalité de chanter, offrant ainsi sa clairvoyance unique. Il vit et s’amuse sur scène parce qu’il est heureux, léger et généreux. Il est digne d’entrer dans la cour des grands du reggae ! « Je lève mon rêve », son premier album réalisé en collaboration avec le bassiste de Sinsemilia, sortira en 2012.

 

David Cairol – vendredi 20 avril à 20h30 – Caveau des Augustins Bayonne logo-caveau

Tarifs : 10 et 7€

Réservations : 06 98 18 22 77 ou sur place 1 h avant le spectacle.

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 13 au 19 avril 2012.

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 00:06

Juliette… ses mots entre verve et théâtralité !

 

Comment ne pas succomber au charme d’une conteuse magnifique qui manie la langue de Molière comme personne. Elle, c’est Juliette qui est en tournée avec son dernier opus « Parano » et qui fera halte à Boucau, vendredi 30 mars à 20h30.

juliette.jpgUne artiste à la musicalité et la beauté intérieure qui émeuvent les âmes sensibles. Une ambassadrice de la chanson française au phrasé impeccable et l’on savoure sa poésie. Son expression généreuse et sincère nous caresse les oreilles et chavire notre cœur, et l’on est séduit par sa façon de vêtir les idées sombres d’un brin de folie douce ! Une voix chaude à la vibration gouailleuse qui rythme le chant d’une grande de la chanson réaliste. C’est elle qui écrit et compose la presque totalité de ses titres et qui laisse libre cours aux instincts les plus périlleux de ses musiciens. Un concert de Juliette, c’est un peu barré, un peu zinzin, mais donne le meilleur de sa voix et touche le public. Si vous ne la connaissez pas, poussez un peu plus loin la découverte, vous risquerez peut-être une addiction ! « Parano », c’est le retour d’une tendre avec des textes qui évoquent les nuits d’insomnies, les désirs silencieux et les amours compliquées. Sa gourmandise de la vie, elle vous l’offre en partage et sans compter. Juliette, c’est un recueil de piques assassines, d’amour vache et d’un cœur rempli de larmes. Elle est réjouissante en diable et pourquoi pas en collant rose !

 

Juliette « Parano » - vendredi 30 mars à 20h30 – Salle Paul Vaillant-Couturier Boucau 2D7D2AC6-531E-45BD-B225-48AA9717A9CC[3]

Tarifs : 30, 27 et 20€

Réservations : 05 59 59 07 27  et www.snbsa.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 23 au 29 mars 2012.

 

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 23:36

Harmonie bayonnaise… ses partitions du cœur !

 

harmonie-bay.jpg« Printemps, avril carillonne, écoutez dans l’air léger, quelques notes sans façon qui vont se promener… » au cours du concert qui sera donné par l’Harmonie Bayonnaise, samedi 31 mars à 20h30 au Théâtre de Bayonne. Retour rituel du concert de Printemps que l’orchestre, avec son esprit d’ensemble, souhaite pour chaque musicien qu’il trouve sa place quelque soit son niveau et qu’il prenne du plaisir en jouant, tout en restant attentif aux autres, ainsi qu’aux gestes de chefs François Gonzalez, Francis Merlin et Gérard Portelano. La musique se fabrique et se joue ensemble. L’ambition artistique de cette formation originale est d’aller au-delà de ce que pourrait être une simple transcription d’œuvres classiques, jazzy, airs d’opéra, comédies musicales, et de films. Permettre à un plus large public de mieux appréhender grâce à cette alternance, des interprétations, les jonctions et les inspirations communes qui réunissent ces univers. Il faut bien l’avouer, l’Harmonie Bayonnaise est l’une des illustrations emblématiques du patrimoine culturel de la ville de Bayonne. En lever de rideau, l’Orchestre d’Harmonie des Jeunes du Conservatoire Régional Maurice Ravel de Bayonne et son programme bien à lui. En deuxième partie, une forte et intéressante exhibition d’instruments interprétant du Thomas Kraas, Gordon Langford, John Williams, Cano Andres/José Maria, Jérôme Naulais, Ronald Binge, James L. Hosay, Chris Hazelle avec ses solistes Coquelle-Sibra, Leroy, Nogano, Bataille, Desplantes, Devroye. L’Harmonie Bayonnaise, un monde où se croisent partitions du cœur et sonorités profondes, interprétées au sein d’un orchestre de grand talent !

 

Harmonie Bayonnaise – Concert de Printemps – samedi 31 mars à 20h30 – Théâtre de Bayonne 2D7D2AC6-531E-45BD-B225-48AA9717A9CC[3]

Tarif unique : 10€

Réservations : 05 59 59 07 27 et billetterie sur place 30mn avant le concert

Harmonie.bayonnaise@free.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 23 au 29 mars 2012.

 

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 20:31

François & The Atlas Mountains… un étonnant folk singer

 

François Marry est un jeune musicien qui enthousiasme, et dont la valeur n’attend pas le nombre des années. Il suffit juste d’être une belle âme d’artiste comme l’est ce chanteur/guitariste qui possède une couleur musicale. Outre son look « romantico » il est un étonnant folk singer qui émeut. Une voix ouatée et brûlanto presque juvénile, qui se promène francois.jpgpar-delà les nuages et qui flirte avec les étoiles. Et nous avec, portés par ses ballades sensibles et aériennes. Des textes tout aussi réussis comme « Soyons les plus beaux », « The Way to the », « Slow love », « Piscine », « Muddy Heat », « Je suis de l’eau » et « Buried Treasure ». Car derrière François & The Atlas Mountains, ce sont des mots qui roulent sur des chemins simples, une suite de chansons pop expérimentale au parfum folk, mâtinées d’électro, aussi énergiques que mélodiques. Le groupe sera en concert à l’Atabal le 9 mars à 19h30 où l’on aura le merveilleux sentiment de découvrir des compos qui excitent les papilles musicales, qui secouent les neurones et qui donnent envie de bouger. Des harmonies fortes, accrocheuses et sophistiquées. François prend la situation bien en main avec ses jolies divagations mélodieuses, sa convaincante alchimie musicale qui révèle toute l’ampleur lumineuse d’un folk subtil en le pimentant d’influences africaines et orientales. Une musique toute en profondeur dans laquelle on s’immerge avec délectation ou qu’on plane au-delà des montagnes de l’Atlas. Aussi à l’aise dans les ballades acoustiques que sur la tiédeur électro, le groupe François & The Atlas Mountains a su composer des albums à la fois magnifiques, mélodieux et créatifs. Selon les atmosphères, la voix du chanteur change étonnamment de teinte comme si elle s’accrochait selon que ce soit un piano, des guitares, une batterie. Une musique qui enchante nos oreilles et qui offre un panel de sensations rarement aussi large. C’est beau, plein d’émotions ! N’est-ce pas finalement, la seule chose que l’on demande à la musique, celle de nous prendre aux tripes !

 

En première partie : François & The Atlas Mountains à 19h30 à l’Atabal Biarritz logoatabal

En deuxième partie : Odei à 21h

Tarif unique : 14€

Réservations : 05 59 41 73 20 et www.atabal-biarritz.fr

 

Article paru dans ‘la Semaine du Pays Basque’ du 9 au 15 mars 2012.


 

Repost 0
Published by alain-pierre-pereira - dans MUSIQUE
commenter cet article

L'ECRITURE... MA PASSION

alain-pierre pereira

 

Ma profession de journaliste culturel me permet de faire de belles rencontres artistiques dans diverses disciplines, et mes seules motivations sont spontanéité, probité, et sincérité. Mon but n'est pas de me montrer souple ou indulgent, et encore moins celui d'être virulent ou acrimonieux (sauf dans certains cas). Mes jugements seront rarement dans la négativité. Si je ne suis pas dans l'attrait ou la fascination, je préfère ne pas en parler ; pour la simple raison : le respect du travail apporté. Lucide que "toute création" signifie de mettre son énergie (car tout créateur au prime abord donne ce qu'il a de meilleur). En un mot, la seule raison de ce blog, est de vous faire partager mes coups de cœur, mes enthousiasmes, voire mon admiration et ma tendresse pour les artistes.

Alain-Pierre Pereira.

Sans titre 5

Rechercher

WALL SNICKER

Catégories